|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
20 Personne(s) en ligne (19 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 20

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org
Si vous pensez que ce site, Domaine doit vivre et continuer à vous informer, Vous pouvez nous faire un petit cadeau d'anniversaire à Nounoursaris le 07/ 04 et Galopin le 05/04, le nom de JC Masse au départ..
nous capitalisons 150 ans à nous deux.
Depuis 22 ans nous portons à bout de bras le contenu de sos-enfants.org







Merci pour ce geste aussi minime soit il.

Coronavirus où que vous viviez, respectez les règles et RESTEZ CHEZ VOUS !!!

Publié par Walda Colette Dubuisson Date 22-03-2020

Image originale

PANDEMIE : Nous remercions et félicitons toutes les personnes qui travaillent pour que nous puissions vivre !!! Que ce soit le personnel soignant, le personnel de grandes surfaces, les gendarmes, les éboueurs etc… etc … et malheureusement les SDF…
AIDEZ NOUS A AIDER : RESTEZ CHEZ VOUS !
RENDEZ VOUS UTILES : COUSEZ DES MASQUES…
Merci .

La Situation …
22/03/2020

***Belgique : Coronavirus en Belgique: pour Maggie De Block, «cette situation se poursuivra pendant au moins huit semaines»

***France : Coronavirus EN DIRECT : Couvre-feu dès ce soir dans les communes de plus de 10.000 habitants des Alpes-Maritimes…Suivez avec nous les derniers développements de l’épidémie de nouveau coronavirus, et ses conséquences

*** SUISSE : La situation devient critique à Genève, dont la courbe épidémique suit celle du Tessin…

***Italie : Coronavirus dans le monde : l'Italie compte près de 800 décès en 24 heures.

***Situation en Chine, Espagne, USA, Maroc...

*** L'Asie face à une deuxième vague de contaminations
Malgré les efforts intensifiés des autorités, une seconde vague de contaminations est enregistrée dans des régions d'Asie qui pensaient l'épidémie sous contrôle.

REFEREZ VOUS AUX RÈGLES DE VOTRE PAYS , MERCI DE LES RESPECTER SCRUPULEUSEMENT !



***Belgique : Coronavirus en Belgique: pour Maggie De Block, «cette situation se poursuivra pendant au moins huit semaines»
Dans une interview accordée à De Zondag, Maggie De Block se dit satisfaite de voir les Belges respecter les mesures de confinement. Mais la ministre de la santé prévient aussi que la situation pourrait durer.
Ce dimanche, Maggie De Block a repris la parole dans les colonnes De Zondag. La Ministre de la santé veut rappeler l’importance cruciale du respect des consignes de confinement. « Si vous ignorez les mesures, vous favoriserez la propagation du virus. Les gens doivent en être conscients », insiste-t-elle.

Si elle semble satisfaite de voir que la plupart des Belges adhèrent aux règles, Maggie De Block estime que nous devrons encore prendre patience. « Cette situation se poursuivra pendant au moins huit semaines », explique la Ministre de la santé. Elle le sait, « ce que nous demandons aux gens n’est pas facile. Nous devons ajuster nos habitudes quotidiennes. Mais il n’y a pas d’autre moyen. Nous avons pris ces mesures plus strictes principalement sur les conseils de nos scientifiques. Nous voulons éviter que trop de personnes soient admises dans nos hôpitaux à la fois. »

Elle insiste également sur le fait que la Belgique ne connaît, actuellement, pas de lockdown puisque « nous autorisons toujours les déplacements » contrairement à la France. Pourrait-on connaître pareille situation que nos voisins ? « Nous avons pris des mesures plus rapidement que dans d’autres pays. Un pays doit prendre les premières mesures drastiques au plus tard quatre semaines après la propagation du virus. Nous l’avons déjà fait après deux semaines. De plus, nous devons penser à notre économie. Qui peut travailler à la maison doit le faire. Mais certaines personnes ne le peuvent pas. Pensez aux hôpitaux, aux sociétés d’approvisionnement, à la protection civile, etc. »

Et après ?
Pour l’heure, Maggie De Block avoue ne pas savoir combien de temps cela va encore durer. «Ca, c’est une question à trois millions! Quand un virus se répand dans un pays, il reste généralement quelques semaines. Nous nous dirigeons maintenant vers le pic de l’épidémie, après quoi la courbe descendra. Je pense que cette situation va durer encore au moins huit semaines»., explique-t-elle.

