|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
15 Personne(s) en ligne (15 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 15

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Affaire Troadec : les juges ont bouclé leur enquête... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/11/2019 10:36
Après la disparition de Théo Hayez, sa famille a reçu une demande de rançon: «Nous avons Théo»... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/11/2019 10:31
[Appel àTémoins] Dans le cadre de l’affaire Epstein, la police judiciaire recherche des témoignages français et internationaux. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/11/2019 12:25
Disparition de Théo Hayez: un bâton taché de sang retrouvé près du lieu où il a disparu... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/11/2019 17:32
Disparition de Marion Wagon il y a 23 ans : pas de commémoration cette année. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/11/2019 13:15
ANNONCE : La série documentaire ‘‘Gregory’’ mercredi prochain, 20/11/2019, sur Netflix. Vidéo-> Bande annonce. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/11/2019 12:35
14/11/2019 : Michel Fourniret et son ex-femme en garde à vue dans le cadre d'une disparition en 1993 Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/11/2019 08:30
Selon les témoignages reçus , Romain n'a pas beaucoup bougé Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 11/11/2019 15:42
En hommage et en remerciement aux soldats et à toutes les victimes de la guerre 1914 – 1918.???????? [ 11 NOVEMBRE - COMMÉMORATIONS ARMISTICE 1918 ] Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 11/11/2019 14:00
Re : M.... Romain Dehaese , 20 ans Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 11/11/2019 12:22

Affaire Anaïs GUILLAUME, 22 ans .

Publié par Walda Colette Dubuisson le 10-11-2019 (19351 lectures) Articles du même auteur
Image redimensionnée

10/11/2019 : Annonce : L’affaire Anaïs Guillaume ce dimanche sur TF1 dans «Sept à Huit».
**********************************
07/11/2019 :
*** VIDÉO. Découverte du corps d’Anaïs Guillaume dans les Ardennes: la fille de Philippe Gillet, Victoria livre sa vérité...

***Anaïs Guillaume, un squelette, un corbeau et des questions
Le point sur l’affaire Anaïs Guillaume, disparue subitement il y a 6 ans. L’enquête vient de connaître un important rebondissement.
-L'heure du crime –( Replay).
************************************
02/11/2019 :Vidéo : Entretien téléphonique avec le père d'Anaïs Guillaume après l'identification de son corps…
************************************
01/11/2019 : Le squelette humain découvert en début de semaine dans les Ardennes est bien celui de la jeune femme disparue en 2013. Information confirmée par le père d'Anaïs Guillaume ce vendredi midi.
R.I.P Anaïs, sincères condoléances à la famille et proches
****************************
30/10/2019 : Ardennes: des ossements humains découverts près de la ferme du meurtrier Philippe Gillet...
*********************************
28/10/2019 : «Des éléments découverts à Fromy», à la frontière française, confirme le Parquet: un lien avec Anaïs Guillaume, disparue en avril 2013.
Il est à noter :
Affaire Anaïs Guillaume " Toute information sur des découvertes est de l'ordre de la rumeur" L . De Caigny. ( procureur de Charleville-Mézières )
**************************************
29/05/2019 : PHILIPPE GILLET,L'auteur présumé du meurtre d'Anaïs Guillaume a été jugé pour menaces envers un gardien de prison...
Il a été condamné à 2 mois de prison.
******************************************
06/05/2019 : Condamné le 3 avril à 22 ans de prison pour le meurtre d'Anaïs Guillaume, Philippe Gillet a comparu ce lundi 6 mai en correctionnelle à Charleville-Mézières. Des téléphones ont été retrouvés dans sa cellule. Des menaces de mort lui sont également reprochées. L'audition a été renvoyée au 27 mai.
***********************************
***ACTUALISATION :la chambre d’instruction de la cour d’appel de Reims a décidé du maintien en détention de Philippe Gillet.

03/05/2019 : La question de la remise en liberté de l’agriculteur de Fromy va être débattue ce vendredi. Philippe Gillet va-t-il être remis en liberté ?
Une chose est certaine il y aura bien un nouveau procès Gillet devant, cette fois, la cours d’assises de la Marne.
**********************************
13/04/2019 : À Blagny, les parents d’Anaïs Guillaume poursuivent le combat et veulent retrouver le corps de leur fille. (Interview exclusive à l’Ardennais.)
*******************************
12/04/2019 : Après un temps de réflexion, les avocats de Philippe Gillet ont entamé des démarches pour réclamer la libération de leur client, condamné à une peine juridiquement inapplicable.
**********************************
06/04/2019 La peine de 22 ans de prison pour meurtre prononcée ce mercredi par la cour d’assises des Ardennes à l’encontre de Philippe Gillet est « illégale », a indiqué vendredi le parquet général, qui a par ailleurs fait appel du jugement.

**L’énorme bourde de la Cour d’assises dont pourrait profiter un meurtrier.
En vidéo « Retour sur la disparition d’Anaïs GUILLAUME »

**************************************
04/04/2019 : Affaire Anaïs Guillaume : Philippe Gillet condamné à 22 ans de prison...
**********************************
02/04/2019 : Rebondissement dans cette nouvelle journée du procès de Philippe Gillet. Ce lundi soir, vers 18h40, l’audience a été interrompue après l’arrivée d’un radiesthésiste. Ce dernier dit savoir où aurait séjourné le corps d’Anaïs Guillaume.
**Mercredi soir, les jurés devront statuer. Philippe Gillet est-il ou non coupable ?
***********************************
29/03/2019 .Procès Gillet: le meurtre de l'épouse au centre de l'audition du juge d'instruction.Vincent Dufourd, cité comme témoin dans le procès aux assises des Ardennes de Philippe Gillet, accusé du meurtre de son épouse.
*************************************
26/03/2019 : Pour Philippe Gillet, Anaïs Guillaume est "sans doute vivante" ???
**********************************
25/03/2019 : Affaire Anaïs Guillaume : le procès de Philippe Gillet s’ouvre ce lundi devant la Cour d’assises des Ardennes.
************************************
19/02/2019 : Le procès de Philippe Gillet fixé, finalement, du 25 Mars au 3 avril à Charleville-Mézières. Il a toujours nié les faits qui lui sont reprochés. Son procès débutera le 25 mars à Charleville-Mézières.
****************************************
26/01/2018 : Les fouilles effectuées en France à Sorel, au nord-ouest de Charleville-Mézières, n’ont finalement rien donné.
**********************************
22/01/2018 :Nouvelles fouilles dans l’affaire Anaïs Guillaume: «C’est une dernière chance de retrouver Anaïs avant le procès».
********************************
06/07/2018 : Philippe Gillet sera jugé pour les morts d’Anaïs Guillaume et de sa femme Céline Gillet...
*****************************************
Ce 16/04/2018 : Cinq ans jour pour jour après la disparition de leur fille, Anaïs : "cinq années et une seule question : où est-elle "?
Valérie et Fabrice Guillaume ne désarment pas … « Jamais. ça ne finira jusqu'à ce qu'on la retrouve ou qu'on disparaisse. Même, ses frères et ses amis continueront à chercher.».

Nous sommes de tout cœur avec les familles, dans cette pénible attente, que vivent toutes les familles dont un membre s'est volatilisé …
Rien de plus horrible que de « ne pas savoir »… COURAGE !
*******************************
06/03/2018 : Philippe Gillet renvoyé devant les assises
Le juge d’Instruction souhaite que le principal suspect dans le dossier Anaïs Guillaume et dans la mort de Céline Gillet s’explique devant les Assises. Son avocat devrait faire appel aujourd'hui, mardi.
*************************************
23/11/2017 :La fille de Philippe Gillet(Victoria Gillet, 17 ans) sort de son silence…
Pour la première fois, la fille aînée de Philippe Gillet s’exprime sur son père, sa mère et Anaïs Guillaume. Elle est persuadée de l’innocence de l’agriculteur.
??? ???
Elle doit cependant faire face à une situation hors norme. Sa mère, Céline, est décédée en 2013. Son père, Philippe Gillet, agriculteur à Fromy, est soupçonné d’avoir tué son épouse.
Il est également mis en examen pour l’assassinat de son ex-petite amie, Anaïs Guillaume.
*******************************************
19/10/2017 : Philippe Gillet mis en examen pour le meurtre de sa femme et l'assassinat d'Anaïs Guillaume.
**********************************************
29/03/2017 : Gendarmes et magistrats sont déployés depuis ce mercredi matin à Fromy. La justice s’intéresse au décès de l’épouse du principal suspect dans l’affaire Anaïs Guillaume
*****************************************************
14/01/2015 : Affaire Anaïs Guillaume : son ancien petit ami mis en examen pour meurtre
**************************************
02/01/2016 :Disparition d'Anaïs: Des parents usés, écœurés et révoltés

22/06/2015 : La famille Guillaume estime qu’il y a des incohérences entre les versions des personnes qui ont croisé leur fille le soir de sa disparition. Leur avocat veut un complément d’enquête: ( voir en fin d'article)
*********************************************

05/06/2015 : Philippe Gillet, l'agriculteur de Fromy condamné pour menace de mort
*********************

[b]Voir dossier :



http://www.sos-enfants.org/modules/news/article.php?storyid=9

Le vendredi 19 avril 2013, sa voiture, une TOYOTA Starlet blanche immatriculé en France CQ 110 XH, est retrouvée calcinée en Belgique, dans les bois de la ville de FLORENVILLE.

Mlle GUILLAUME mesure entre 1m65 et 1m70 et est de corpulence mince. Elle a les cheveux blonds mi-longs et les yeux bleus.

Un appel particulier est lancé à toute personne qui aurait aperçu Mlle GUILLAUME et/ou sa voiture TOYOTA Starlet blanche dans la nuit du mardi 16 au mercredi 17 avril 2013.

Témoignages:
Si vous avez vu Anaïs GUILLAUME ou si vous savez où Anaïs GUILLAUME réside, veuillez prendre contact avec les enquêteurs de la Police Fédérale via le numéro de téléphone gratuit:

0800/ 30.300

Ou remplir un formulaire témoignage sur le site de la police fédérale :
http://www.polfed-fedpol.be/ops/ops_v ... mist_fr.php?RecordID=1193

Source: http://www.polfed-fedpol.be/ops/ops_v ... tail_fr.php?RecordID=1193
-
-----------------------------



09/04/214 : BLAGNY (08). Anaïs Guillaume n’a plus donné signe de vie depuis le 16 avril 2013. Un an après sa disparition, ses parents souhaitent relancer l’enquête en prenant un nouvel avocat.



Prendre un nouvel avocat, c’est l’ultime solution trouvée par Valérie et Fabrice Guillaume, les parents d’Anaïs, une jeune femme originaire de Blagny qui a disparu depuis près d’un an. « Nous voulions un avis extérieur sur l’affaire. Il fallait quelqu’un de neutre pour essayer de reprendre l’enquête et tenter de comprendre ce qui est arrivé à notre fille », confie avec émotion la mère d’Anaïs. Le choix ne s’est pas fait au hasard, ils se sont tournés vers Me Dupond-Moretti, un avocat de renom réputé pour sa pugnacité. « On l’a choisi car on sait qu’il ne lâchera pas l’affaire. » Pour l’heure de simples contacts téléphoniques ont eu lieu entre la famille et l’avocat qui ne s’est pas encore décidé sur la reprise ou non du dossier.

Les parents ont le sentiment que l’enquête est au point mort. « Les gendarmes nous disent qu’ils continuent à chercher. »

Selon eux l’enquête s’orienterait davantage vers un homicide que vers une disparition inquiétante.

« On veut savoir ce qui s’est passé ! » Douze mois se sont écoulés depuis la disparition d’Anaïs ses parents espèrent toujours que les langues se délient : « J’aimerais que les gens parlent. Il y a forcément des personnes au courant de quelque chose. Je ne comprends pas qu’elles gardent le silence. Je pense jour et nuit à ma fille », explique Valérie la gorge nouée. « Qu’on nous la rende ! Si quelqu’un lui a fait du mal, qu’on nous la rende. Ma fille n’est pas un chien, on voudrait pouvoir l’enterrer dignement » fond elle en larmes, avant d’expliquer son calvaire au quotidien depuis la disparition de sa fille. « Tous les jours on cherche, on va dans les bois. Tous les jours je me retiens de pleurer, on est à bout, on veut que cela cesse. »

Pour, entre autres, récolter des fonds afin d’aider la famille Guillaume dans ses démarches, l’association Ubaka (Urban Bulldogs Against Kids Abuse) organise les 17 et 18 mai un rassemblement de motos et voiture anciennes au camping Le lac à Douzy

Le point sur l’enquête

La section de recherche de Reims pilote les investigations. Un an après la disparition, l’enquête est toujours ouverte. « Elle n’a jamais cessé d’être un dossier sensible » explique-t-on du côté des enquêteurs. Toutefois, en l’absence d’élément probant pour privilégier l‘hypothèse criminelle, il est impossible d’écarter celle de la disparition volontaire. « Il y a encore des cartes à jouer dans le cadre de ce dossier, il reste pas mal de travail au regard des hypothèses », confie une source proche de l’enquête. Une rencontre entre enquêteurs belges et français doit d’ailleurs avoir lieu prochainement.

http://www.lunion.presse.fr/

-------------------
15/ 04 Ardennes : fouilles pour retrouver le corps d'Anais Guillaume


Depuis ce matin, les gendarmes fouillent une parcelle d'un champ appartenant à l'agriculteur, son petit ami de l'époque, qui serait la dernière personne à l'avoir vu.Il y a un an, la jeune femme avait disparu subitement, après une nuit passée chez son petit ami de l'époque.

Il y a un an, la jeune femme, âgée d'une vingtaine d'année, avait disparu après avoir passé la nuit chez un agriculteur, son petit ami d'alors. Quelques jours plus tard, sa voiture complètement carbonisée avait été retrouvée dans une forêt frontalière, côté Belge. Depuis, plus aucune nouvelle, malgré l'enquête menée par le section de recherches de la gendarmerie de Reims, et la mobilisation des parents.


De gros moyens ont été mis en oeuvre par les gendarmes pour fouiller la parcelle de ce champs, situé en face de la ferme.

De source judiciaire, les enquêteurs cherchent sur la base de témoignages d'habitants de la commune. Les fouilles pourraient durer jusqu'à demain. Cela s'inscrit toujours dans le cadre d'une enquête pour disparition inquiétante, ouverte le 29 avril 2013.

En fin de matinée, la gendarmerie a lancé un appel à témoins.
Source :http://champagne-ardenne.france3.fr

***********************

22/06/2015 : La famille Guillaume estime qu’il y a des incohérences entre les versions des personnes qui ont croisé leur fille le soir de sa disparition. Leur avocat veut un complément d’enquête

Image redimensionnée


Il est clair que certaines personnes directement liées au déroulement de la soirée du 16 avril 2013 ont encore beaucoup de choses à éclaircir et de déclarations à expliquer, il faut des confrontations. » Pour Damien Delavenne, l’avocat laonnois des époux Guillaume, l’ensemble des pièces du dossier sur la disparition d’Anaïs Guillaume est loin d’être totalement exploité.
Valérie et Fabrice, les parents de la jeune fille disparue dans cette étrange nuit du 16 au 17 avril 2013, en sont, eux aussi, convaincus.

Le soir de sa disparition, Anaïs a fréquenté trois groupes de personnes, dont les déclarations devraient, théoriquement, permettre de reconstituer le déroulement de cette soirée : sa famille, la famille L., ses anciens voisins de Blagny et son ex-petit ami agriculteur, Philippe.

Quand Anaïs est-elle arrivée au domicile de la famille L.?

Était-elle accompagnée?

