|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
20 Personne(s) en ligne (19 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 20

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
"Tant qu’il n’y a pas de corps, on garde espoir": les parents de Theo Hayez s’expriment, une casquette qui pourrait lui appartenir a été retrouvée( Vidéos) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/07/2019 16:04
Affaire Arthur Noyer : Nordahl Lelandais "n'a pas encore atteint la rédemption et pas encore atteint la vérité", estime l'avocat de la famille du caporal. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/07/2019 16:52
Disparition de Theo Hayez: la piste d’un tueur en série évoquée par un psychologue australien. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/07/2019 16:41
Affaire Arthur Noyer : Nordahl Lelandais : Une énième audition pour tenter d'éclaircir les circonstances du meurtre du caporal Arthur Noyer. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/07/2019 17:15
eurtre de Martine Escadeillas . Malgré le temps, le suspect reste en prison ! Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/07/2019 13:37
Disparition très inquiétante de Sophie Le Tan. Affaire Sophie Le Tan : troisième audition pour le suspect ( En vidéo). Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/07/2019 16:18
Média SUISSE : QUI A VU ADRIEN? Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/07/2019 13:09
RLes avocats du mari de la Theutoise Sylviane Finck contestent ses aveux. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 11/07/2019 14:45
Disparition de Mathieu Caizergues : un gendarme mis en cause se pourvoit en cassation. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 11/07/2019 13:15
Disparition de Martine Escadeillas en 1986 près de Toulouse : le suspect demande sa remise en liberté. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 11/07/2019 12:42

Estelle Mouzin : une piste troublante menant à un Messin.

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 10/01/2018 15:06:31

Eric Mouzin et ses avocats dénoncent les manques de l’enquête autour de la disparition d’Estelle, le 9 janvier 2003 à Guermantes. Parmi les éléments non exploités, la piste menant à un Messin.

Ils l’ont évoquée brièvement hier, lors d’une conférence de presse organisée avec Eric Mouzin. Parmi toutes les hypothèses et les témoins « intéressants » livrés à la sagacité de la justice et des enquêteurs, une piste messine figure en bonne place dans les priorités de Mes Corinne Herrmann et Didier Seban. Les avocats du père de la fillette de 9 ans, disparue à Guermantes (Seine-et-Marne) en 2003, ont parlé de « deux anciens policiers ». Deux fonctionnaires messins en service jusqu’à la fin des années 2000. Deux anciens de la brigade anticriminalité (Bac) réputés pour être des chasseurs. À l’œil acéré, à l’affût de tout, fins connaisseurs de leur territoire et des hommes.

À l’époque de la disparition d’Estelle Mouzin, ils s’intéressent à un homme au passé marqué par des affaires de mœurs. Déjà fiché pour avoir suivi une fillette jusque dans le hall d’un immeuble de Florange, il a été condamné à trois ans ferme pour l’incendie du palais des sports de Metz, en mars 1999. Supporter inconditionnel de l’équipe féminine de handball, il traînait aux abords du gymnase, et pas seulement pour la beauté du sport.

Surpris en train de se masturber en regardant des jeunes filles dans les vestiaires, aussitôt interdit de séjour dans la salle des sports, il s’est vengé en vidant des bouteilles de dissolvant dans un conduit du gymnase et en y lançant un briquet. L’incendiaire ne se sauve pas ; il appelle même les secours…

En perquisition, les policiers découvrent un individu passionné par l’histoire de Marion Wagon, une jeune fille de 10 ans disparue en 1996, à Agen (Lot-et-Garonne). L’homme collectionne toutes les coupures de presse. Les vérifications de son emploi du temps prouveraient qu’il se trouvait dans le Sud-Ouest au moment de cette autre disparition. Des éléments transmis aux gendarmes.

Sorti de prison après avoir purgé sa peine pour l’incendie criminel, il est interpellé à nouveau, pour des comportements douteux autour d’aires de jeux d’enfants.

Cette affaire-là ne prospère pas mais les deux flics de la Bac de Metz mémorisent ce visage et le surveillent d’un peu plus près.

Tous les soirs, après son travail, le trentenaire prend son vélo et fait le tour des jardins d’enfants. Il se cache dans des buissons pour observer les gamins, leurs mamans, et se caresser.

Courant 2003, lors-qu’est diffusé le portrait-robot d’un homme susceptible d’avoir kidnappé Estelle Mouzin, à tout le moins celui d’un témoin important, les agents messins sont secoués : la ressemblance avec "leur" homme est frappante. Suffisamment pour qu’ils le ramènent à l’hôtel de police. Dans le bureau, l’homme tombe nez à nez avec le portrait-robot et lance :
« Mais c’est moi, ça ! » Une exclamation qui hante les esprits de tous ceux qui connaissent cette histoire.

Les policiers messins alertent leurs homologues de la PJ de Versailles, qui ne s’est jamais déplacée en Moselle.

Des années plus tard, ils ont écrit leur trouble à la justice de Meaux. Tracassés par ce profil particulier, les flics retraités se sont rapprochés plus récemment des avocats d’Eric Mouzin. Sans aucune certitude, mais avec la conviction que la piste messine mérite un autre sort. Malgré les demandes des parties civiles, elle n’a jamais été creusée. Jusqu’à maintenant.

Kevin GRETHEN http://www.vosgesmatin.fr/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
9 - 6 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10