|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
28 Personne(s) en ligne (28 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 28

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org
Si vous pensez que ce site, Domaine doit vivre et continuer à vous informer, Vous pouvez nous faire un petit cadeau d'anniversaire à Nounoursaris le 07/ 04 et Galopin le 05/04, le nom de JC Masse au départ..
nous capitalisons 150 ans à nous deux.
Depuis 22 ans nous portons à bout de bras le contenu de sos-enfants.org







Merci pour ce geste aussi minime soit il.

Police et maisons de repos, ensemble pour retrouver les seniors égarés

Publié par Walda Colette Dubuisson Date 27-03-2014

BELGIQUE : La zone de police Meuse-Hesbaye et neuf maisons de repos ont signé un partenariat. Pour mieux cibler leur travail lorsqu’une personne âgée disparaît. Une première sur l’arrondissement judiciaire de Huy.
Une personne âgée, c’est comme un enfant. Lorsqu’elle disparaît, il faut tout de suite être à sa recherche , , les premières minutes, les premières heures sont les plus décisives ...

Un bon exemple à suivre par tous pays pour éviter les tristes fins que nous connaissons .....


«Les maisons de repos ne sont pas des prisons.» Leurs portes sont ouvertes, leurs résidents peuvent aller et venir à leur guise...

Mais aussi s’enfuir et se perdre s’ils sont désorientés, s’ils sont atteints d’Alzheimer.

Une personne âgée, c’est comme un enfant. Lorsqu’elle disparaît, il faut tout de suite être à sa recherche. Pour que cette recherche soit efficace, la zone de police Meuse-Hesbaye et les neuf maisons de repos installées sur le territoire qu’elle couvre viennent de signer un partenariat.

Partenariat qui vise à une réponse plus rapide des policiers lorsque le personnel d’une maison de repos prend conscience qu’un de ses résidents a disparu. Marc Robert, inspecteur principal, sera d’ailleurs leur relais au sein de la zone de police. Car les premières minutes, les premières heures sont les plus décisives.

Reste maintenant au parquet à convaincre les autres zones de police de l’arrondissement judiciaire de Huy à emboîter le pas à l’initiative amaytoise. Car pour le moment, la zone de police du chef de corps Jean-Pierre Doneux est la seule à avoir développé ce projet. Toutes les maisons de repos du territoire couvert par la zone de police sont par ailleurs parties prenantes.

Source BELGA
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
0 + 4 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10