Où était-elle de minuit à 4h30?

http://www.lunion.com
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 07/11/2019 18:30  Mis à jour: 07/11/2019 18:36
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 VIDÉO. Découverte du corps d’Anaïs Guillaume dans les Ardennes: la fille de Philippe Gillet, Victoria livre sa vérité.
Quelques jours après la découverte de la dépouille d’Anaïs Guillaume, enterrée dans un champ exploité par Philippe Gillet à Fromy (Ardennes), sa fille ainée, Victoria témoigne.

Victoria Gillet, désormais âgée de 19 ans, reste toujours convaincue de l’innocence de son père.

Le 28 octobre dernier, la fille aînée de Philippe Gillet mettait au jour la dépouille d’Anaïs Guillaumeenterrée dans un terrain exploité par son père.

Anaïs Guillaume avait disparu le 17 avril 2013 et n’avait plus donné signe de vie depuis. Victoria Gillet, désormais âgée de 19 ans reste toujours convaincue de l’innocence de son père. « Je ne le vois pas tuer quelqu’un. Cela ne lui ressemble pas ».



Elle confie dans un entretien à L’Ardennais pourquoi elle a décidé d’aller mener des recherches à cet endroit et pour quelles raisons. « Il fallait faire avancer les choses, ça n’avançait pas ». C’est lorsqu’elle apprend l’existence d’une lettre anonyme et son contenu qui pourrait disculper son père qu’elle se rend dans le champ. « Et surtout, ce champ doit être exploité, il fallait le préparer ».

Retrouvez l’interview complète dans notre édition de vendredi.
https://www.lardennais.fr/id106911/art ... ia-gillet-livre-sa-verite

L'enquête relancée.

Avec la découverte de la dépouille de la jeune femme, l'enquête est relancée. Une juge d'instruction a été désignée pour faire toute la lumière sur cette dramatique affaire. Tenter , notamment, de trouver le corbeau auteur de la lettre anonyme à l'origine de la macabre découverte.

Le 3 avril dernier le meurtrier présumé d'Anaïs Guillaume, Philippe Gillet agriculteur de 46 ans, était condamné à 22 ans de réclusion criminelle. Le parquet avait fait appel suite à une erreur de procédure. Un procès en appel qui devrait se tenir devant les assises de la Marne lors du premier semestre 2020.
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 07/11/2019 10:16  Mis à jour: 07/11/2019 10:16
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 -L'heure du crime –( Replay).Anaïs Guillaume, un squelette, un corbeau et des questions.
PUBLIÉ LE 06/11/2019 À 21:01
A la Une de l’heure du crime, l’affaire Anaïs Guillaume, disparue mystérieusement à Fromy, dans la région des Ardennes, dans la nuit du 16 avril 2013, à l’âge de 21 ans. Deux jours plus tard, sa voiture avait été retrouvé calcinée dans un bois près du hameau de Chameleux, en Belgique, à 11 km de là.

Dès le début de l’enquête, son ex-petit ami, Philippe Gillet, un exploitant agricole, chez qui elle avait passé sa dernière nuit avait été soupçonné de l’avoir tuée. Mais le corps était introuvable. Pourtant, en avril dernier, la cour d’assises des Ardennes avait condamné Philippe Gillet à 22 ans de réclusion criminelle pour meurtre.



Il y a quelques semaines, plusieurs lettres anonymes envoyées à la Justice, aux avocats de toutes les parties, et à des journalistes, révélaient que le corps de la disparue se trouvait sous un tas de fumier sur le terrain de la ferme de cet agriculteur. Le corbeau donnait également des précisions qui pourraient innocenter Philippe Gillet. Selon ces courriers, la jeune femme aurait été séquestrée en Belgique jusqu’en 2016, or, l’agriculteur était détenu à cette époque, dans l’attente de son procès.


Coup de théâtre, le mardi 29 octobre dernier, Victoria Gillet, l’une des filles de Philippe Gillet, entreprend de fouiller le champ en question avec une pelleteuse. Elle y trouve quelques ossements et prévient aussitôt la gendarmerie. On apprend quelques heures plus tard grâce à l’analyse ADN, qu’il s’agit bien des restes d’Anaïs Guillaume !

VOIR VIDÉO -> https://www.rtl.fr/actu/debats-societe ... -des-questions-7799404786
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 04/11/2019 12:35  Mis à jour: 04/11/2019 12:35
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Casse-tête macabre dans les Ardennes après la découverte du corps d'Anaïs Guillaume
Lorsqu'elle a "trouvé un humérus", lundi, ­Victoria, 19 ans, a téléphoné aux gendarmes sur-le-champ. C'est ce que raconte ­Ghislain Fay, avocat de son père ­Philippe ­Gillet, 46 ans, condamné en avril pour le meurtre de sa ­petite amie ­Anaïs ­Guillaume dont il ne cesse de se clamer innocent. Les résultats des tests ADN ont confirmé vendredi que le squelette déterré sous un tas de fumier à ­Fromy (Ardennes), près de la ferme de ­Philippe ­Gillet, était bien celui de la jeune fille de 21 ans, disparue en avril 2013.

Anaïs entretenait une relation amoureuse houleuse avec son ancien patron avant de se volatiliser, et la découverte de son corps pourrait bien être déterminante dans ce dossier complexe, pour lequel un procès en appel est prévu au premier ­semestre 2020. Mais dans quel sens? Le coup de théâtre, pour l'instant, ouvre la voie à deux interprétations diamétralement opposées.

Le corbeau disculpe l'accusé
Les indications précises sur l'emplacement du cadavre sont parvenues par une lettre anonyme postée depuis la Belgique, envoyée au cabinet de Me Fay le 29 septembre. L'avocat dit avoir informé aussitôt le parquet, qui n'a pas diligenté de recherches supplémentaires. C'est pourquoi un mois plus tard la fille aînée de l'agriculteur incarcéré se serait rendue elle-même, avec un ami et une pelleteuse louée, sur le terrain de Fromy. Selon la lettre anonyme, la victime était "encore en vie, enlevée et retenue en ­Belgique, résume Me Fay, jusqu'en avril 2016", alors qu'à cette d...

Lire la suite : ARTICLE PAYANT !!!
https://www.lejdd.fr/Societe/Faits-div ... -danais-guillaume-3928990
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 02/11/2019 10:52  Mis à jour: 02/11/2019 10:52
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Vidéo : Entretien téléphonique avec le père d'Anaïs Guillaume après l'identification de son corps…


Courage à la famille, proches, amis.....
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 01/11/2019 14:10  Mis à jour: 01/11/2019 14:46
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Le squelette humain découvert en début de semaine dans les Ardennes est bien celui de la jeune femme disparue en 2013. Information confirmée par le père d'Anaïs Guillaume ce vendredi midi.
Fromy, France

Les ossements retrouvés mardi à Fromy dans les Ardennes sont bien ceux d'Anaïs Guillaume. Une information confirmée par le père de la victime à France Bleu Champagne-Ardenne. "Oui c'est bien elle, nous avons eu la confirmation de la part des enquêteurs", affirme Fabrice Guillaume.

Six ans après sa disparition, en 2013, ses ossements ont été découverts, sous un tas de fumier, sur un terrain apprenant à Philippe Gillet. L'agriculteur ardennais a été condamné il y a quelques mois à 22 ans de réclusion pour le meurtre d'Anaïs Guillaume.

Des ossements sous un tas de fumier

C’est une lettre anonyme, indiquant que le corps d’Anaïs était enterré sous un tas de fumier, sur la propriété de Philippe Gillet, qui avait poussé la fille de l’agriculteur à creuser l’endroit elle-même à la pelleteuse. A la vue des premiers ossements, la gendarmerie est alertée, et après plusieurs heures de prélèvements minutieux sur la scène de crime, d'analyses au laboratoire de l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN), le pressentiment des enquêteurs se confirme. C'est bien le corps d’Anaïs qui a été enterré sur le terrain de son ancien amant, condamné pour son meurtre à 22 ans de réclusion, et qui a pourtant toujours nié être impliqué dans la mort de la jeune fille.
De nouvelles interrogations

Pour le juge d’instruction, en charge d’un supplément d’information, l'enquête repart en quelque sorte de zéro, avec forcement une prochaine audition de Philippe Gillet. Mais aussi de nouvelles questions qui s’ajoutent au dossier : qui est l’auteur de la lettre anonyme ? Comment savait-il que le corps d’Anaïs était enterré là ? Pourquoi la fille du condamné a entamé ces fouilles sauvages ? Voulait-elle dédouaner son père ?

Des investigations qui permettront peut-être aux parents d’Anaïs d’obtenir les réponses aux interrogations qu’ils se posent depuis maintenant six ans et demi, alors que le procès en appel du meurtrier présumé de leur fille est prévu pour l’an prochain.
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 30/10/2019 12:51  Mis à jour: 30/10/2019 12:51
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Affaire Anaïs GUILLAUME .Ardennes: des ossements humains découverts près de la ferme du meurtrier Philippe Gillet
Ardennes: des ossements humains découverts près de la ferme du meurtrier Philippe Gillet

Un «ensemble d'ossements évoquant les éléments d'un squelette humain» a été découvert à Fromy (Ardennes), sur un terrain appartenant à Philippe Gillet, condamné en avril pour le meurtre de son ex-petite amie Anaïs Guillaume, a annoncé mardi le parquet de Charleville-Mézières.

D'après les conclusions d'un expert anthropologue, réalisées à partir du premier os prélevé sur les lieux, celui-ci «peut correspondre à un sujet ayant au moins une vingtaine d'années», mais rien ne permet d'affirmer ou d'infirmer à ce stade qu'il s'agit du corps d'Anaïs Guillaume, jeune femme disparue en 2013 et jamais retrouvée.

Courriers anonymes

Philippe Gillet, exploitant agricole de 46 ans, avait été condamné en avril en première instance à 22 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de son ex-petite amie et acquitté de celui de son épouse, mais le parquet général avait fait appel. Les fouilles réalisées au cours de l'instruction judiciaire n'avaient jusqu'ici jamais permis de retrouver de corps. Mais lundi, les gendarmes ont été «avisés que des personnes de l'entourage» de Philippe Gillet «se livraient à la recherche du corps» d'Anaïs Guillaume «sur un terrain dépendant de la ferme de M. Gillet à Fromy», explique le procureur de la République de Charleville-Mézières, Laurent de Caigny, dans un communiqué publié mardi.

Rapidement arrivés sur place, les gendarmes ont «mis fin à ces agissements» et immédiatement «constaté à l'endroit partiellement excavé un objet ayant l'apparence d'un os». Cet ossement avait alors été transmis à l'expert anthropologue pour analyse. Les investigations poursuivies mardi par la section de recherche de la gendarmerie de Reims sur cette «modification de scène de crime» ont ensuite conduit à «la mise à jour d'un ensemble d'ossements évoquant les éléments d'un squelette humain», poursuit le procureur.

Les autorités judiciaires avaient par ailleurs reçu, «il y a plusieurs semaines», des «courriers anonymes évoquant la présence du corps d'Anaïs Guillaume à Fromy sur le terrain de la ferme», indique encore Laurent de Caigny. Le lieu où ont été découverts ces ossements «n'avait pas fait l'objet d'excavation pendant l'instruction judiciaire suivie contre Philippe Gillet», ajoute-t-il. Ces nouveaux éléments ont été transmis au président de la Cour d'appel de Reims, qui pourra «ordonner le cas échéant tous actes d'information qu'il estime utiles».

https://www.sos-enfants.org/modules/news/comment_new.php
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 29/10/2019 16:01  Mis à jour: 29/10/2019 16:01
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Affaire Anaïs GUILLAUME:L’attente insoutenable pour les parents...
Pour Valérie et Fabrice Guillaume, ce nouvel épisode dans le dossier Anaïs est avant tout une nouvelle épreuve. Depuis plus de six ans, ils espèrent savoir où se trouve leur fille. Au fil du temps, et après un premier procès en assises, ils ont perdu l’espoir de la retrouver vivante. Valérie, la maman, n’a de cesse de le répéter : « Qu’on nous rende son corps, qu’on nous laisse lui donner une sépulture digne. »

Le père d’Anaïs Guillaume, Fabrice, et sa femme tiennent à rester prudents, même s’ils espèrent retrouver le corps de leur fille.

Joints par téléphone ce lundi, ils tiennent à rester très prudents : « Nous avons à chaque fois l’espoir que les fouilles nous donnent une réponse. Nous attendons, nous ne voulons plus imaginer », expliquent-ils. C’est par hasard que Fabrice, le papa d’Anaïs, a appris ce lundi matin la tenue de nouvelles fouilles, à Fromy. Il a passé sa journée à tenter d’en savoir plus. En vain.

https://www.lardennais.fr/id104712/art ... les-sont-prevues-ce-mardi
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 28/10/2019 19:02  Mis à jour: 28/10/2019 19:02
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Affaire Anaïs Guillaume " Toute information sur des découvertes est de l'ordre de la rumeur" L . De Caigny.
Faire taire la rumeur. Alors que certains médias annonçaient ce lundi que des fouilles avaient été réalisées à Fromy et que des ossements avaient été trouvés » , Laurent de Caigny, procureur de Charleville-Mézières nous indiquait : « Il y a quelques semaines un courrier anonyme est parvenu aux services judiciaires selon lequel le corps d' Anaïs Guillaume était enterré à Fromy (Ardennes) à la ferme Gillet sous un tas de fumier. Le courrier a été pris en considération, bien que l'information ne fût pas neuve puisque des fouilles infructueuses avaient été effectuées à l'endroit en question lors de l'instruction qui a conduit au renvoi de Philippe Gillet aux assises. Néanmoins au vu du reste des allégations de ce courrier, finalement transmis au parquet de Charleville-Mézières, il était décidé de l'exploiter. Ce même courrier avait été envoyé au conseil de Philippe Gillet qui en avait informé la justice.

Or ce lundi matin des personnes de l'entourage de Philippe Gillet ont cru devoir aller sur place pour chercher à vérifier ce fait. Les gendarmes immédiatement avertis ont mis un terme à de tels agissements qui peuvent s'analyser en modification de scène de crime et la section de recherche de la gendarmerie de Reims, saisie, comme pour les précédentes ''révélations'' inexactes concernant l'emplacement du corps d'Anaïs Guillaume est chargée d'effectuer des vérifications et tous actes utiles.

Et de conclure : « À l'heure actuelle, rien ne peut être confirmé ou infirmé. Toute information sur des ''découvertes'' est de l'ordre de la rumeur. Les gendarmes de la section de recherche de Reims poursuivent leurs investigations sous l'autorité du parquet de Charleville-Mézières. » !

https://www.radio8fm.com/infos/article ... _de_la_rumeur_L_De_Caigny
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 28/10/2019 18:25  Mis à jour: 28/10/2019 18:25
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 «Des éléments découverts à Fromy», à la frontière française, confirme le Parquet: un lien avec Anaïs Guillaume, disparue en avril 2013.
Depuis lundi matin, les gendarmes ont investi un terrain du village de Fromy. Ils ont été alertés après la découverte d’ossements. Il pourrait s’agir de ceux d’Anaïs Guillaume.

Branle-bas de combat à Fromy, petit village à la frontière française. Un village où vivait Philippe Gillet, condamné en avril dernier dans l’affaire Anaïs Guillaume.

Anaïs Guillaume était âgée de 21 ans quand elle disparaît dans la nuit du 16 au 17 avril 2013. Elle avait passé la soirée chez des amis et avec Philippe Gillet, son amant.

► Les ossements ont été découverts près de la ferme de Philippe Gillet. ( ARTICLE PAYANT)

https://luxembourg.lameuse.be/463827/a ... ps-danais-guillaume-fromy
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 06/05/2019 19:23  Mis à jour: 06/05/2019 19:23
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Charleville-Mézières : téléphones portables en cellule et menaces de mort, Philippe Gillet en correctionnelle le 27 mai.
Condamné le 3 avril à 22 ans de prison pour le meurtre d'Anaïs Guillaume, Philippe Gillet a comparu ce lundi 6 mai en correctionnelle à Charleville-Mézières. Des téléphones ont été retrouvés dans sa cellule. Des menaces de mort lui sont également reprochées. L'audition a été renvoyée au 27 mai.