Elle termine en conseillant aux gens de suivre le même mot d’ordre : « Restez chez vous ». « Vous savez : je laisse les scientifiques me conseiller sur ma politique, mais j’essaie de rester populaire dans ma communication. D’où le slogan. Et il est en effet resté. Je vois que même les enfants commencent avec ça sur TikTok. »

Maggie De Block a précisé que ses propos concernaient la présence du coronavirus en Belgique, et non les mesures de confinement.

*******************************************************************************************************


***France : Coronavirus EN DIRECT : Couvre-feu dès ce soir dans les communes de plus de 10.000 habitants des Alpes-Maritimes…Suivez avec nous les derniers développements de l’épidémie de nouveau coronavirus, et ses conséquences

L’ESSENTIEL

Jamais autant de personnes ne sont décédées du Covid-19 en France en une journée : 112 morts et mortes. 562 au total. Près de 15.000 personnes sont touchées depuis le début de la crise.
En Italie, un mois seulement après le premier décès, la situation est absolument dramatique avec près de 5000 décès dont 800 pour la seule journée d’hier. Le confinement est encore durci.
Dans le monde, près d’un milliard de personnes ont désormais la consigne de rester confinées chez elles. Le coronavirus approche les 300.000 contaminations : : ça augmente très vite.
A LIRE

MONDE
Que se passera-t-il après la vague de l’épidémie de coronavirus ?
SOCIÉTÉ

La France gère l'urgence et réfléchit à la durée du confinement -->> https://actualite.20minutes.fr/monde/2 ... -sanitaire#xtor=EREC-182-[actualite]

******************************************************************************************************

*** SUISSE : La situation devient critique à Genève, dont la courbe épidémique suit celle du Tessin…

- A Genève, où six décès supplémentaires en deux jours ont été annoncés dimanche (13), la situation devient tendue. Les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) accueillent 36 patients aux soins intensifs, tous sont intubés. Au total, 179 personnes sont hospitalisées, contre 46 la semaine dernière. Toutes les ressources en personnel soignant ainsi que les capacités hospitalières sont mobilisées.

- Au Tessin, les autorités ont effectué un tour de vis supplémentaire, annonçant de nouvelles mesures restrictives pour freiner l'avancée du virus. Le canton dénombrait dimanche 37 décès (28 samedi), soit près de la moitié des morts de coronavirus en Suisse.

- Dimanche à 12h00, l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) dénombrait en Suisse 7014 cas d'infections déclarées au coronavirus. C'est 900 de plus que la veille. Le nombre de décès est de 60.

- Le Conseil fédéral n'a pas imposé de confinement général, mais rappelle qu'il faut rester à la maison (en particulier si on est malade ou âgé de 65 ans ou plus). Il appelle à ne sortir que si on doit aller travailler (télétravail pas possible), aller chez le médecin ou à la pharmacie, faire les courses ou aider un proche.

Suivi assuré par RTSinfo. -->> https://www.rts.ch/info/suisse/1118404 ... oronavirus-en-suisse.html

**************************************************************************************************************

Coronavirus dans le monde : l'Italie compte près de 800 décès en 24 heures, situation en Chine, Espagne, USA, Maroc...


CARTE CORONAVIRUS. Le coronavirus (Covid-19) continue de s'étendre dans le monde, notamment en Europe, devenue l'épicentre de la pandémie. Plusieurs pays sont en situation critique, à l'instar de l'Italie, premier foyer du nouveau coronavirus. Afin de limiter sa propagation, les pays affichent une solidarité dans leurs mesures.


