|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
15 Personne(s) en ligne (14 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 15

plus...

Estelle Mouzin avait 9 ans lorsqu'elle se volatilisa...Le père d'Estelle réclame des juges spécialisés

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 10/09/2017 16:33:38

Vous êtes le papa d'Estelle Mouzin, disparue à Guermantes en 2003, et le fondateur de l'association Estelle. Quels sont les sentiments que vous éprouvez depuis le début de l'affaire Maëlys ?

J'ai envie de vous citer la fameuse phrase de Montaigne :» Parce que c'était lui, parce que c'était moi.» Ce que les parents de Maëlys sont en train de vivre, c'est ce que j'ai vécu moi-même. Cela provoque beaucoup plus que de la solidarité.

Et votre association, que fait-elle ?

L'association n'a pas à se prononcer pour l'instant, je pense que cela n'apportera pas grand-chose. Nous préférons attendre de savoir ce qui s'est réellement passé dans cette affaire. Nous ne voulons surtout pas faire d'amalgame. Je me souviens que pour l'affaire Fiona, nous étions partis sur les chapeaux de roues, avant de comprendre que nous avions été trompés. Là nous espérons simplement un dénouement favorable dans cette affaire.

Votre association rencontre régulièrement les pouvoirs publics, les ministres de la justice. Qu'est-ce qui est le plus urgent aujourd'hui ?

La mise en place de l'alerte enlèvement, que nous réclamions, est très positive, puisque depuis qu'elle existe, on a retrouvé l'enfant chaque fois qu'elle a été déclenchée.

Mais il y a des cas, comme Maëlys, où ce n'est pas possible. En revanche, ce qui est important, c'est que dans ces affaires, chacun puisse être très attentif, très vigilant. Ainsi, dans le cas de Maëlys, quelqu'un a remarqué que le suspect nettoyait sa voiture, le lendemain de la disparition : c'est très important que l'on puisse faire remonter des informations du terrain.
Et en ce qui concerne la justice, je pense qu'il faudrait créer des juridictions spécialisées, avec des juges qui suivent ces affaires : nous, depuis 2003, nous avons changé sept fois de juges d'instruction !

Recueilli par D. D.http://www.ladepeche.fr/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
3 - 0 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10