Après les assises, la correctionnelle. Le cas Philippe Gillet a refait surface ce début mai 2019. Ce lundi 6 mai à Charleville-Mézières, il a comparu en correctionnelle à Charleville-Mézières dans le cadre d'une procédure de comparution immédiate pour "recel de biens". Des téléphones portables ont été retrouvés dans sa cellule, le premier le 24 avril 2018, le second au cours de l'année 2019.

Il devait également être jugé également pour "menaces de mort réitérées sur un surveillant pénitentiaire" proférées le 2 mai. Philippe Gillet aurait dit à un surveillant pénitentiaire : "Je vais m'occuper de toi dehors, ce n'est pas une menace, c'est une promesse". Comme prévu, en l’absence de son avocat habituel (Me Ghislain Fay), Philippe Gillet a demandé un délai pour préparer sa défense et l'a obtenu. Il sera jugé le 27 mai. Un mandat de dépôt a été décerné à son égard, il reste donc maintenu en détention.

Ce lundi après-midi, Philippe Gillet est apparu blessé, portant une minerve autour du cou et avec un bras en écharpe, après une chute il y a quelques jours à la maison d'arrêt.

L'affaire Philippe Gillet a défrayé la chronique le mois dernier. Agé de 46 ans, l'homme avait été condamné à 22 ans de réclusion pour le meurtre d'Anaïs Guillaume par la cour d'assises des Ardennes, le 3 avril. Or, selon l'article 362 du code pénal, cette décision est illégale. En effet, la peine encourue pour ce meurtre était de trente ans mais la majorité des jurés n'a pas suivi cette proposition. Dans ce cas, la peine prononcée ne pouvait pas excéder vingt ans de réclusion. La défense avait donc demandé la remise en liberté de Philippe Gillet mais la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Reims a décidé le 3 mai qu'il restera en prison.

https://france3-regions.francetvinfo.f ... rectionnelle-1665331.html
Répondre
Visiteurs
Posté le: 20/04/2019 23:27  Mis à jour: 21/04/2019 11:10
 INNOCENT!!!
Une droguée, chargée de dettes, qui s'enfuit... Un coupable en liberté est préférable à un innocent en prison. Libérez Monsieur GILLET.
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 13/04/2019 11:31  Mis à jour: 13/04/2019 11:31
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 À Blagny, les parents d’Anaïs Guillaume poursuivent le combat et veulent retrouver le corps de leur fille. (Interview exclusive à l’Ardennais.) PAYANT
Après l’incroyable rebondissement judiciaire, confirmant la culpabilité de Philippe Gillet mais invalidant la durée de la peine prononcée, Valérie et Fabrice Guillaume ont accordé une interview exclusive à l’Ardennais.

Interview exclusive à l’Ardennais.(Article payant ) -> https://abonne.lardennais.fr/id57598/a ... mbat-et-veulent-retrouver
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 06/04/2019 18:30  Mis à jour: 06/04/2019 18:30
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Affaire Anaïs Guillaume : L’énorme bourde de la Cour d’assises dont pourrait profiter un meurtrier. ( Vidéo).
Philippe Gillet, reconnu coupable du meurtre d’Anaïs Guillaume, a été condamné mercredi soir à 22 ans de réclusion criminelle. Ce qui, au regard du code pénal, n’est pas possible.

Pour faire simple dans une histoire qui ne l’est pas l’Union, code pénal à l’appui explique : une personne reconnue coupable de « meurtre » – non aggravé – ne peut pas, en France, être condamnée à la peine de 22 ans de réclusion. C’est pourtant la peine à laquelle les jurés de la cour d’assises des Ardennes ont condamné, mercredi soir, Philippe Gillet, déclaré coupable du « meurtre » – non aggravé – d’Anaïs Guillaume, cette jeune ardennaise disparue depuis la nuit du 16 au 17 avril 2013.

Une peine illégale
Pour cette qualification, la peine maximale encourue est de 30 ans de réclusion criminelle . Si une majorité de jurés – six sur neuf – ne se prononce pas en faveur de cette peine, celle-ci passe obligatoirement à 20 ans – ou moins – de réclusion. De fait, au regard de l’article 362 du code de procédure pénale, la peine prononcée est illégale.

Une remise en liberté ?
Cette bourde peut-elle avoir pour conséquence une remise en liberté de Philippe Gillet ? La question, juridiquement complexe et rarissime pour un dossier de cette gravité, divisait, hier, les plus fins juristes.

« S’il sortait, cela serait évidemment éminemment choquant », admettait volontiers le procureur général de la cour d’appel de Reims, Jean-François Bonhert. Jeudi 4 avril, le parquet a fait appel.

La responsabilité du juge
Difficile, enfin, de ne pas pointer dans cet imbroglio la responsabilité du président de la cour d’assises des Ardennes, censé expliquer aux jurés, ces juges d’un jour, différentes options qui leur étaient offertes.

En vidéo « Retour sur la disparition d’Anaïs GUILLAUME »



http://lavdn.lavoixdunord.fr/564342/a ... ait-profiter-un-meurtrier
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 04/04/2019 06:20  Mis à jour: 04/04/2019 06:20
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Affaire Anaïs Guillaume : Philippe Gillet condamné à 22 ans de prison.
Suspecté d’avoir assassiné Anaïs Guillaume en 2013 dans les Ardennes et d’avoir provoqué la mort de son épouse un an plus tôt, l’agriculteur a nié en bloc durant les huit jours de procès.

Huit jours d’audience, toujours pas de réponse. Philippe Gillet, 46 ans, jugé devant la cour d’assises des Ardennes pour la mort de son épouse en 2012 et celle de son ex-petite amie, disparue en 2013, a été condamné mercredi soir à 22 ans de prison, mais uniquement pour la seconde affaire. Lui niait l’ensemble des faits, contre lesquels 30 ans de prison avaient été requis par l’avocat général.

La famille d’Anaïs Guillaume, 21 ans lors de sa disparition, qui espérait pouvoir « retrouver le corps d’Anaïs, pour qu’elle repose auprès de sa famille », aura quitté la cour d’assises de Charleville-Mézières sans avoir de réponse.

Seule conviction, pour l’avocat général, le mobile de Philippe Gillet dans ces deux affaires : le refus d’être quitté par les deux femmes. Peu avant sa mort, Céline Gillet, décédée en 2012, avait en effet confié à des amis sa volonté de demander le divorce. Anaïs Guillaume, elle, aurait fait part de son envie de quitter son ancien patron, contre qui elle avait déjà déposé plainte pour des violences.

http://www.leparisien.fr/faits-divers ... on-03-04-2019-8046102.php
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 27/03/2019 11:38  Mis à jour: 27/03/2019 11:38
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Anaïs GUILLAUME, 22 ans . Deuxième jour du procès de Philippe Gillet : Sa version des faits mise en défaut par les expertises de téléphonie.
Deuxième jour du procès de Philippe Gillet ce mardi devant la Cour d'Assises des Ardennes pour l'assassinat d'Anaïs Guillaume, une journée marquée par le témoignage des experts en téléphonie.

Rappelons qu'Anaïs Guillaume disparaissait le 17 avril 2013, après avoir passé la soirée avec son compagnon Philippe Gillet. Son véhicule était retrouvé 3 jours plus tard, dans une forêt jouxtant la commune belge de Florenville, entièrement calcinée et dépourvue de ses plaques d'immatriculation. A ce jour, la jeune fille n'a toujours pas été retrouvée.

Si plusieurs éléments permettaient d'inculper Philippe Gillet pour assassinat, tels que l'achat de 50kg de chaux vive en granulés, l'utilisation de celui-ci la nuit de la disparition d'une remorque à double essieu permettant le transport de véhicule ou encore une lettre d'adieu écrite de la main d'Anaïs et retrouvée chez l'accusé, la téléphonie en était un élément déterminant puisqu'il en résulte une expertise scientifique sans équivoque :

Ces différentes expertises montrent une manipulation téléphonique des cartes sim de Philippe Gillet, de Céline Gillet, son épouse décédée, et d'Anaïs Guillaume, avec notamment l'insertion de la carte de Céline Gillet dans le boîtier téléphonique d'Anaïs ou, à l'inverse, l'insertion, et l'envoi de messages, de la carte d'Anaïs dans le téléphone de Céline Gillet, décédée 18 mois avant les faits. Cette manipulation et l'étude des téléphones, des cartes Sim et des factures détaillées permettent donc d'avancer 3 hypothèses.



Notons que Philippe Gillet a toujours soutenu qu'il s'était réveillé la nuit du 16 au 17 avril 2013, à 4h31 et avoir constaté qu'Anaïs n'était plus là, ni elle, ni son véhicule. Or, les experts ont bien démontré une manipulation téléphonique entre 3h58 et 4h41. Or, les prélèvements effectués sur les deux cartes Sim de Philippe Gillet et de son épouse (le téléphone d'Anaïs Guillaume n'a jamais été retrouvé) montrent la présence de l'ADN de Philippe Gillet, mais aucune trace d'ADN féminin.

Ce qui fait de ce procès un procès hors-norme ? L'absence de corps, que ce soit celui d'Anaïs Guillaume ou celui de Céline Gillet puisque cette dernière a été incinérée, et donc l'absence de preuve et d'expertise scientifique. La téléphonie, seule expertise scientifique possible et établie, est-t-elle donc l'élément central de ce dossier ?

Ecoutez ->

https://www.radio8fm.com/infos/article ... _expertises_de_telephonie
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 26/03/2019 12:14  Mis à jour: 26/03/2019 12:14
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Pour Philippe Gillet, Anaïs Guillaume est "sans doute vivante"?
Le procès de Philippe Gillet a commencé ce lundi devant la cour d'assises des Ardennes, à Charleville-Mézières. L’agriculteur comparait pour l'assassinat d’Anaïs Guillaume et la mort de son épouse. Il se dit toujours innocent.

Image redimensionnée

Charleville-Mézières, France
Le procès de Philippe Gillet s’est ouvert ce lundi à Charleville-Mézières, devant la Cour d’assises des Ardennes. Cet agriculteur de 46 ans comparait pour la mort de deux femmes : son épouse, Céline, censée être morte écrasée par une vache, en janvier 2012. Sur ce point, il comparaît pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner. En revanche, il est bien accusé d'assassinat, c'est à dire d'avoir tué avec préméditation sa maîtresse, Anaïs Guillaume, 21 ans, en avril 2013. Le corps de la jeune femme n'a jamais été retrouvé.

Devant la Cour, Philippe Gillet a une nouvelle fois clamé son innocence. Large d'épaules, un cou de taureau, des avant-bras impressionnants… Bien campé sur ses jambes, bien droit, les bras croisés, il toise sans ciller la salle d'audience. Ce n'est pas un accusé qui baisse la tête, il veut le montrer : il n'a rien à se reprocher et compte bien ne pas se laisser faire. Alors, quand le président de la Cour l'interroge sur son éventuelle culpabilité, il le répète, il n'a "rien à voir avec tout ça". Pour le reste, ses réponses sont plutôt fuyantes. Sur sa réputation de violences, de brutalité, il concède qu'il peut s'emporter, mais sans plus : « je ne suis pas un hyper violent. Je ne casse pas 5/6 personnes par an". Quant à Anaïs Guillaume, pour lui, elle est vivante et en fuite. "J'ai toujours pensé qu'elle était partie loin. Elle le disait souvent. Je ne sais pas ce qu'elle est devenue ». Mais pourquoi partir ? Insiste le président, elle était attachée à sa famille ! « Oh, vous savez, le temps n'était pas toujours au beau fixe ! » répond l'accusé.

Ses avocats, eux, ont longuement mis sur le grill le directeur d’enquête, le gendarme Didier Turk.

Ils lui reprochent d'avoir mené une enquête à charge, sans vraiment, d’après eux, exploiter toutes les pistes. Par exemple, trois personnes ont dit avoir formellement reconnu Anaïs Guillaume gare du Nord à Paris. "Elles se sont trompées de bonne foi", répond le major Turk. Mais la défense s'étonne que les investigations n'aient pas été poussées plus loin, notamment en Belgique. Pareil pour ce sac à main, n'appartenant pas à Anaïs, et découvert par des passants, près de la voiture brûlée de la jeune femme…

Voilà dessinée la stratégie de la défense, dans cette affaire. Pour les avocats, les témoignages indirects, les interprétations ne peuvent en aucun cas faire figure de preuves. Reste quand même un vrai faisceau d'indices que le président de la cour Sylvain Lallement, qualifie de « pléthorique ».


Pour les avocats de la partie civile, notamment des parents d’Anaïs Guillaume, l’hypothèse d'une fuite de la jeune femme n'a pas de sens. Maître Menut explique qu'avant tout, Valérie et Fabrice Guillaume veulent savoir ce qui c'est passé : "pour eux, c'est insupportable, cinq ans après la disparition, de ne pas avoir d'endroit, de corps, où se recueillir".

https://www.francebleu.fr/infos/faits- ... vant-ses-juges-1553525420
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 22/01/2019 13:20  Mis à jour: 22/01/2019 13:20
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Nouvelles fouilles dans l’affaire Anaïs Guillaume: «C’est une dernière chance de retrouver Anaïs avant le procès»...
Nouveau rebondissement dans l’affaire Anaïs Guillaume ? De nouvelles fouilles se déroulent actuellement en France, sur une parcelle appartenant au suspect n°1, Philippe Gillet.

Depuis 08h30, ce mardi matin, la gendarmerie française a entrepris des fouilles sur une parcelle du hameau de Sorel. Ce terrain appartient à Philippe Gillet, le principal suspect dans la disparition d’Anaïs Guillaume.

Pour Fabrice Guillaume, le père d’Anaïs Guillaume, il s’agit d’une « nouvelle importante. C’est une dernière chance de retrouver Anaïs avant le procès ».

https://www.sudinfo.be/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 15/10/2018 10:31  Mis à jour: 15/10/2018 10:31
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Affaire Anaïs Guillaume : le procès de Philippe Gillet aura lieu du 18 au 29 mars.
Le procès de Philippe Gillet aura lieu du 18 au 29 mars prochain devant la cour d’assises des Ardennes, a-t-on appris de source judiciaire. Cet agriculteur sera jugé pour l’assassinat d’Anaïs Guillaume, jeune femme disparue dans la nuit du 16 au 17 avril 2013 et jamais retrouvée depuis, mais également pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner » sur Céline Gillet, son épouse, décédée en janvier 2012.

Face aux jurés ardennais, il encourra la réclusion criminelle à perpétuité.

Selon http://www.lunion.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 06/07/2018 08:44  Mis à jour: 06/07/2018 08:44
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Anaïs GUILLAUME: Philippe Gillet sera jugé pour les morts d’Anaïs Guillaume et de sa femme Céline Gillet.
C’est désormais acquis : Philippe Gillet comparaîtra pour l’assassinat d’Anaïs Guillaume mais également pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner » sur Céline Gillet, son épouse - ce qui constitue une circonstance aggravante.

Céline Gillet était décédée en janvier 2012, écrasée par une vache dans la ferme familiale de Fromy (Ardennes), selon les conclusions des enquêteurs de l’époque.

Anaïs Guillaume avait quant à elle disparue dans la nuit du 16 au 17 avril 2013 alors qu’elle venait de passer la soirée au domicile de son ex-petit ami, Philippe Gillet. Malgré d’importantes recherches, le corps de cette jeune femme alors âgée de 21 ans n’a jamais été retrouvé.