[Mise à jour le 22 mars 2020 à 14h33] Au total, plus de 12 000 cas de coronavirus (Covid-19) ont été dénombrés sur le globe, samedi 21 mars. La maladie est désormais présente dans plus de 164 pays. Afin de limiter sa propagation, de nombreuses mesures ont été prises à l'international, portées par une solidarité entre pays. L'Allemagne et la Suisse ont notamment proposé de prendre en charge des patients alsaciens, à la frontière française, afin de soulager les hôpitaux surchargés par la crise sanitaire. En effet, l'Europe est devenue l'épicentre de l'épidémie. La Chine, de son côté, n'a recensé aucun nouveau cas de coronavirus (Covid-19) local ces trois derniers jours. Un signe d'espoir pour les nombreux pays actuellement confinés. Les nouvelles ne sont néanmoins pas bonnes partout ; l'Italie a enregistré un nouveau record de décès le samedi 21 mars. Le dernier bilan fait état de 793 personnes décédées en 24 heures, soit 4 825 morts depuis l'apparition de l'épidémie de l'autre côté des Alpes. Les autorités italiennes ont par ailleurs annoncé 6 557 nouveaux cas positifs, un autre triste record. La situation en Espagne s'aggrave également, avec 1 326 morts, dont 300 en 24 heures, soit 32% de plus par rapport à la veille.

La carte du coronavirus dans le monde -->> https://www.linternaute.com/actualite/ ... -chine-espagne-usa-maroc/

***********************************************************************************

*** L'Asie face à une deuxième vague de contaminations
Malgré les efforts intensifiés des autorités, une seconde vague de contaminations est enregistrée dans des régions d'Asie qui pensaient l'épidémie sous contrôle.


De la célèbre plage australienne de Bondi Beach aux rues de New Delhi, à travers toute l'Asie, les autorités ont intensifié ce week-end leurs efforts pour ralentir la pandémie. Des mesures visant à restreindre les déplacements ont été prises par différents pays comme en Malaisie où l'armée a été déployée pour imposer le confinement.

En Asie, le nombre de cas enregistrés a dépassé les 95.000, soit un tiers des cas de Covid-19 enregistrés dans le monde, selon un décompte effectué par l'AFP. En dehors de la Chine, où plus de 80.000 personnes ont été contaminées après l'apparition en décembre du premier cas à Wuhan, la Corée du Sud est le pays d'Asie le plus touché avec plus de 8.500 cas. Pourtant, alors que le nombre de personnes porteuses en Chine n'a cessé de baisser ces dernières semaines, d'autres pays voient leurs bilans s'alourdir.

Pire encore, dans des états où l'épidémie semblait maîtrisée, les autorités font désormais face à une deuxième phase de contaminations, notamment liée aux personnes rentrant de l'étranger. Singapour a ainsi interdit aux visiteurs de courte durée de se rendre dans la cité-État densément peuplée, après une vague de cas importés qui a porté à 432 le nombre total de cas recensés.

Des systèmes de santé fragiles
À Hong Kong, le nombre de personnes contaminées a presque doublé la semaine dernière, de nombreuses personnes retournant dans le centre financier. La Thaïlande a, elle, enregistré ce dimanche 22 mars une soudaine hausse, avec 188 nouveaux cas, laissant planer des doutes sur les chiffres recensés par ses deux voisins, la Birmanie et le Laos, qui ne font état d'aucun cas.

Après avoir fermé ses frontières aux non-résidents et aux étrangers, l'Australie, qui compte 1.300 cas, a demandé aux habitants d'annuler leurs déplacements à l'intérieur du pays. Le Pakistan, où 300 personnes seraient porteuses du coronavirus, a pour sa part suspendu tous les vols internationaux.

Ce dimanche, des millions d'Indiens ont également été soumis à un couvre-feu national à titre expérimental dans la lutte contre cette pandémie qui a déjà fait plus de 13.000 morts dans le monde. Le nombre de tests de dépistage a été augmenté dans ce pays d'1,3 milliard d'habitants, où 320 cas ont été recensés, un chiffre qui serait largement sous-estimé.

Face à la menace sanitaire, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé l'Asie du Sud-Est à mener une lutte "violente" contre le coronavirus, redoutant qu'elle ne conduise à l'effondrement de systèmes de santé déjà fragiles.--<<

https://www.rtl.fr/actu/international/ ... contaminations-7800293850





Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
4 - 1 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10