|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
13 Personne(s) en ligne (12 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 13

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Affaire Dieterich : la mère de la victime raconte son fils Stéphane, sa "lumière"... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/01/2019 16:43
S'ABONNER La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Toulouse vient de rejeter la demande de Maître Simon Cohen de «démise en examen» de son client Guerric Jehanno. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/01/2019 12:22
Estelle Mouzin: , la plainte du père contre l’État jugée recevable. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/01/2019 12:05
Affaire Narumi : la demande d'entraide internationale entre la France et le Chili en cours de traduction. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 10/01/2019 10:13
Affaire Fiona : les pourvois en cassation de Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf renvoyés au 20 février. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 10/01/2019 10:05
Retour de la peine de mort pour les MONSTRES qui tuent des enfants Les nouvelles Visiteurs 09/01/2019 17:35
Eric Mouzin , papa d’Estelle s’exprime « Il y a un manque de volonté politique, de prise en compte de l’intérêt public ». Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 09/01/2019 17:23
STOP MALTRAITANCE ENVERS LES ENFANTS INNOCENTS : Maltraitance de l’enfant: des répercussions sur la santé mentale et physique à l’âge adulte. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 09/01/2019 12:46
disparition Luca Tacchetto et Édith Blais : Bobo-Dioulasso, une région déconseillée aux voyageurs Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 09/01/2019 11:16
Procès de l'assassin présumé de Stéphane Dieterich : “Cela fait 24 ans qu'on attend d'être en face de lui”... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 09/01/2019 11:07

Michel Fourniret «ne nie pas être impliqué dans l’affaire Estelle Mouzin».

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 08/03/2018 12:07:47

Le tueur en série n’a pas nié, lors d’une audition le 2 mars sur deux autres dossiers, être impliqué dans l’affaire Estelle Mouzin, cette fillette disparue en 2003 en Seine-et-Marne.

C’est un coup de théâtre comme seul Michel Fourniret en a le secret. Le tueur en série, déjà condamné à la perpétuité en 2008 pour cinq meurtres et deux assassinats, a été entendu à plusieurs reprises, entre le 5 février et le 2 mars 2018, chez la doyenne des juges d’instruction du tribunal de Paris, Sabine Kheris, en charge d’élucider les meurtres de Marie-Angèle Domece, en 1998, et de Johanna Parrish, en 1990.

Lors de ces auditions, Michel Fourniret, 75 ans, n’a « jamais nié être impliqué » dans un autre dossier, l’affaire emblématique de la disparition de la petite Estelle Mouzin, 9 ans, à Guermantes (Seine-et-Marne). Autrement dit, Michel Fourniret, réputé manipulateur, reconnaît sans le dire directement être l’auteur présumé de l’enlèvement de la petite fille blonde qui rentrait de l’école ce 9 janvier 2003.

LIRE AUSSI >Michel Fourniret, un tueur implacable à la liste de victimes encore incertaine

Et encore récemment, le 2 mars, Michel Fourniret a déclaré : « Je ne nie pas être impliqué dans l’affaire Estelle Mouzin ». « Il ne dit pas que c’est lui mais il ne dément pas non plus », souligne une source proche du dossier.

C’est au cours de ces récentes auditions que Michel Fourniret a fait des aveux circonstanciés dès le 5 février sur l’enlèvement et l’assassinat de Marie-Angèle Domece en juillet 1988 et de l’enseignante britannique Joanna Parrish, 20 ans, en mai 1990 à Auxerre (Yonne).
Manipulation ou révélation ?

Ses déclarations sur ces trois affaires correspondent à celles déjà formulées en juin 2007 dans une lettre écrite au parquet général de Reims (Marne), une lettre devenue le fil conducteur des récents interrogatoires du tueur en série surnommé l’Ogre des Ardennes.

En 2007, Michel Fourniret demandait dans ce courrier « la jonction de ces trois dossiers de disparitions non élucidées » à son futur procès programmé en mars 2008. Une requête rejetée pour nullité, l’intéressé ayant déjà été renvoyé pour sept dossiers devant une cour d’assises. Une occasion peut être manquée pour juger ce tueur, provocateur qui prend plaisir « à jouer avec ses interlocuteurs », également sur ces trois dossiers.

Pendant ces auditions étalées sur trois semaines, les gendarmes de la section de recherches de Dijon (Côte-d’Or) ont minutieusement préparé les interrogatoires fournissant de nombreux éléments pour conduire Michel Fourniret à avouer sans détour à plusieurs reprises les assassinats de Marie-Angèle Domece et Joanna Parrish.

Mercredi, des enquêteurs de la police judiciaire de Versailles (Yvelines) en charge de l’enquête sur la disparition d’Estelle depuis quinze ans - leur plus important dossier criminel en volume et toujours actif — accompagnaient ces mêmes gendarmes dans le bois de Maison Dieu à Saint-Cyr-les-Colons (Yonne), où des fouilles étaient menées pour tenter de retrouver le corps de la petite Marie-Angèle. Un détail qui ne trompe pas.

Reste à savoir si ces déclarations de Michel Fourniret relèvent d’une nouvelle manipulation ou s’il est enfin disposé à dire la vérité. Dans l’affaire Mouzin, la piste Fourniret a fait l’objet de nombreuses vérifications mais a été écartée « à 99,9 % » par les enquêteurs.

http://www.leparisien.fr/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
4 - 1 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10