En janvier 2016, Philippe Gillet avait été mis en examen pour assassinat dans le cadre de la disparition d’Anaïs Guillaume et placé en détention provisoire, où il est toujours, malgré de nombreuses demandes de remise en liberté. En juin 2017, l’agriculteur avait été également mis en examen pour meurtre dans le dossier concernant la mort, jusqu’alors considérée comme accidentelle, de son épouse.

Philippe Gillet a toujours nié toute implication dans ces deux dossiers. Son avocat, Ghislain Fay, avait au printemps fait appel de l’ordonnance de mise en accusation rendue par le juge d’instruction, Vincent Dufourd. Le parquet avait pour sa part requis un non-lieu dans le dossier relatif à la mort de Céline Gillet.

Ce jeudi 5 juillet, les magistrats de la chambre d’instruction ont rendu leur délibéré : Philippe Gillet sera bien jugé pour ces deux dossiers par la cour d’assises des Ardennes, fin 2018 ou début 2019. Il encourra la réclusion criminelle à perpétuité.

http://www.lardennais.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 20/03/2018 13:54  Mis à jour: 20/03/2018 14:24
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Annonce : Samedi 24 Mars à 20h55 sur NT1 TFX ( TF1) . Chroniques criminelles - Affaire Anaïs Guillaume : Double meurtre à la ferme ?
Résumé du programme

Dans la nuit du 16 au 17 avril 2013, dans les Ardennes, Anaïs Guillaume, 21 ans, disparaît après avoir passé la soirée chez des amis. Les enquêteurs apprennent que la jeune femme entretenait une liaison amoureuse avec Philippe Gillet, un agriculteur de la région pour lequel elle travaillait. L'homme, âgé d'une quarantaine d'années, concède avoir passé la nuit avec la victime, mais affirme qu'Anaïs était partie à son réveil. Les policiers poursuivent leurs investigations. L'affaire va connaître plusieurs rebondissements.
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 08/03/2018 11:24  Mis à jour: 08/03/2018 11:24
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Anaïs GUILLAUME. L’avocat de Philippe Gillet fait appel après son renvoi devant les Assises.
Ghislain Fay, l’avocat de Philippe Gillet, a confirmé mardi soir avoir interjeté appel de l’ordonnance de mise en accusation et de renvoi devant la cour d’assises des Ardennes concernant son client.
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 07/03/2018 14:04  Mis à jour: 07/03/2018 14:04
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Affaire Anaïs GUILLAUME. Anaïs Guillaume : Philippe Gillet pourrait être jugé devant les Assises des Ardennes dans l'année.
L'agriculteur à Fromy dans les Ardennes, mis en examen pour le meurtre de son épouse, Céline Gillet, et l'assassinat d'Anaïs Guillaume est renvoyé devant les Assises pour ces deux affaires. Son avocat annonce qu'il fera appel de l'ordonnance de renvoi.

Les deux affaires dans lesquelles Philippe Gillet est mis en examen pourraient être jugées ensemble, devant les Assises, selon nos confrères de l'Ardennais. Le juge d'instruction a demandé son renvoi devant la cours d'Assise des Ardennes, pour l'assassinat d'Anaïs Guillaume et le meurtre aggravé de son épouse, Céline Gillet.

Les deux affaires remontent à 2013. Le 3 janvier, Céline Gillet décède, après avoir été retrouvée inconsciente dans son exploitation. Elle aurait été écrasée par une vache. Un vétérinaire expert commissionné dans le cadre de l'enquête, aurait écarté la thèse de l'accident. Anaïs Guillaume, ex-petite amie de Philippe Gillet, disparaît quelques mois plus tard, dans la nuit du 16 au 17 avril, après avoir passé la nuit dans la ferme de Fromy. L'agriculteur a d'abord été mis en examen dans l'affaire Anaïs Guillaume, avant les interrogations des enquêteurs que ne se portent sur les circonstances du décès de son épouse.

L'avocat de Philippe Gillet, Maître Fay, a annoncé vouloir faire appel de ce renvoie. La Chambre d'instruction a quatre mois pour statuer sur cet appel. Elle pourrait décider d'un non-lieu sur les deux affaires, de n'en renvoyer qu'une des deux, ou bien de laisser les deux dossiers ensemble. Un non-lieu concernant l'affaire Céliné Gillet, permettrait de dissocier les deux dossiers.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 06/11/2017 10:27  Mis à jour: 06/11/2017 10:27
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Anaïs GUILLAUME, 22 ans :«les doutes» sur la mort de la femme de Philippe Gillet.
Céline Gillet, agricultrice décédée en 2012 dans des circonstances floues, va-t-elle tomber dans l’oubli ? Une cousine entretient sa mémoire à Margut.

Depuis cet été, Philippe Gillet, agriculteur à Fromy, est mis en examen pour l’assassinat de son ex-petite amie, Anaïs Guillaume, mais aussi pour le meurtre de son épouse Céline Gillet . Ses avocats, Maîtres Combes et Fay, rappellent qu’il est présumé innocent et assurent sa défense.

Maîtres Delavenne et Miel représentent, quant à eux, les parents d’Anaïs.
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 21/10/2017 12:12  Mis à jour: 21/10/2017 12:12
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Le témoignage du père d’Anaïs Guillaume, il attend beaucoup du futur procès de Philippe Gillet. 4 ans 1 /2 après la disparition de sa fille…( Vidéo)
Nouveau rebondissement dans l'affaire Anais Guillaume, cette jeune femme disparue en 2013 dans les Ardennes. Son ancien petit ami, Philippe Gillet, est le principal suspect. Il a été mis en examen pour assassinat.

Par Ophélie Masure
Publié le 20/10/2017 http://france3-regions.francetvinfo.fr/

Il attend beaucoup du futur procès de Philippe Gillet. Quatre ans et demi après la disparition de sa fille, Fabrice Guillaume reste persuadé de la responsabilité de son ex-compagnon.

Dans l'affaire Anaïs Guillaume, Philippe Gillet est mis en examen pour assassinat. Il est également mis en examen pour le meurtre de son épouse Céline Gillet. Un meurtre qui aurait eu lieu un an avant la disparition d'Anaïs.

Le procès devrait se tenir rapidement devant la Cour d'Assises des Ardennes.


Témoignage du père d'Anaïs Guillaume
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 19/10/2017 14:12  Mis à jour: 19/10/2017 14:14
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Anaïs GUILLAUME, 22 ans : Philippe Gillet mis en examen pour le meurtre de sa femme et l'assassinat d'Anaïs Guillaume.
Philippe Gillet est désormais poursuivi dans deux affaires criminelles : l'assassinat de son ex petit amie Anaïs Guillaume, disparue en avril 2013, mais aussi le meurtre de son épouse Céline Gillet, décédée en janvier 2012.

Le juge d’instruction du pôle judiciaire de Reims a mis en examen le 13 juin dernier Philippe Gillet pour le meurtre de son épouse, Céline Gillet. Il a également décidé de le poursuivre concernant la disparition de son ex-petite amie, Anaïs Guillaume, en requalifiant la mise en examen initiale pour meurtre en mise en examen pour assassinat.


Anaïs Guillaume, jeune femme de 22 ans originaire de Blagny, près de Carignan, n'avait plus donné de nouvelles depuis le 16 avril 2013.

Le parquet de Charleville-Mézières avait ouvert une enquête après la disparition inquiétante de la jeune Ardennaise. Sa voiture avait été retrouvée calcinée en Belgique sans ses plaques minéralogiques, dans un bois du lieu-dit "Chameleux", en Belgique.

Le 14 janvier 2016, son ancien compagnon, déjà entendu à plusieurs reprises par les gendarmes, avait été interpellé dans sa ferme de Fromy et mis en examen pour meurtre.
Les gendarmes ont réalisé plusieurs fouilles dans la ferme et ses alentours, ainsi qu'au domicile de Philippe Gillet à Margut, mais n'ont pas retrouvé de corps.

Par ailleurs, l'agriculteur a été condamné en juin 2015 par le tribunal correctionnel de Charleville-Mézières à quatre mois de prison avec sursis pour des menaces de mort à l'encontre d'une nouvelle petite amie avec qui il avait récemment rompu.

Voir le rappel des faits :



GRAND EST Philippe Gillet mis en examen pour le meurtre de sa femme et l'assassinat d'Anaïs Guillaume

http://france3-regions.francetvinfo.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 29/03/2017 14:00  Mis à jour: 29/03/2017 14:00
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re :Affaire Anaïs Guillaume: la justice s’intéresse au décès de l’épouse du principal suspect...
Depuis ce mercredi matin 10h, un important dispositif de gendarmerie est mobilisé près de la ferme de Philippe Gillet, principal suspect dans l’affaire d’Anaïs Guillaume. Des Magistrats et des avocats sont également sur place.

Le juge d’instruction s’intéresserait plus particulièrement aux circonstances de la mort de Céline Gillet, l’épouse de Philippe Gillet, décédée en 2012.

Pour rappel, Anaïs Guillaume a disparu depuis avril 2013.



http://www.lunion.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 25/01/2017 13:11  Mis à jour: 25/01/2017 13:11
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re : Lourdes charges contre l'ex d'Anaïs Guillaume : est-elle enterrée dans les bois de Chameleux?
Jeudi,19/01/2017, la demande de mise en liberté de Philippe Gillet, soupçonné de meurtre de son amie, a été rejetée. L’audience a permis de lever le voile sur les indices retenus contre lui.



« Désolé de vous le dire, mais vous le savez : vous ne la reverrez jamais ! À mon sens, elle est enterrée dans les bois de Chameleux, à quelque distance de l’endroit où sa voiture a été retrouvée incendiée. » Olivier Hussenet, l’avocat général intervenant devant la chambre d’instruction de la cour d’appel de Reims était totalement opposé à l’éventuelle remise en liberté de Philippe Gillet.

L’agriculteur de 42 ans, domicilié à Fromy a été mis en examen le 14 janvier dernier pour le meurtre d’Anaïs Guillaume, son ex-petite amie, disparue depuis le 16 avril 2013.

Ses avocats, Maîtres Fay et Combes, tentaient d’intervenir en sa faveur. La tâche était ardue. Elle n’a pas abouti, le principal suspect dans cette affaire demeure en détention.

Le tribunal a pris en compte des éléments capitaux du dossier d’instruction pour aboutir à cette décision. L’avocat général et la présidente du tribunal les ont exposés, notamment devant les parents d’Anaïs présents à cette audience publique. Philippe Gillet n’avait pas souhaité assister aux débats. La synthèse des indices dans La Meuse Luxembourg de ce samedi et dans notre édition numérique.http://www.lameuse.be/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 21/01/2017 10:16  Mis à jour: 21/01/2017 10:16
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re : Affaire Anaïs Guillaume: Philippe Gillet reste en détention.
Le juge des détentions et des libertés a décidé de prolonger de six mois le placement en détention provisoire de Philippe Gillet.

Cet agriculteur est le principal suspect dans l’affaire Anaïs Guillaume. La jeune femme a disparu du domicile familial de Blagny, dans la nuit du 16 au 17 avril 2013. Philippe Gillet a toujours expliqué qu’Anaïs avait passé une partie de la nuit avec lui, avant de partir vers 4 heures du matin. Elle n’a jamais été retrouvée depuis.
Le 14 janvier 2015, son ex-petit ami a été mis en examen pour meurtre et placé en détention provisoire.
Il n’a jamais cessé de clamer son innocence. Ses avocats ont multiplié pendant un an les demandes de remise en liberté. Comme le veut la loi, au bout d’un an de détention, la situation de Philippe Gillet a été examinée par le juge des détentions et des libertés de Reims, au début de l’année. Le magistrat a donc prononcé le maintien en détention de l’agriculteur de Fromy.

http://www.lardennais.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 25/11/2016 13:42  Mis à jour: 25/11/2016 13:42
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re : Disparition d'Anaïs Guillaume dans les Ardennes: sa famille a identifié un lieu à fouiller...
Ardennes : Anaïs Guillaume a-t-elle souhaité disparaître ou quelqu’un a-t-il caché son corps dans la région ?

Image redimensionnée




« Je ne peux pas croire à une disparition volontaire. Aucun élément ne va dans ce sens ! »

Depuis plus de trois ans et sept mois, Valérie Guillaume, la mère d’Anaïs, retourne le problème dans tous les sens. Elle sait que certaines personnes, dont Maître Faÿ, l’avocat de Philippe Gillet, défendent la thèse d’une fugue. « Ça ne colle pas. Il y a trop d’éléments contradictoires », tranche-t-elle.

Elle réclame de nouvelles fouilles. « La justice sait qu’un site précis mériterait d’être étudié. Cela fait plusieurs mois que nous en parlons. Avant toute autre chose, nous avons tous besoin de savoir où est Anaïs », insiste Valérie Guillaume.

Lisez notre article complet
Blagny : la famille d’Anaïs Guillaume réclame de nouvelles fouilles:

http://www.lunion.fr/845025/article/2 ... lle-a-identifie-un-lieu-a
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 23/11/2016 13:31  Mis à jour: 23/11/2016 17:08
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re : Trois ans et sept mois ont passé depuis la disparition d’Anaïs Guillaume. Son frère Clément est le dernier membre de la famille à lui avoir parlé. Il revient sur cette soirée.
C’est un nouveau coup de théâtre dans ce dossier décidément riche en rebondissements. Il y a quelques semaines, les parents d’Anaïs, Valérie et Fabrice Guillaume, ont appris qu’une lettre aurait été retrouvée dans un carnet de l’une des filles de Philippe Gillet, à Margut.

Ce document serait une lettre de rupture. Ce qui conforte l’avocat de Philippe Gillet dans la théorie d’un départ précipité.

Image redimensionnée


Le jeune frère d’Anaïs, Clément, rejette l’idée d’une fugue. Il revient sur cette soirée du 16 avril 2013. Vers 20 heures, Anaïs a pris un blouson, lui a dit au revoir, puis elle est partie. Il ne l’a jamais revue.

http://www.lunion.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 12/09/2016 11:45  Mis à jour: 12/09/2016 11:45
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re : AFFAIRE Anaïs GUILLAUME en vidéo .
Retour sur l'affaire Anaïs Guillaume, disparue dans la nuit du 16 au 17 Avril 2013 à Blagny...

Ensemble, nous pouvons faire bouger les choses !

Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 17/06/2016 19:31  Mis à jour: 17/06/2016 19:31
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re : Affaire Anaïs Guillaume: de la terre et des bouteilles saisies chez son ex-amant...
On en sait un peu plus sur la nature des éléments prélevés par les techniciens de la gendarmerie scientifique, mercredi, lors des fouilles menées au domicile (à Margut) et à la ferme (à Fromy) de Philippe Gillet.

Cette opération était menée dans le cadre de l’enquête sur la disparition d’Anaïs Guillaume, ex-petite amie de cet agriculteur. Selon une source proche de l’enquête, les gendarmes auraient prélevé dans le jardin et dans la grange en ruine de l’habitation située à Margut, de la terre mais aussi une bouteille de bière et une bouteille de vin, vides.

Ces éléments placés sous scellés devraient faire l’objet d’analyses scientifiques dans les prochaines semaines. Rappelons que Philippe Gillet, toujours présumé innocent, a été mis en examen pour meurtre en janvier dernier et incarcéré. Il était présent, sous escorte, lors de ces fouilles.

http://www.lunion.fr/
Répondre
Visiteurs
Posté le: 16/06/2016 15:07  Mis à jour: 16/06/2016 15:47
 Anaïs Guillaume
Bonjour,

Je cite:

Refusant toute communication, les gendarmes auraient découvert des éléments qui ont été mis sous scellés et devraient faire l’objet prochainement d’analyses scientifiques

http://www.lunion.fr/746256/article/2 ... aison-de-son-ex-compagnon

***********************************

Merci pour votre aide Visiteur , espérons que les parents d'Anaïs trouvent rapidement réponses à leur pénible calvaire !
"NE PAS SAVOIR " est la pire des souffrances !
Colette
*************************************



PHOTOSICI. Affaire Anaïs Guillaume: les gendarmes ne sont pas repartis les mains vides des propriétés de son ex-compagnon



En présence du juge d’instruction et de Philippe Gillet, les gendarmes ont mené, ce mercredi 15 juin, des fouilles dans l’ex-domicile et la ferme de l’agriculteur ardennais, principal suspect dans ce dossier.


