|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
18 Personne(s) en ligne (17 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 18

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org
Si vous pensez que ce site, Domaine doit vivre et continuer à vous informer, Vous pouvez nous faire un petit cadeau d'anniversaire à Nounoursaris le 07/ 04 et Galopin le 05/04, le nom de JC Masse au départ..
nous capitalisons 150 ans à nous deux.
Depuis 22 ans nous portons à bout de bras le contenu de sos-enfants.org







Merci pour ce geste aussi minime soit il.

Il y a onze ans disparaissait Estelle Mouzin : Un rassemblement s'est tenu ce samedi à Guermantes ... "On est en colère"

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 11/01/2014 20:43:05

Un rassemblement s'est tenu ce samedi à Guermantes, en Seine-et-Marne, pour marquer le onzième anniversaire de la disparition d'Estelle Mouzin alors que Le Parisien évoque une nouvelle piste.

Image originale

Un rassemblement s'est tenu ce samedi à Guermantes, en Seine-et-Marne, pour marquer le onzième anniversaire de la disparition d'Estelle Mouzin.

AVERTISEMENT


A l'initiative de l'association Estelle, une centaine de proches et habitants de la commune ont défilé en silence de la boulangerie, dernier lieu où la fillette âgée de 9 ans à l'époque a été vue, jusqu'à l'arbre du souvenir planté en son honneur en 2004.

"Nous sommes là pour ne pas oublier. Tous les ans, nous sommes un peu moins nombreux mais nous comprenons pourquoi, le temps passe", a déclaré son père Eric Mouzin, derrière une banderole "Aidez-nous à retrouver Estelle".

"Nous sommes confrontés à l'absence de résultats, au vide, à l'ignorance de ce qui s'est passé, et le dossier s'épaissit", a-t-il ajouté, dénonçant un manque de moyens de la justice, "débordée" et avec des moyens "pas toujours modernes".

"On est en colère"

Depuis la disparition d'Estelle, le 9 janvier 2003 en rentrant de l'école, de nombreux témoignages ont été étudiés par les enquêteurs de la police judiciaire de Versailles, mais les pistes n'ont jamais abouti.

"On est en colère car on aimerait qu'on nous dise que ça y est on l'a retrouvée, mais on n'a pas de réelles nouvelles et on sent que les choses n'avancent pas. Chaque année, il nous faut rappeler que quelqu'un a enlevé Estelle", a dit Sophie Renon, présidente de l'association Estelle, qui compte plus de 350 adhérents.

Longtemps évoquée, la piste du tueur en série Michel Fourniret a été abandonnée au mois d'octobre 2013. L'expertise de milliers de poils et cheveux prélevés dans la voiture de Fourniret n'avait pas permis de retrouver de traces de l'ADN de la fillette.

Une nouvelle piste explorée


Le 9 janvier dernier, jour de l'anniversaire de la disparition, le journal Le Parisien a évoqué une nouvelle piste, le témoignage d'un employé municipal d'une commune voisine de Guermantes qui pourrait relancer l'enquête.

"Un homme qui travaillait à l'époque à Bussy-Saint-Georges aurait confié au Parisien il y a plusieurs semaines avoir aperçu le soir de la disparition un de ses collègues. Mais cette personne s'est suicidée en 2009, selon le journal", a précisé à l'AFP l'avocate d'Eric Mouzin, Me Corinne Herrmann.

Selon elle, les enquêteurs ont commencé à étudier cette piste et promis "d'accélérer".

Me Herrmann a affirmé que des pistes "n'avaient pas été menées jusqu'au bout" et qu'une nouvelle liste de suspects serait prochainement proposée au juge chargé de l'enquête. "Je suis optimiste, le bon témoignage va arriver", a-t-elle encore dit.

Source ; http://www.lexpress.fr/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
2 - 0 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10