|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
20 Personne(s) en ligne (19 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 20

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Meurtre de Cyril Beining et Alexandre Beckrich : : revivez le neuvième jour du procès de Francis Heaulme. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/12/2018 12:33
Le père de la petite martyre de l'A10 restera en prison. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/12/2018 11:29
"Jeu et défis dangereux ":un jeune écrasé par un utilitaire lors d'un défi dangereux, le "keke challenge". Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/12/2018 15:57
Meurtre de Cyril Beining et Alexandre Beckrich. Le 8° jour du procès de Francis Heaulme consacrée à deux protagonistes majeurs de cette affaire: Henri Leclaire et Jean-François Abgrall. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/12/2018 15:28
Petite martyre de l'A 10 :l'enquête accablerait la mère... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/12/2018 18:12
Un animal n’est pas un cadeau de Noël !!! 13/12/2018 Le cadeau de Noël ne sera pas animal cette année en Allemagne. Interdit!!! Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/12/2018 15:09
L'attente d'un père. Cela fait un an que Léa Petitgas a disparu. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/12/2018 12:34
Meurtre de Cyril Beining et Alexandre Beckrich. Deux témoins affirment avoir vu Francis Heaulme en sang le soir des meurtres. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/12/2018 12:27
Meurtre de Cyril Beining et Alexandre Beckrich. 11/12/2018 : Direct. Procès Heaulme: " Il ne sortira pas de prison, ça sert à rien"..... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 11/12/2018 15:59
L'inquiétant profil de Nordahl Lelandais ; «Je ne différenciais pas une femme d'une enfant» !!! Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 11/12/2018 15:17

Accident mortel avec délit de fuite à Vilvorde.Le chauffard "Multirécidiviste" qui a fauché Merel De Prins est libre !

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 08/10/2018 17:43:41

Muhammad Aytekin, qui a mortellement fauché Merel De Prins, 12 ans, en octobre 2015 à Vilvorde, peut quitter la prison. Il fera l'objet d'une surveillance électronique durant sa libération conditionnelle, a déclaré le tribunal d'application des peines de Bruxelles ce lundi.

C'est une victoire pour les avocats du jeune chauffard récidiviste qui a renversé l'enfant, l'a traînée sur des dizaines de mètres et a commis un délit de fuite il y a bientôt trois ans. La défense tenait à obtenir cette libération sous surveillance électronique du jeune homme condamné en appel en janvier 2017 à une peine de prison de 5 ans ferme, à une amende de 6.000 euros et à une interdiction de conduire à vie.

Le TAP a rencontré les arguments de la défense, affirmant que "la détention a déjà eu un impact fort sur Aytekin" et qu'une "libération conditionnelle sous bracelet électronique reste une privation de liberté" pour le coupable.

D'autres conditions sont assorties à sa libération: Muhammad Aytekin est tenu de respecter l'émotion des proches de sa victime, il devra également être suivi par des psychologues et devra trouver du travail, du moins dans la mesure du possible compte tenu de ses problèmes de santé.

Libération pour risque de cécité
Quelques mois après son verdict en 2017, l'homme avait déjà reçu l'autorisation de quitter la prison en raison d'une pathologie ophtalmique grave établie par trois experts qui estimaient que la poursuite de sa détention risquait de le mener à la cécité. Cette décision avait cependant été révoquée ensuite, une nouvelle expertise médico-légale attestant de l'amélioration de son état et de sa capacité à prester le reste de sa peine comme requis par le parquet de Bruxelles.

Ses "remords", qu'il avait évoqués lors du procès pour obtenir la clémence du tribunal, n'avaient pas convaincu les parents de l'enfant. Son appel de sa condamnation ainsi que sa demande de libération conditionnelle les avait également choqués. Les parties civiles avaient rappelé au tribunal le profil multirécidiviste effarant du jeune chauffard de 21 ans seulement lors des faits.

Multirécidiviste
Muhammad Aytekin, après avoir renversé la fillette qui rentrait à vélo de l'école le 17 octobre 2015, avait en effet fui à bord de sa BMW sans lui porter secours. Il avait ensuite eu comme réflexe de fuir la Belgique pour la Hongrie en apprenant sa mort mais avait finalement décidé de se rendre aux autorités belges le 2 novembre.

Entre-temps, il avait été établi que l'automobiliste n'avait jamais possédé de permis de conduire définitif mais avait déjà été condamné à 18 reprises pour conduite en défaut de permis et à cinq reprises pour conduite malgré une déchéance du droit de conduire. Lorsqu'il a mortellement fauché Merel De Prins, il était d'ailleurs sous le coup d'une déchéance, il roulait qui plus est à 85 km/h en agglomération et a commis une manoeuvre d'évitement dangereuse tandis que le véhicule qu'il occupait était en défaut d'assurance.

Devant le tribunal de police de Vilvorde, Aytekin avait initialement été condamné à cinq ans de prison dont dix mois avec sursis. Mais le procès en appel du jeune homme lui avait valu une peine ferme de cinq ans en raison de la gravité des faits et de son attitude après ceux-ci.


La déception des parents

Les parents de la fillette sont très déçus par la décision du tribunal.

"Cinq ans (de prison), c'est cinq ans", a commenté la mère la victime, Peggy Muyldermans, à la sortie de l'audience. "Je pensais qu'on voulait donner un exemple dans cette affaire, mais ce n'est pas le cas. Je ne crois pas à ses regrets ni à sa promesse de ne plus jamais conduire. Il se présente comme une victime, c'est une mise en scène."

"Il ne nous a pas regardés dans les yeux lorsqu'il nous a dit regretter son acte", a ajouté le père de Merel. "Je ne le crois pas et je crains qu'il se passe à nouveau quelque chose."

Aytekin "a énormément évolué en prison"
"Mon client a énormément évolué en prison, ce n'est plus le même qu'il y a trois ans, il est vraiment conscient de la souffrance qu'il a causée", a souligné de son côté son avocat, Me De Beco. "Le tribunal a suivi les conditions et les garanties que nous avions nous-mêmes proposées."

https://www.7sur7.be/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
4 - 2 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10