ACTUALISATION JEUDI 16 JUIN

Menottes aux poignets et portant un vêtement pare-balles, Philippe Gillet, le principal suspect dans l’affaire de la disparition d’Anaïs Guillaume, a assisté ce jeudi 15 juin 2016 à des fouilles menées à Margut et à Fromy, dans les Ardennes.

Refusant toute communication, les gendarmes auraient découvert des éléments qui ont été mis sous scellés et devraient faire l’objet prochainement d’analyses scientifiques

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

ACTUALISATION A 15 h 30 : Les fouilles sont terminées dans la maison de Philippe Gillet à Margut. Les gendarmes sont actuellement dans la ferme qui appartient à l’ex-compagnon d’Anaïs Guillaume à Fromy. Ils semblent s’intéresser à une zone située près de l’étable.

Le dispositif de gendarmerie est important. Toutes les voies d’accès à la ferme sont bloquées et un radar du BRGM fait partie de l’équipement mis en oeuvre. Il faut savoir que cette ferme a déjà été fouillée en avril 2015.

ACTUALISATION 11h15 : Vers 11h15 un fourgon de la gendarmerie est arrivé sur place. Les enquêteurs en ont sorti des pelles, des pioches et des débrousailleuses... Un chien de la brigade cynophile de la gendarmerie a également été amené sur place pour passer au peigne fin les lieux.

Gendarmes et enquêteurs scientifiques ont investi une exploitation agricole à Margut, ce mercredi matin, vers 10 h45. Ils y mènent des fouilles, dans le cadre de l’enquête sur la disparition d’Anaïs Guillaume.

Cette jeune femme âgée de 21 ans a disparu dans la nuit du 16 au 17 avril 2013, après avoir passé la nuit avec Philippe Gillet, agriculteur à Fromy. Philippe Gillet est actuellement en détention préventive, mis en examen le 14 janvier dernier pour meurtre.

Il a été extrait de sa cellule et assiste actuellement aux fouilles dans sa maison d’habitation en présence d’un juge d’instruction.
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 16/06/2016 12:40  Mis à jour: 16/06/2016 12:40
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re : Le corps d'Anaïs Guillaume reste introuvable !
Hier, on a cru quelques heures que les gendarmes français retrouveraient le cadavre d’Anaïs Guillaume, à Margut, près de Florenville.

Ce sont nos confrères français de l’Union qui l’ont annoncé les premiers sur leur site, hier. Depuis 11 h mercredi, une série de gendarmes et d’enquêteurs scientifiques de la région Champagne-Ardennes ont multiplié les investigations dans une maison de Margut, un village frontalier français situé juste en face de Villers-devant-Orval et Florenville.

L’habitation en question est située en face de l’ancienne gare de Margut et appartient à Philippe Gillet, l’agriculteur de Fromy (France) placé sous mandat d’arrêt en janvier dernier pour le meurtre d’Anaïs Guillaume.

Disparue en 2013

L’intéressé, quadragénaire, veuf, entretenait une liaison avec la jeune Anaïs Guillaume, 21 ans, qui avait disparu de la maison de Gillet la nuit du 16 au 17 avril 2013. On n’a jamais retrouvé trace de la jeune femme depuis ces trois années.

Deux jours après sa disparition, la voiture d’Anaïs avait été retrouvée complètement calcinée de l’autre côté de la frontière, dans un bois de Chameleux près de Florenville. Anaïs Guillaume avait aussi travaillé quelques semaines à l’usine Ferrero à Arlon, quelque temps avant sa disparition.

Ils n’ont rien trouvé

Depuis son incarcération en janvier, Gillet a toujours nié toute participation dans le meurtre de la jeune femme. Mais ce mercredi, l’inculpé a été extrait de sa cellule pour assister aux fouilles dans sa maison de Margut, en présence des enquêteurs et du juge d’instruction Vincent Dufour, de Reims.

Ce n’est pas la première fois que des fouilles sont entreprises à Margut et à la ferme voisine de Fromy, à quelques centaines de mètres de là.

Hier, de nombreux enquêteurs de l’institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale étaient sur place, de même que des chiens spécialisés dans la recherche de cadavres. La Commune de Margut avait aussi dû mettre certains de ses ouvriers communaux à disposition pour débroussailler des terrains proches de l’habitation.

Mais ni les fouilles de ces terrains ni d’une maison voisine à l’abandon à Margut n’ont permis aux enquêteurs de trouver trace du cadavre d’Anaïs Guillaume.

Ils ont poursuivi leurs investigations ensuite une partie de l’après-midi à la ferme de Fromy, avant de revenir une dernière fois à la maison de Margut.

Mais toujours sans résultat significatif, hormis quelques vérifications qui étaient indispensables pour la bonne marche de l’enquête.

Un peu plus de trois ans après la disparition de la jeune femme, l’enquête a fait un fameux bond en avant, en janvier 2016, en inculpant l’auteur supposé des faits, mais à ce jour aucun élément de police scientifique ni aucun témoignage ne permettent d’affirmer de façon certaine que l’agriculteur de Fromy est bien le meurtrier d’Anaïs Guillaume.

Il faudra que les enquêteurs trouvent d’autres preuves avant d’oser présenter Philippe Gillet devant un jury populaire d’assises.

http://www.lavenir.net/cnt/dmf2016061 ... d-anais-reste-introuvable
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 15/06/2016 11:32  Mis à jour: 15/06/2016 11:32
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re :Affaire Anaïs Guillaume: les gendarmes fouillent la maison de son ex-compagnon.
La maison de l’ex-compagnon d’Anaïs Guillaume est fouillée depuis ce matin.

Gendarmes et enquêteurs scientifiques ont investi une exploitation agricole à Margut, ce mercredi matin, vers 10 h45. Ils y mènent des fouilles, dans le cadre de l’enquête sur la disparition d’Anaïs Guillaume.

Cette jeune femme âgée de 21 ans a disparu dans la nuit du 16 au 17 avril 2013, après avoir passé la nuit avec Philippe Gillet, agriculteur à Fromy. Philippe Gillet est actuellement en détention préventive, mis en examen le 14 janvier dernier pour meurtre.

Il a été extrait de sa cellule et assiste actuellement aux fouilles dans sa maison d’habitation en présence d’un juge d’instruction.

http://www.lunion.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 31/05/2016 13:31  Mis à jour: 31/05/2016 13:31
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re : INCROYABLE !!! Un élément crucial datant d’avant la découverte de la disparition d’Anaïs Guillaume, seulement pris en compte ces derniers jours ???
Image redimensionnée


Courage aux parents, proches et amis d'Anaïs, nous sommes de tout coeur avec vous : QU'ENFIN ses parents sachent ce qu'est devenue leur fille...
Il n'y a rien de pire que " de ne pas savoir"...
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 26/05/2016 17:58  Mis à jour: 26/05/2016 17:58
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re :Affaire Anaïs Guillaume: Philippe Gillet est maintenu en détention
Ce jeudi,26 mai 2016, la demande de remise en liberté de Philippe Gillet, principal suspect dans la disparition d’Anaïs Guillaume, a été rejetée par la cour d’appel de Reims.
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 20/04/2016 13:59  Mis à jour: 20/04/2016 13:59
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re : La mère d'Anais Guillaume: "Même dans 10 ans on se battra pour avoir des réponses" ( VIDEO)
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 17/04/2016 12:57  Mis à jour: 17/04/2016 12:57
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re : Trois ans après la disparition d'Anaïs Guillaume, le mystère reste entier
Des lettres anonymes entretiennent l'espoir que des gens ont des informations...

Trois ans jour pour jour qu’Anaïs Guillaume a disparu sans laisser de trace. Malgré la mise en examen pour meurtre de son ex-petit ami, le mystère plane toujours. Ses parents continuent le combat pour connaître la vérité sur le destin de leur fille.

Trente-six mois se sont écoulés sans Anaïs Guillaume. À Blagny, ses parents continuent le combat. Le dossier a avancé en 2015, mais il manque l’essentiel, le corps de leur fille. Fabrice Guillaume est un roc. Il encaisse les coups du destin mais n’acceptera jamais de faiblir ni de faillir à son devoir de père. «Je n’ai pas le choix, il faut tenir, toute la famille a besoin de moi», explique-t-il. Sobrement. Il assume son travail, avalant chaque jour 200kilomètres de trajet, aller-retour. Valérie, son épouse, se bat, elle aussi. Elle est en arrêt maladie depuis de longs mois.

> Samedi, tous deux ont affronté le troisième anniversaire de la disparition de leur fille...

http://www.lunion.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 24/03/2016 18:58  Mis à jour: 24/03/2016 18:58
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re : La demande de remise en liberté du meurtrier présumé d’Anaïs Guillaume, présentée ce jeudi matin par Philippe Gillet a été rejetée par la cour d’appel de Reims …
Le meurtrier présumé d’Anaïs Guillaume reste donc en détention provisoire à Charleville-Mézières.

Mis en examen pour le meurtre d’Anaïs Guillaume en janvier dernier, Philippe Gillet est depuis en détention provisoire à la maison d’arrêt de Charleville-Mézières.

L’Ardennais a déjà effectué, par le biais de ses avocats, plusieurs demandes de remise en liberté sous contrôle judiciaire, qui sont restées vaines.

Ce jeudi matin, pour la première fois, il était présent à la cour d’appel. Il a de nouveau clamé son innocence.

Les parents de la jeune femme disparue, dont le corps n’a toujours pas été retrouvé, étaient également présents à cette audience.

http://www.lunion.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 20/03/2016 13:06  Mis à jour: 20/03/2016 13:06
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re :L'affaire Anaïs, ce dimanche sur M6 ...
L’affaire Anaïs Guillaume fait l’objet d’un reportage diffusé ce dimanche sur M6, dans l’émission 66 Minutes, à partir de 17 h 20.



La journaliste Delphine Welter revient sur la disparition de cette jeune femme dans la nuit du 16 au 17 avril 2013 dans le secteur de Blagny. Depuis cette date, Anaïs Guillaume n’a jamais donné signe de vie. Seule sa voiture, une Toyota blanche, avait été retrouvée calcinée dans les Bois de Chameleux en Belgique le 20 avril.

Depuis, ses parents, Valérie et Fabrice, n’ont jamais cessé de se battre pour connaître la vérité sur la disparition de leur fille.

En janvier dernier, ce dossier aux multiples rebondissements, a vu la mise en examen pour meurtre de Philippe Gillet, l’ex petit-ami d’Anaïs. Cet agriculteur de Fromy a toujours affirmé qu’il n’y était pour rien. Pour lui, Anaïs Guillaume aurait choisi délibérement de disparaître. Malgré les fouilles des bois en Belgique et de deux parcelles agricoles à Fromy, aucun corps n’a été retrouvé. L’enquête des gendarmes se poursuit encore à l’heure actuelle.



M6. 66 Minutes. Dimanche à 17 h20.
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 16/03/2016 18:23  Mis à jour: 16/03/2016 18:23
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re : Replay : Sept à huit du 12 Avril 2015 « Anaïs Guillaume »…
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 25/02/2016 16:24  Mis à jour: 25/02/2016 16:24
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re : Affaire Anaïs Guillaume : l’agriculteur continue à nier en bloc .
[img width=600]lavenircdn.net/Assets/Images_Upload/Actu24/2016/02/24/c76ec4aa-dae3-11e5-a780-6812dc0dbae4_original.jpg?maxheight=380&maxwidth=568&scale=both&format=jpg[/img]
La Toyota Starlet d’Anaïs avait été retrouvée incendiée le 20 avril 2013 dans le bois de Chameleux (Florenville).--



Un mois et demi après son arrestation, l’agriculteur ardennais inculpé du meurtre d’Anaïs continue à se taire. Son avocat lance d’autres pistes.

Après TF1, c’est l’autre grande chaîne privée en France, M 6, qui prépare la diffusion prochaine d’un reportage sur l’affaire Anaïs Guillaume dans le cadre de son émission «66 minutes».

C’est dire si la presse française ne cesse d’être intriguée par cette affaire criminelle qui est loin d’avoir révélé tous ses secrets à la lisière des frontières Franco-Belge ...
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 31/01/2016 12:50  Mis à jour: 31/01/2016 12:50
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re : L'appel déchirant des parents d'Anaïs Guillaume pour retrouver le corps de leur fille.
Si l’étau judiciaire se resserre sur l’ex-petit ami d’Anaïs Guillaume, les parents lancent un appel à toute personne permettant de retrouver le corps de leur fille disparue en 2013.

« On a besoin de retrouver notre fille, nous voulons savoir où elle est pour faire notre deuil. » Au-delà de l’avancée judiciaire du dossier, Valérie et Fabrice Guillaume refusent d’abandonner l’espoir de localiser leur fille. Dans les premiers mois de cette affaire, tous deux espéraient la retrouver en vie.

Depuis, cette idée s’est progressivement amoindrie. Avec la mise en examen pour meurtre de Philippe Gillet, agriculteur de Fromy et ex-petit ami de la jeune fille, le 14 janvier dernier, l’avenir s’est assombri nettement.

Aujourd’hui, les parents d’Anaïs cherchent à savoir où a pu être dissimulé le corps de leur enfant. Le placement en détention du principal suspect dans cette affaire leur fait espérer que des langues vont se délier. « Quelqu’un sait forcément quelque chose, il y a une personne qui peut nous aider à trouver Anaïs et à lui donner une sépulture », martèlent Fabrice et Valérie.

De lettre anonyme en témoignages et en recoupements, ils ont défini trois zones de recherche possibles...

http://www.lunion.fr/651323/article/2 ... etrouver-le-corps-de-leur

Image redimensionnée
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 24/01/2016 12:13  Mis à jour: 24/01/2016 12:13
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re : Lourdes charges contre l'ex d'Anaïs: est-elle enterrée dans les bois de Chameleux?
Jeudi, la demande de mise en liberté de Philippe Gillet, soupçonné de meurtre de son amie, a été rejetée. L’audience a permis de lever le voile sur les indices retenus contre lui.

Image redimensionnée




« Désolé de vous le dire, mais vous le savez : vous ne la reverrez jamais ! À mon sens, elle est enterrée dans les bois de Chameleux, à quelque distance de l’endroit où sa voiture a été retrouvée incendiée. » Olivier Hussenet, l’avocat général intervenant devant la chambre d’instruction de la cour d’appel de Reims était totalement opposé à l’éventuelle remise en liberté de Philippe Gillet.

L’agriculteur de 42 ans, domicilié à Fromy a été mis en examen le 14 janvier dernier pour le meurtre d’Anaïs Guillaume, son ex-petite amie, disparue depuis le 16 avril 2013.

Ses avocats, Maîtres Fay et Combes, tentaient d’intervenir en sa faveur. La tâche était ardue. Elle n’a pas abouti, le principal suspect dans cette affaire demeure en détention.

Le tribunal a pris en compte des éléments capitaux du dossier d’instruction pour aboutir à cette décision. L’avocat général et la présidente du tribunal les ont exposés, notamment devant les parents d’Anaïs présents à cette audience publique. Philippe Gillet n’avait pas souhaité assister aux débats. La synthèse des indices dans La Meuse Luxembourg de ce samedi et dans notre édition numérique.

http://www.lameuse.be/1472887/article ... ans-les-bois-de-chameleux
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 22/01/2016 12:59  Mis à jour: 22/01/2016 12:59
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re : Anaïs GUILLAUME, 22 ans
l'étau se resserre autour de son ex-petit ami

Philippe Dufresne et Fabrice Curlier :
Ce jeudi, la demande de mise en liberté de Philippe Gillet, soupçonné du meurtre de son amie, a été rejetée. L’audience a permis de lever le voile sur les indices retenus contre lui.
Ce jeudi, la chambre d’instruction de la cour d’appel de Reims était saisie d’une demande de mise en liberté déposée par Philippe Gillet. L’agriculteur de 42 ans, domicilié à Fromy, a été mis en examen le 14 janvier dernier pour le « meurtre » d’Anaïs, son ex-petite amie. Une demande qui a été rejetée, le principal suspect dans cette affaire reste en effet en détention.

Image redimensionnée


Pour motiver sa décision, la cour a pris en compte des éléments capitaux du dossier d’instruction. Des éléments qui montrent que de lourdes charges pèsent contre l’ancien petit ami d’Anaïs Guillaume.

http://www.lunion.fr/644849/article/2 ... tour-de-son-ex-petit-amis
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 22/01/2016 10:14  Mis à jour: 22/01/2016 10:14
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re : L'ex petit ami d'Anaïs Guillaume reste en détention: l'appel est rejeté
Philippe Gillet est mis en examen pour homicide volontaire.

Mis en examen et placé en détention provisoire il y a une semaine, Philippe Gillet, agriculteur à Fromy dans les Ardennes, avait fait appel. Sa requête a été rejetée par le tribunal ce jeudi matin.

L’homme qui est l’ex petit ami d’Anaïs Guillaume est poursuivi pour homicide volontaire.

Le mis en cause nie toujours les faits qui lui sont reprochés. Quant au corps de la jeune femme, il n’a toujours pas été retrouvé.

Cette jeune fille de 21 ans demeurant à Blagny a disparu depuis le 16 avril 2013.

http://www.lunion.fr/644396/article/2 ... ention-l-appel-est-rejete
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 18/01/2016 18:11  Mis à jour: 18/01/2016 18:11
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re : La voiture d'Anaïs Guillaume, retrouvée à Florenville, au cœur du mystère (+ vidéo)
Qui a conduit la voiture d’Anaïs dans un bois de Chameleux, juste à côté de Florenville ? Était-il seul ? Pour quelle raison la voiture a-t-elle été incendiée ? Ces questions sont capitales.


La mise en examen pour le meurtre d’Anaïs Guillaume de Philippe Gillet, la semaine passée, constitue, pour reprendre les mots de maître Delavenne, « une étape importante, certes, mais une simple étape dans le dossier » de la disparition d’Anaïs Guillaume. L’avocat des parents de la jeune femme -qui vivait dans le village de Blagny, non loin de Carignan et de la Belgique, et qui a disparu en avril 2013- ne fait pas mystère des nombreuses questions qui restent sans réponse encore aujourd’hui.

La découverte de la voiture d’Anaïs aurait peut-être plus d’importance qu’on ne l’imagine.

D’après les différents témoignages, la jeune femme de 21 ans quitte la maison familiale de Blagny, le soir du 16 avril 2013, pour se rendre chez des anciens voisins de la rue des Deux-Villes où elle occupait un appartement précédemment. Elle avait assuré à ses proches qu’elle n’en avait pas pour longtemps. Elle aurait ensuite retrouvé Philippe Gillet, son ex-petit ami. Elle serait restée dans la ferme de ce dernier, à Fromy, jusqu’à quatre heures du matin. Moment où l’agriculteur aurait constaté son départ. On ne l’a pas revue depuis. Philippe Gillet estimait qu’elle avait quitté la région, sans doute fâchée avec ses parents.

la Toyota incendiée
Mais, le dimanche 21 avril 2013, sa voiture, une Toyota Starlet, est retrouvée dans des conditions particulières. « Je cherchais ma fille, je me suis rendu en Belgique, auprès des gendarmes de Florenville. Ils m’ont dit ne pas avoir de trace d’Anaïs, mais on leur avait signalé une voiture brûlée dans les bois de Chameleux. Ils n’avaient pas fait le rapprochement. Je me suis rendu sur place avec eux. J’ai reconnu la voiture d’Anaïs. Le véhicule était totalement calciné, j’ai appris plus tard qu’un accélérateur de combustion avait été répandu dans et sur toute la voiture. Les plaques d’immatriculation avaient été enlevées. Je pense que les plaques françaises auraient amené immédiatement les gendarmes belges à se rapprocher de leurs collègues français. Sans plaque, il y avait plus de chance que la voiture passe pour une voiture vandalisée comme d’autres. Si je n’étais pas venu, je ne sais pas si le lien avec la voiture d’Anaïs aurait été fait. Elle aurait peut-être fini à la casse », se souvient Fabrice Guillaume, le père de la disparue.

La piste du meurtre, désormais privilégiée par le juge d’instruction, pose une question clef : pourquoi incendier cette voiture, au risque d’attirer l’attention ? S’il était un proche d’Anaïs, le meurtrier présumé n’avait pas à craindre que de l’ADN soit retrouvé dans le véhicule. Il lui aurait été facile d’expliquer cette présence.

Fabrice Guillaume envisage une autre possibilité. La voiture portait peut-être des traces de sang de sa fille, témoignant d’une agression violente ou d’une lutte à mort. Peut-être y avait-il aussi des traces de transport d’un corps qu’il fallait faire disparaître ?

Autre question lourde de conséquences : comment la voiture est-elle arrivée dans ce bois ? Anaïs était censée rentrer chez ses parents à Blagny, à cinq kilomètres à l’ouest de Fromy. La voiture brûlée se trouvait à l’opposé, à quinze kilomètres de Fromy.

Pour passer inaperçu, on imagine mal utiliser une remorque. La voiture a-t-elle été tractée ou conduite par une autre personne ? « Je me demande si quelqu’un d’autre a aidé à déplacer la voiture, même sans savoir qu’il y avait eu des faits graves », avance Fabrice Guillaume. Dans un tel cas, tout témoignage, même tardif, devient capital.


Les parents d'Anaïs Guillaume veulent que... par UnionArdennais

http://www.sudinfo.be/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 15/01/2016 13:55  Mis à jour: 15/01/2016 13:55
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re : L'amant d'Anaïs Guillaume inculpé de meurtre
Anaïs Guillaume a disparu en avril 2013. Elle vivait à Blagny, un petit village français situé à un jet de pierre de Florenville. Philippe Gillet, un agriculteur de Formy, dans les Ardennes françaises, a été placé hier en détention provisoire et inculpé d’homicide volontaire.

C’est un rebondissement qui n’était plus vraiment attendu. Ce jeudi matin, Philippe Gillet -un agriculteur de Formy- a été une nouvelle fois interpellé dans le cadre de la disparition mystérieuse d’Anaïs Guillaume. Mais cette fois il a été inculpé d’homicide volontaire et placé en détention préventive. Selon le procureur de la République de Reims, il nierait toujours les faits qui lui sont reprochés. Mais les enquêteurs et les magistrats semblent cette fois disposer de nouveaux éléments, de poids.

http://www.sudinfo.be/1465991/article ... llaume-inculpe-de-meurtre
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 14/01/2016 19:02  Mis à jour: 14/01/2016 19:02
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re :VIDEO. Affaire Anaïs Guillaume : ses parents veulent «que justice soit faite»
Quelques heures après la mise en examen de l’ex-petit ami de leur fille, les parents d’Anaïs Guillaume réagissent.

Cela fait 1000 jours qu’ils attendent de savoir ce qui est arrivé à leur fille, Anaïs. Ce jeudi matin, Valérie et Fabrice Guillaume ont appris la mise en examen du principal suspect dans la disparition de leur fille. Une nouvelle qui ne parvient pas à les soulager.

Regardez leur réaction :


Les parents d'Anaïs Guillaume veulent que... par UnionArdennais
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 14/01/2016 13:03  Mis à jour: 19/02/2019 11:44
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re : Affaire Anaïs Guillaume : son ancien petit ami mis en examen pour meurtre
L’ex-amant de la jeune Anaïs Guillaume, disparue depuis 2013 dans les Ardennes, a été mis en examen ce jeudi matin.

Image redimensionnée

Rebondissement dans l’affaire Anaïs Guillaume ce jeudi matin. Son ancien petit ami, Philippe Gillet, agriculteur à Fromy dans les Ardennes, a été de nouveau interpellé et conduit à Reims pour y être présenté au juge d’instruction. Il a été mis en examen pour homicide volontaire et placé en détention provisoire.

Image redimensionnée



http://www.lunion.fr/638414/article/2016-01-14/
Répondre
annick
Posté le: 14/01/2016 12:18  Mis à jour: 14/01/2016 13:00
Débutant
Inscrit le: 16/04/2014
De: france
Commentaires: 5
 AnaÏs GUILLAUME
Du nouveau ce jour (14/01/2016 ) à lire sur la page du quotidien L'UNION ************************************************************************ Merci à vous . Colette
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 02/01/2016 12:08  Mis à jour: 02/01/2016 12:08
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re : Anaïs GUILLAUME, 22 ans ( RELANCE) : Des parents usés, écœurés et révoltés
Philippe Dufresne : http://www.lunion.fr/

À l’heure du saumon fumé, des cadeaux et des échanges de vœux, Valérie et Fabrice Guillaume doivent affronter un troisième réveillon sans leur fille.

Image redimensionnée




"Bonne année, bonne santé ! " Ces mots familiers deviennent dérisoires, presque indécents, quand on croise les regards de Valérie et Fabrice Guillaume à quelques heures du réveillon. Au pied du sapin blanc, auquel tenait tant Anaïs, une photo de leur fille rappelle le drame que vit cette famille.

Figés dans leur malheur depuis le 16 avril 2013, jour de la disparition d’Anaïs, les époux Guillaume « fonctionnent » plus qu’ils ne vivent réellement. Le couple ne s’en cache pas d’ailleurs : « On nous a volé notre vie, on n’a plus rien. On attend, on n’espère plus vraiment. Ça n’a pas de sens, il faut continuer à avancer alors que nous ne savons absolument pas ce qu’est devenue Anaïs, pourquoi elle a disparu, ni même si elle est encore en vie. »

« Tout me ramène à Anaïs »

Depuis cette nuit maudite où Anaïs a quitté la maison familiale de Blagny, près de Sedan, pour se rendre chez des connaissances puis retrouver son ex-petit ami de l’époque, elle n’a jamais plus donné signe de vie. Passée la phase d’inquiétude, puis celle de l’angoisse et de l’incompréhension, la famille Guillaume, et tout particulièrement les parents et les deux frères d’Anaïs, a été obligée d’apprendre à vivre avec l’absence.

Cet insupportable vide s’impose au quotidien. Chacun tente de survivre avec cette douleur qui ronge. « Je ne travaille plus, je suis en arrêt maladie. Je me lève, je fais le ménage, je m’occupe des enfants, je ne sors plus de chez moi, je vais dans la chambre d’Anaïs, je range ses affaires, je pleure. Tout me ramène à ma fille. Je ne vois plus mes parents, je ne veux pas qu’ils me voient dans cet état… », explique Valérie Guillaume, le regard perdu dans le vide.

Fabrice Guillaume continue à travailler, il s’occupe des courses, des factures, de tout ce qui fait le quotidien. Il tient parce qu’il le faut, parce qu’il faut continuer à se battre pour retrouver la jeune femme.

Un seul vœu, que le dossier aboutisse

Le père de famille rejette d’ailleurs l’idée que sa fille puisse être décédée. « Ce sera comme ça jusqu’à ce qu’on me prouve le contraire. C’est indispensable que j’y crois encore, c’est comme cela que je tiens et aussi pour les garçons », explique-t-il.

L’anniversaire de leur fille, en juin, et les fêtes de fin d’année sont devenus des épreuves qu’ils voient arriver avec appréhension. « On fait un sapin à Noël parce qu’Anaïs en aurait voulu un, mais on n’a pas la force de rester à la maison le 24 décembre. On va chez des amis. On mange ensemble, on parle. Avec des larmes plein les yeux », résume Fabrice.

Ce soir, des amis viendront passer la Saint-Sylvestre chez eux, à Blagny. « Ils ne veulent pas nous laisser tout seuls. Bien sûr, il n’y aura pas de fête. Ça n’aurait aucun sens. Il n’y aura pas vraiment de vœux non plus. Tout ce que l’on souhaite pour la nouvelle année, c’est que le dossier aboutisse, que l’on sache enfin ce qui est arrivé à Anaïs », s’agacent les parents. De leur propre aveu, Valérie et Fabrice Guillaume considèrent que leur colère a désormais cédé la place à la haine : « On en veut à cette injustice. D’un seul coup, on nous a pris Anaïs, on a massacré notre famille. Pourquoi ça n’avance pas ? Pourquoi ceux qui savent se taisent ? Les témoins ont peur ! Il faut qu’on sache. »

Usés, écœurés, à deux doigts d’exploser, Valérie et Fabrice Guillaume refusent malgré tout de capituler. La situation est d’autant plus insupportable que le dossier n’est pas vide. « Il y a des questions en suspens, il y a des personnes qui n’ont pas tout dit. Il y a moyen d’en savoir plus », rappellent les parents d’Anaïs.

Ces questions, ces recoupements, ces colères, contenues avec de plus en plus de difficulté, s’imposeront en cette soirée de réveillon. Comme c’est le cas tous les soirs depuis 989 journées d’absence.
«Si on pouvait parler au juge d’instruction»

Depuis cet été, un nouveau juge d’instruction est en charge du dossier Anaïs Guillaume au pôle judiciaire de Reims. C’est le juge Dufour. Les parents de la jeune femme veulent le rencontrer. Il leur faut encore patienter. Une idée qu’ils ont beaucoup de mal à accepter.

« Si on pouvait parler au juge d’instruction, on lui demanderait pourquoi on met autant de temps pour le rencontrer. Nous ne sommes pas des numéros. On a parfois l’impression que le dossier n’existe pas. Le juge d’instruction doit comprendre que nous avons besoin d’être mis au courant pour tenir. On aimerait aussi lui dire que la famille chez qui Anaïs a passé une partie de la soirée du 17 avril 2013 doit forcément en savoir plus que ce qui a été dit jusqu’à présent. Pourquoi notre plainte pour le vol de chéquier par cette famille le lendemain de la disparition d’Anaïs n’a pas été retenue ? Même chose pour celle qu’Anaïs avait déposée pour des violences exercées par son ex-petit ami quelques mois avant sa disparition. Qu’est-ce qu’est devenu le deuxième téléphone portable de notre fille ? Pourquoi n’y a-t-il jamais eu de confrontation entre les deux ex-petits amis de notre fille ? On sait que le travail du juge d’instruction n’est pas simple, qu’il n’y a pas que notre dossier à traiter. On pense que les attentats de novembre ont ralenti le dossier. On comprend qu’il faut arrêter la méchanceté dans ce monde, mais on aimerait avoir des signes comme quoi le dossier n’est pas oublié, que les choses avancent. »
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 05/06/2015 09:16  Mis à jour: 05/06/2015 15:43
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re : Anaïs GUILLAUME: Philippe Gillet, l'agriculteur de Fromy condamné pour menace de mort
Publié le Jeudi 4 Juin 2015 à 16h56 : http://www.lunion.com

L’ombre d’Anaïs Guillaume, la jeune femme disparue en avril 2013 dans les Ardennes a plané ce matin sur le procès de Philippe Gillet, dernier compagnon de la jeune fille.

Ce jeudi matin, le tribunal de Charleville-Mézières jugeait l’agriculteur de 42 ans, originaire de Fromy pour avoir menacé sa nouvelle petite amie avec laquelle il avait rompu 10 jours auparavant. Le 10 février dernier, l’homme avait déposé sur le pare-brise du véhicule de la jeune femme de 21 ans une lettre contenant des menaces à l’encontre de ses proches.

Quelques minutes plus tard, c’est sous la forme de SMS que les menaces se poursuivaient. Il avait été établi par l’enquête que le téléphone portable d’où émanaient les messages avait été acheté le matin même par Philippe Gillet. Une plainte avait été déposée à la gendarmerie. Ce matin, à la barre du tribunal a contesté les faits, multipliant les contradictions pour se défendre. L’homme, on le sait avait été suspecté un temps d’être à l’origine de la disparition d’Anaïs Guillaume.

Ce dossier, s’il n’a pas été évoqué ni par la présidente, ni par la substitut du procureur par plus que par l’avocat de la partie civile planait bien évidemment sur l’affaire jugée ce matin. Seul, l’avocat de la défense a évoqué « l’acharnement » dont son client était victime.

Le tribunal a condamné Philippe Gillet à 4 mois de prison avec sursis pour ces faits de menaces de crime commis à Pure.


Image redimensionnée

un ex-ami un peu trop pressant !
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 17/04/2015 10:00  Mis à jour: 17/04/2015 13:37
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re: Une marche, deux ans après la disparition d'Anaïs Guillaume ( la nuit du 16 au 17 avril 2013). La maman d'Anaïs s'exprime ( VIDEO)
Image redimensionnée

© Matthieu Rappez / France 3 Champagne-Ardenne

Ils étaient une centaine d'amis et proches à défiler dans les rues de Charleville-Mézières au départ de la place Voltaire vers le palais de justice. L'enquête étant quasi au point mort, les parents d'Anaïs réclament un rendez-vous avec le Procureur de la République.

Sa voiture avait été retrouvée calcinée dans un bois du lieu-dit "Chameleux" (Belgique). Peu avant, Anaïs Guillaume avait quitté le domicile de ses parents pour se rendre à un rendez-vous à l'hôpital.

Il y a deux ans, la jeune femme, âgée d'une vingtaine d'année, avait disparu après avoir passé la nuit chez un agriculteur, son petit ami d'alors. Quelques jours plus tard, sa voiture complètement carbonisée avait été retrouvée dans une forêt frontalière, côté Belge. Depuis, plus aucune nouvelle, malgré l'enquête menée par la section de recherches de la gendarmerie de Reims, et la mobilisation des parents.

En mars dernier, son ex-compagnon avait été placé en garde à vue. De nouvelles fouilles ont été menées à Fromy (Ardennes) pour retrouver le corps, sans succès. Il a été interrogé par les gendarmes de la section de recherche à Reims.

L'enquête est désormais passée entre les mains du Pôle d'instruction de Reims. Les recherches se déroulent donc désormais dans le cadre d'une enquête criminelle et non plus dans celui d'une disparition inquiétante. Un cadre élargi qui a permis de lancer de nouvelles fouilles en mars dernier où une vingtaine de gendarmes étaient mobilisés ainsi que le service de déminage. Les fouilles ont commencé dans un silo agricole. Puis, les enquêteurs ont poursuivi leur travail à l'aide d'un robot.



La mère d'Anais Guillaume: "Même dans 10 ans on... par UnionArdennais
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 03/04/2015 11:31  Mis à jour: 28/02/2016 14:01
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re: A l’issue de 47 heures de garde à vue, aucune charge n’a été retenue contre l’ancien amant d’Anaïs Guillaume.
Placé en garde à vue depuis mardi, Philippe Gillet, l’ancien amant d’Anaïs Guillaume, cette jeune Ardennaise disparue depuis près de deux ans, vient tout juste d’être remis en liberté, après 47 heures de garde à vue.

Aucune charge n’a été retenue contre lui. « On a un peu cette impression qu’il y a un acharnement contre cet homme. C’est quand même quelqu’un qui est en grande souffrance », a déclaré son avocat Me Ghyslain Fay.
Lunion.com

Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 01/04/2015 09:14  Mis à jour: 01/04/2015 09:14
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re: Ce mardi à 18 heures, l'ex-amant d'Anaïs Guillaume est en garde à vue à la compagnie de gendarmerie de Reims.( VIDEO)

Disparition d’Anaïs Guillaume Son ex-amant en... par UnionArdennais

Au terme de cinq heures de fouille, notamment autour d’un tas de fumier, les gendarmes sont repartis bredouille de la petite commune de Fromy. Cette opération était menée mardi matin dans le cadre de l’enquête sur Anaïs Guillaume.

À 7h30, environ 25 gendarmes étaient à pied d’œuvre dans un champ de la commune de Fromy. Les militaires interviennent dans le cadre de l’enquête de la disparition d’Anaïs Guillaume. Des éléments de l’identité criminelle et du service de déminage participe à l’opération.

Cette jeune fille de 21 ans demeurant à Blagny a disparu depuis le 16 avril 2013. Il y a un mois l’enquête s’orientait vers la piste criminelle.

Le mystère entourant la disparition de cette jeune femme de Blagny, voilà bientôt deux ans, semble plus épais que jamais.

Au terme de cinq heures de fouilles, notamment autour d’un tas de fumier, les gendarmes sont repartis bredouilles de la petite commune de Fromy dans les Ardennes

http://www.lunion.com/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 31/03/2015 12:06  Mis à jour: 31/03/2015 12:06
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re: 31/03/2015 : Disparition d'Anaïs Guillaume : nouvelles fouilles à Fromy
Depuis ce mardi matin, 7h30, environ 25 gendarmes sont à pied d’œuvre dans un champ de la commune de Fromy.

Depuis ce mardi matin, 7h30, environ 25 gendarmes sont à pied d’œuvre dans un champ de la commune de Fromy. Les militaires interviennent dans le cadre de l’enquête de la disparition d’Anaïs Guillaume. Des éléments de l’identité criminelle et du service de déminage participe à l’opération.

Cette jeune fille de 21 ans demeurant à Blagny a disparu depuis le 16 avril 2013. Il y a un mois l’enquête s’orientait vers la piste criminelle.

http://www.lardennais.fr/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 01/03/2015 21:56  Mis à jour: 01/03/2015 22:01
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re: Disparition d'Anaïs Guillaume à Blagny : ses parents appellent à un rassemblement : Une semaine avant sa disparition, elle avait porté plainte pour des violences volontaires...
Disparition d'Anaïs à Blagny, «Tous devant le tribunal de Charleville-Mézières, le 16 avril pour faire avancer le dossier»

Les parents de la jeune Blagnynoise disparue en 2013 appellent ceux qui les soutiennent à se mobiliser devant le Palais de Justice de Charleville-Mézières.

Les parents d’Anaïs Guillaume, jeune femme de Blagny disparue depuis le 16 avril 2013, désespèrent de voir avancer le dossier

Le dossier Anaïs Guillaume est une torture au quotidien pour sa famille. Comme en témoigne sa maman, Valérie, c’est un nœud de doutes, de pistes sans certitude, de découvertes régulières qui s’ajoutent au contexte très complexe des derniers mois précédant la disparition d’Anaïs.


http://www.lardennais.fr
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 23/02/2015 18:01  Mis à jour: 23/02/2015 18:01
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re: virage capital dans le dossier de la disparition d'Anaïs Guillaume .
L’enquête piétinait depuis plusieurs mois. Mais les choses bougent enfin : l’enquête s’oriente vers des « faits de nature criminelle ».

« Le dossier a été transféré au pôle d’instruction de Reims pour une ouverture d’information sur des faits de nature criminelle, probablement qualifiés de séquestration sans libération. »

En quelques mots, le procureur de la République de Charleville-Mézières, Daniel Bouriaud, vient de faire prendre un virage capital dans le dossier Anaïs Guillaume.

Concrètement, la justice écarte l’hypothèse d’une fugue ou d’une disparition accidentelle dans cette affaire. Pour Valérie et Fabrice Guillaume, les parents d’Anaïs, cette nouvelle revêt divers visages. C’est, bien entendu, la peur que l’issue de l’enquête ouverte depuis vingt-deux mois soit tragique. C’est aussi l’espoir que des moyens plus conséquents soient mis en oeuvre. Enfin, c’est le signal que le dossier n’est pas tombé aux oubliettes.
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 21/02/2015 17:24  Mis à jour: 21/02/2015 17:24
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re: Disparition d'Anaïs Guillaume : l'enquête s'oriente vers la piste criminelle !!!
Nouveau rebondissement après la disparition d'Anaïs Guillaume à Blagny dans les Ardennes. L'enquête sur la disparition de la jeune habitante de Blagny s'oriente sur des faits criminels.

Valérie et Fabrice Guillaume sont toujours à a recherche de leur fille, Anaïs, disparue depuis le 16 avril 2013, théoriquement entre Blagny et Fromy. Le mystère le plus complet entoure cette affaire. Les pistes sont multiples, les témoignages se contredisent et la justice communique très peu.

Entre la volonté de poursuivre les recherches et l’extrême douleur de ne pas savoir ce qui est arrivé à leur enfant, les époux Guillaume refusent que le dossier tombe dans l’oubli. L'enquête sur la disparition de la jeune habitante de Blagny s'oriente sur des faits criminels.
Les parents d’Anaïs Guillaume relancent l’appel à témoins.
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 12/12/2014 15:41  Mis à jour: 12/12/2014 15:41
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re: Encore une piste qui s'éloigne pour Anaïs GUILLAUME : Au moment de la disparition d'Anaïs, le suspect était sous les verrous !
BLAGNY (08). En Belgique, les enquêteurs vérifient jusqu’à quel point le chemin du meurtrier présumé d’une adolescente a pu croiser celui d’Anaïs Guillaume.

Arlon, en Belgique, l’arrestation de Jérémy Pierson a provoqué le soulagement au sein de la population. Cet homme de 26 ans est soupçonné d’avoir violé et tué une adolescente de 14 ans, retrouvée morte le 1er décembre. La justice le suspecte également d’avoir violé une automobiliste de 23 ans.

Au fil des heures, des éléments nouveaux sont apportés au dossier. Une question se pose naturellement : Pierson a-t-il commis d’autres crimes auparavant, en lien notamment avec des personnes disparues ?

Périmètre étroit

Certains éléments, troublants, poussent à voir un lien possible entre cette affaire et la disparition d’Anaïs Guillaume, cette jeune Ardennaise de 21 ans qui n’a plus donné signe de vie depuis le 16 avril 2013. Sa voiture avait été retrouvée, calcinée, juste à côté de Florenville, non loin du petit village de Chameleux. Les enquêteurs vérifient. Un témoignage a particulièrement retenu leur attention.

Mercredi, un homme a contacté la cellule des personnes disparues pour donner des informations. Il était entendu moins de 24 heures plus tard par les policiers. Hier, par téléphone, ce témoin nous a expliqué avoir déjà rencontré Anaïs Guillaume. « Elle a travaillé dans un magasin de bricolage à la frontière belge. C’était avant sa disparition. D’ailleurs, son avis de recherche est toujours placardé sur la vitrine du magasin », explique cet homme. Des faits confirmés par Fabrice Guillaume, le papa d’Anaïs.

Ce témoin poursuit : « J’ai découvert dans vos articles qu’Anaïs Guillaume avait travaillé à l’usine Ferrero d’Arlon, comme la compagne de Jérémy Pierson. » Là aussi, la police belge confirme bien ce point précis. Le lieu de la découverte du corps de l’adolescente tuée, le magasin de bricolage, l’usine Ferrero : autant de lieux qui se situent dans un périmètre étroit.

Un élément vient cependant fragiliser l’hypothèse d’une éventuelle rencontre entre Anaïs et Jérémy Pierson. Quand Anaïs disparaît, Pierson se trouve en détention. Il ne peut donc rien lui avoir fait.

Le parquet belge saisi du meurtre et du viol imputés à Pierson se refuse à communiquer.

Du côté du parquet de Charleville-Mézières, en charge de la disparition de la jeune Ardennaise, le procureur explique que des vérifications sont en cours. La piste du tueur en série semble pourtant mener à une impasse.

http://www.lunion.com/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 11/12/2014 11:10  Mis à jour: 12/12/2014 13:10
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re:Disparition d’Anaïs Guillaume : la piste belge d’un tueur en série !
BLAGNY (08). Ce jeudi, un témoin sera entendu par les enquêteurs belges. Cet homme évoque un lien entre la disparition d’Anaïs Guillaume et le meurtre récent d’une adolescente à Arlon.

C’est peut-être un tournant dans l’enquête sur la disparition d’Anaïs Guillaume. Le chemin de cette jeune Ardennaise de 21 ans, disparue depuis le 16 avril 2013 aurait croisé celui de Jérémy Pierson, meurtrier présumé de la jeune Béatrice Berlaimont, violée et retrouvée morte le 1er décembre dernier à Arlon, en Belgique. Une piste que la police fédérale belge semble prendre très au sérieux. Avec ce nouvel élément qui pourrait s’avérer capital, elle entendra ce matin un témoin qui pourrait établir définitivement le lien entre cette disparition inquiétante et le tueur présumé interpellé mardi en Belgique.

La piste d’Arlon

Jérémy Pierson est également soupçonné du viol d’une automobiliste de 23 ans. L’enquête n’en est qu’à ses débuts. Aujourd’hui, une des questions qui se pose est de savoir si ce Belge de 26 ans pourrait avoir commis d’autres crimes, en lien notamment avec des personnes disparues.

Des vérifications pourraient en tout cas être faites dans le cadre du dossier de la disparition d’Anaïs Guillaume. L’Ardennaise, originaire de la région de Carignan s’était volatilisée en avril 2013. Sa voiture avait été retrouvée, calcinée, juste à côté de Florenville, une commune belge située à quatorze kilomètres de Blagny, où résidait la jeune femme. Arlon constitue un premier dénominateur commun. Anaïs Guillaume a, en effet, travaillé comme intérimaire durant deux mois au sein de l’usine Ferrero d’Arlon, à 60 kilomètres de Blagny. Tout comme la compagne de Pierson. Le milieu des stupéfiants, côtoyé par le couple, ne serait pas non plus étranger à la jeune disparue.

Hier, un homme a pris contact avec la cellule des personnes disparues pour évoquer ces rapprochements. « On m’a demandé d’aller faire une déposition en bonne et due forme au commissariat de police de mon village », confiait-il hier. « On m’a indiqué que des vérifications seraient ensuite effectuées. Cela ne débouchera peut-être sur rien… »

C’est en tout cas la première piste sérieuse, depuis des mois dans le dossier de la disparition d’Anaïs Guillaume.

Un élément fragilise cependant l’hypothèse. Quand Anaïs disparaît, Pierson est en détention. Il ne peut donc rien lui avoir fait, du moins lui-même. Cela sent l’impasse. Mais une vérification sera tout de même menée.

VIDEO. Jérémy Pierson entendu par les enquêteurs dans l'affaire du meurtre de Béatrice Berlaimont



Le point sur l'enquête relative à la mort de Beatrice Berlaimont
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 29/11/2014 12:27  Mis à jour: 29/11/2014 12:27
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re: Anaïs GUILLAUME, 22 ans: INDICES : Emission 26 Novembre 2014
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 23/08/2014 14:32  Mis à jour: 23/08/2014 14:32
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re: À nos frontières, l’enquête après la disparition d’Anaïs Guillaume en avril 2013 s’oriente de plus en plus vers la piste criminelle.
Ils ont eu beau relancer un appel à témoins au printemps dernier et amener des chiens policiers sur une terre agricole du principal suspect, les enquêteurs français en charge de la disparition inquiétante d’Anaïs Guillaume, 21 ans, cherchent toujours.

La jeune ouvrière agricole frontalière, habitant Blagny, à côté de Carignan (F), n’a plus donné de signe de vie depuis sa disparition la nuit du 16 au 17 avril 2013.

Après avoir presté 2 mois comme intérimaire chez Ferrero à Arlon, la jeune Française poursuivait son apprentissage à la ferme d’un certain P., à Fromy, près de son domicile, pour y obtenir un CAP d’agricultrice. «C’était sa passion, elle avait deux chevaux. Elle voulait gérer une exploitation agricole», confie son papa, Fabrice.

La journée du 16 avril 2013, Anaïs la passe d’ailleurs à une cinquantaine de km de là, à Sorel, à côté de Charleville, là où P. possède une autre exploitation. Ce monsieur P., la quarantaine – nous occultons son nom car cette personne n’est en rien inculpée à ce stade de l’enquête et est a fortiori présumée innocente – avait accueilli Anaïs dans sa ferme dès 2011 pour sa formation agricole.

P. a entre-temps perdu son épouse, décédée tragiquement lorsqu’une vache l’a écrasée lors d’une traite le matin. Ce fermier est un important agriculteur de la région et est père de deux enfants.
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 19/08/2014 15:47  Mis à jour: 19/08/2014 15:47
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Re: L’énigmatique disparition d' Anaïs GUILLAUME.....
BLAGNY (08). L’Ardennaise de 21 ans a disparu en pleine nuit le 16 avril 2013 sans laisser la moindre trace. L’enquête, toujours en cours, n’a pas permis d’élucider l’affaire.

Plus d’un an après sa disparition, l’affaire Anaïs Guillaume demeure un mystère pour sa famille et les enquêteurs.

L’enquête peine à avancer


L’affaire est dès le début prise au sérieux par le parquet de Charleville-Mézières et l’enquête est confiée à la section de recherches de Reims. Survol du secteur en hélicoptère, mobilisation d’équipes cynophiles pour fouiller les bois… D’importants moyens sont mis en œuvre pour retrouver Anaïs, en vain.

Les regards se tournent alors vers son amant, de dix-huit ans son aîné, dernière personne à avoir vu la jeune femme. Ils se sont rencontrés lors d’un stage qu’Anaïs a effectué dans son exploitation en 2011. L’homme explique qu’il a constaté le départ de la jeune femme vers 4 h 30. « Ça lui était déjà arrivé de partir en pleine nuit et là, elle devait venir travailler avec moi dans les champs. Je n’étais pas inquiet », a-t-il expliqué. La perquisition de la ferme et de son domicile ne permettra pas d’incriminer l’agriculteur.

Nouvelles recherches


Toutes les pistes restent ouvertes et les recherches continuent. En décembre dernier, la police belge mène des investigations dans un bois de Muno, où des chasseurs affirment avoir vu que de la terre a été remuée. Pensant mettre au jour le corps d’Anaïs Guillaume, les enquêteurs déterreront finalement des corans.

Si avec le temps, les chances d’élucider le mystère de la disparition d’Anaïs s’amenuisent, les enquêteurs ne semblent pas prêts à fermer le dossier. De nouvelles recherches ont été menées en avril dernier sur des terrains agricoles de Fromy. « Mais ils n’ont rien trouvé », précise Fabrice Guillaume.

Toute personne susceptible ’de disposer d'informations ’sur la disparition d'Anaïs Guillaume est priée de contacter les enquêteurs au 03 24 22 09 22.

«Nous espérons toujours des réponses»

« Nous n’avons plus trop d’espoir de retrouver Anaïs, explique Fabrice Guillaume. Mais nous espérons toujours obtenir un jour des réponses. » Seize mois après la disparition de leur fille, les parents de la jeune femme ne peuvent se résigner à vivre sans savoir ce qui lui est arrivé.

Eux sont convaincus du caractère criminel de l’affaire. « On veut savoir qui a fait ça, insiste Fabrice Guillaume. On a des doutes mais on veut être fixés. » « Pour moi, Anaïs est décédée depuis le 16 avril, affirmait Valérie, sa mère dès le mois d’août 2013. Personne ne veut l’entendre, mais c’est la vérité. Il n’y a plus aucun mouvement sur son compte bancaire, rien sur sa carte vitale. Plus de mouvement de quoi que ce soit. Comment voulez-vous qu’elle soit encore vivante ? C’est impossible ! »

Dans les mois qui ont suivi la disparition, Valérie et Fabrice Guillaume ont mené leurs propres recherches, arpenté tous les trajets, de chaque côté de la frontière, qu’aurait pu emprunter leur fille et diffusé des centaines d’affiches et d’avis de recherche, sans succès.

Pour continuer de faire vivre l’enquête, ils ont pris contact il y a quelques mois avec le très médiatique avocat Éric Dupond-Moretti pour lui demander de reprendre le dossier. « On n’a pas eu de nouvelles. Je ne pense pas qu’il s’occupera de l’affaire » , déplore Fabrice Guillaume. Reste l’espoir de voir les enquêteurs trouver une piste. « Ils poursuivent les recherches, précise le père. Ils nous appellent régulièrement pour nous tenir au courant. »
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 30/03/2014 19:05  Mis à jour: 30/03/2014 19:05
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 30/03//2014 : Nul ne sait ce qu’il est advenu d’Anaïs Guillaume, qui s’est volatilisée en avril 2013 dans les bois de Chameleux juste à côté de Florenville . ses parents vivent l'enfer ! Attention aux exploiteurs de tétresse!!!
Peut-être un petit espoir pour les parents d’Anaïs Guillaume (21 ans). Ils devaient, ce lundi, rencontrer le juge chargé de la disparition de leur fille. Ils espéraient avoir accès à des éléments dont ils n’ont pas encore eu connaissance.


Valérie et Fabrice Guillaume, les parents d’Anaïs, vivent un enfer : ne pas savoir ce qui s’est passé ce soir-là. L’un garde espoir, l’autre non. Valérie n’ose plus sortir et dit vivre avec « cette boule au ventre ». « Je n’ai plus d’espoir de retrouver Anaïs vivante, je suis une mère. Cette enfant, je l’ai portée au moment de sa disparition aussi. J’ai su aussitôt que je ne reverrai pas Anaïs, car quelque chose s’est arraché de mon corps, une partie de moi », témoigne-t-elle, en larmes.

Fabrice Guillaume, lui, garde un semblant d’espoir. « Tous les scénarios sont passés dans ma tête et je refais des recherches sans arrêt, exploitant tous les indices que je peux collecter. Je ne suis pas résigné, car si je l’étais… »

Autre coup dur pour le couple : le décès de l’avocat d’Anaïs, puis celui de la présidente de FDIA (France disparitions inquiétantes assassinats), qui s’occupait de leur cas.

Fabrice Guillaume a reçu des coups de téléphone sur son portable qui disaient que sa fille était hospitalisée et qu’il fallait de l’argent. Bien sûr, des recherches ont été faites dans les hôpitaux mentionnés, et censés soigner Anaïs. Une escroquerie, semble-t-il. Les appels émanaient a priori d’Afrique. Une enquête est en cours afin d’identifier l’auteur de ces coups de fil, donnés même en pleine nuit.

Source : http://www.sudinfo.be/
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 27/01/2014 13:25  Mis à jour: 27/01/2014 13:25
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 BLAGNY (08). Valérie et Fabrice Guillaume doivent rencontrer aujourd’hui le juge chargé de l’enquête sur la disparition de leur fille, et espèrent en apprendre plus.
Peut-être un petit espoir pour les parents d’Anaïs Guillaume. Ils doivent, ce lundi, rencontrer le juge chargé de la disparition de leur fille. Ils espèrent avoir accès à des éléments dont ils n’ont pas encore eu connaissance.

Anaïs a disparu il y a neuf mois, dans la nuit du 16 au 17 avril 2013. Elle est partie de la ferme où elle travaillait, vers 4 h 30 du matin, et n’est jamais réapparue. Toutes les recherches entreprises pour la retrouver n’ont rien donné. Pas la moindre piste à creuser. Sa voiture avait été retrouvée deux jours plus tard dans les bois de Chameleux, en Belgique, carbonisée. Les jours se sont égrenés. Une seule personne à la section de recherche de Reims suivrait l’affaire.

Valérie et Fabrice Guillaume vivent un enfer : ne pas savoir ce qui s’est passé ce soir-là. L’un garde espoir, l’autre non.

Valérie n’ose plus sortir et dit vivre avec « cette boule au ventre ». « Je n’ai plus d’espoir de retrouver Anaïs vivante, je suis une mère. Cette enfant, je l’ai portée au moment de sa disparition aussi. J’ai su aussitôt que je ne reverrai pas Anaïs, car quelque chose s’est arraché de mon corps, une partie de moi », témoigne-t-elle, en larmes.

Garder espoir

Fabrice Guillaume, lui, garde un semblant d’espoir. « Tous les scénarios sont passés dans ma tête et je refais des recherches sans arrêt, exploitant tous les indices que je peux collecter. Je ne suis pas résigné, car si je l’étais… »

Autre coup dur pour le couple : le décès de l’avocat d’Anaïs, puis celui de la présidente de FDIA (France disparitions inquiétantes assassinats), qui s’occupait de leur cas. Le but de cette association est de soutenir les familles victimes d’agressions criminelles, de les assister ou de les représenter, l’association peut se porter partie civile, défendre les intérêts des familles victimes. Elle est attentive au déroulement de l’enquête et entend participer à la recherche des personnes disparues.

Fabrice Guillaume a reçu des coups de téléphone sur son portable qui disaient que sa fille était hospitalisée et qu’il fallait de l’argent. Bien sûr, des recherches ont été faites dans les hôpitaux mentionnés par l’homme et censés soigner Anaïs. Une escroquerie, semble-t-il. Les appels émanaient a priori d’Afrique. Une enquête est en cours afin d’identifier l’auteur de ces coups de fil, donnés même en pleine nuit.

Les époux Guillaume sont à la torture et vivent dans une angoisse permanente. L’entretien de ce jour avec le juge leur permettra, sinon de les rassurer, en tout cas d’en savoir plus en brisant leur solitude de parents éplorés.

Source : lunion.presse.fr
Répondre
Walda Colette Dubuisson
Posté le: 10/11/2013 21:36  Mis à jour: 11/11/2013 15:39
Administrateur
Inscrit le: 06/09/2013
De:
Commentaires: 4904
 Disparition d'Anaïs : « Notre fille s'est envolée comme une colombe » ....
BLAGNY (08). Anaïs Guillaume n'a plus donné de signes de vie depuis presque quatre mois. La jeune fille s'est comme volatilisée.
Depuis le 17 avril, jour de la disparition de leur fille, les parents d'Anaïs Guillaume sont totalement désemparés.

Image redimensionnée


Leur fille de 22 ans reste introuvable. L'enquête n'a pour l'instant rien donné de probant. Mais pour Fabrice et Valérie Guillaume, pas question de baisser les bras. D'abord pour Anaïs, bien entendue. Mais aussi pour eux, pour leur famille.

Image redimensionnée


Une question de survie. « On continue à diffuser des affiches, à la chercher de notre côté, chaque jour, tout le temps. On se raccroche à ça, murmure Valérie. Vous voyez, mon mari est parti tout l'après-midi à sa recherche. » Elle s'interrompt. « Attendez, je vais vous montrer comment on procède. » Quelques instants plus tard, elle revient avec une pile de cartes IGN. « Voilà, tous les trajets, on les marque dessus. » Sur les cartes, soigneusement tracés au marqueur, de nombreux parcours.

Du côté de Fromy, où Anaïs a été vue pour la dernière fois dans une exploitation agricole, de Charbeaux ou encore d'Angecourt. Mais aussi en Belgique, à Chassepierre, La Cuisine, Florenville sans oublier les bois de Chameleux, où sa Toyota Scarlet a été retrouvée carbonisée le 21 avril dernier. « Nous remontons la frontière belge sur 120 km », précise Valérie Guillaume en parcourant le tracé du doigt. Une routine, comme une bouée de sauvetage, comme pour garder allumée une dernière petite lueur d'espoir.



L'hypothèse du pire

Mais les jours et les mois défilent à un rythme infernal. Et l'hypothèse du pire se fait de plus en plus entêtante. « C'est très dur d'en parler vous savez. » Admirable de dignité, la mère d'Anaïs réprime un sanglot. « Pour moi, Anaïs est décédée depuis le 16 avril*. Personne ne veut l'entendre, mais c'est la vérité. Il n'y a plus aucun mouvement sur son compte bancaire, rien sur sa carte vitale. Plus de mouvement de quoi que ce soit. Comment voulez-vous qu'elle soit encore vivante ? C'est impossible. »

Valérie Guillaume essuie ses larmes avant d'ajouter : « Ce que j'aurais voulu, c'est la serrer dans mes bras une dernière fois. » Les parents Anaïs aimeraient un indice, une réponse, quelque chose qui mette fin à leurs doutes ou leur redonne de quoi espérer. Mais pour l'instant, la réponse des enquêteurs est immuable : rien de neuf. Valérie est dépitée : « Je leur ai dit que, dans ce cas, notre fille s'est envolée comme une colombe. »



* Date à laquelle ses parents l'ont vue pour la dernière fois.
Tout a commencé le 16 avril

16 avril 2013 : Anaïs Guillaume quitte le domicile de ses parents, à Blagny pour rejoindre la ferme d'une connaissance à Fromy

19 avril: Anaïs n'a plus donné de nouvelles depuis trois jours. Ses parents ont alerté la gendarmerie.

21 avril : la voiture de la jeune femme est retrouvée carbonisée dans les bois de Chameleux, en Belgique. Le parquet ouvre une enquête pour disparition inquiétante.

24 avril : une quinzaine de gendarmes aidée d'une équipe cynophile participe à une battue dans les communes de Margut et de Carignan.

Début mai : plusieurs perquisitions ont lieu au domicile et dans la ferme d'un exploitant agricole de Fromy, qui serait le dernier à avoir vu Anaïs. Les recherches ne donnent rien.

12 mai :
près de 400 personnes participent à une battue organisée par les parents d'Anaïs dans les bois franco-belges du Banel. Sans résultat. Contactés hier par L'Union-L'Ardennais, les enquêteurs assurent ne pas avoir de nouveaux éléments.


Depuis la disparition d'Anaïs Guillaume, sa famille peut compter une longue chaîne de la solidarité. « Nos amis et ceux de nos enfants sont là tous les jours pour nous soutenir. Quand ils partent en vacances, ils en profitent pour diffuser des affiches », témoigne Valérie Guillaume. L'avis de recherche d'Anaïs est maintenant placardé en Belgique, au Luxembourg, mais aussi aux Pays-Bas, en Corse, au Portugal ou encore au Maroc. Ces affiches sont imprimées gracieusement par une entreprise de Charleville-Mézières.
Depuis la disparition d'Anaïs Guillaume, sa famille peut compter une longue chaîne de la solidarité. « Nos amis et ceux de nos enfants sont là tous les jours pour nous soutenir. Quand ils partent en vacances, ils en profitent pour diffuser des affiches », témoigne Valérie Guillaume.

L'avis de recherche d'Anaïs est maintenant placardé en Belgique, au Luxembourg, mais aussi aux Pays-Bas, en Corse, au Portugal ou encore au Maroc. Ces affiches sont imprimées gracieusement par une entreprise de Charleville-Mézières.





03/10/2013

Le père d'Anaïs, Fabrice Guillaume a décidé de donner son numéro de portable 0033 (0)6 16 67 23 50 pour tout renseignement pouvant l'aider à retrouver sa fille, tout élément permettant d'avoir une piste et comprendre ce qui a pu se passer.



Disparitions inquiétantes : l'angoisse des proches


Nous avons rencontré les familles de Catherine Andriot et d'Anaïs Guillaume. Ces deux femmes sont portées disparues depuis plusieurs mois. Les enquêtes se poursuivent.

Image redimensionnée
Répondre
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
4 - 1 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10