|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
15 Personne(s) en ligne (15 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 15

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Selon les témoignages reçus , Romain n'a pas beaucoup bougé Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 11/11/2019 15:42
En hommage et en remerciement aux soldats et à toutes les victimes de la guerre 1914 – 1918.???????? [ 11 NOVEMBRE - COMMÉMORATIONS ARMISTICE 1918 ] Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 11/11/2019 14:00
Re : M.... Romain Dehaese , 20 ans Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 11/11/2019 12:22
"J'ai vu ma vie défiler": Julie raconte son CALVAIRE durant 8 ans (vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 11/11/2019 12:17
M. Les nouvelles Visiteurs 10/11/2019 23:12
Disparue il y a treize ans en allant chercher un pain: "Alicia a-t-elle été victime d’un prédateur sexuel?" Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 10/11/2019 12:15
DISPARITION INQUIETANTE de Théo Hayez : De nouvelles révélations peu rassurantes... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 09/11/2019 15:11
Disparition de Lydian Massenet : le jeune homme n'avait aucune raison de partir selon le procureur de la République de Soissons .( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 09/11/2019 14:28
Meurtre de Carmen GARCIA ORTEGA à Comines : Daniel Deriemacker va en cassation contre sa condamnation à 30 ans de réclusion Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 08/11/2019 12:04
VIDÉO. Découverte du corps d’Anaïs Guillaume dans les Ardennes: la fille de Philippe Gillet, Victoria livre sa vérité. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 07/11/2019 18:30

Disparition d'Estelle Mouzin: la demande de dépaysement de l'enquête a été acceptée .

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 25/07/2019 12:25:54

La cour de cassation a accédé à la demande des avocats du père d'Estelle Mouzin de dépayser l'enquête sur la disparition de la fillette. Jusqu'alors instruite à Meaux, elle le sera désormais à Paris.

"Favoriser la manifestation de la vérité". La Cour de cassation a accédé à la demande de dépaysement de l'enquête sur la disparition en 2003 d'Estelle Mouzin. Jusqu'alors instruite au tribunal de Meaux, elle le sera alors au tribunal de Paris, a appris BFMTV auprès de sources concordantes.

La demande avait été formulée par la procureure générale de Paris qui relayait un avis de la juge d'instruction en charge de l'enquête sur le meurtre de deux autres femmes impliquant Michel Fourniret, Joanna Parrish et Marie-Angèle Domece meurtres qu'il a reconnu il y a plus d'un an. Il y a quelques semaines, dans son bureau, Monique Olivier, l'ex-femme du tueur, avait évoqué la disparition d'Estelle Mouzin tout en assurant avoir des choses à dire. Mais la magistrate n'avait pas pu poser d'autres questions, n'instruisant pas ce dossier. Monique Olivier avait toutefois refusé d'évoquer le dossier avec la juge d'instruction de Meaux,.
"Des aveux en creux"

Quelques jours après Monique Olivier, au mois de mars, c'est Michel Fourniret qui a évoqué la disparition d'Estelle Mouzin. "Il faudrait creuser pour la trouver", a-t-il lancé avec sa perversité habituelle lors d'une audition devant la juge d'instruction parisienne, avant de se murer dans le silence. Des "aveux en creux", pour les avocats du père d'Estelle Mouzin. La juge d'instruction avait alors évoqué une demande de dépaysement du dossier, relayé par la procureur générale de la Cour de cassation. Toutes les parties avaient soutenu cette requête.

Alors âgée de neuf ans, Estelle Mouzin avait disparu un soir de janvier 2003, tandis qu'elle rentrait de l'école à Guermantes, en Seine-et-Marne. Son corps n'a jamais été retrouvé et les nombreuses pistes envisagées par les enquêteurs n'ont rien donné. Début 2007, la police avait une première fois mis hors de cause Michel Fourniret dans cette affaire. Six ans plus tard, l'expertise de milliers de poils et cheveux prélevés dans sa voiture n'avait pas non plus permis de trouver de traces de la jeune fille. L'avocat de Michel Fourniret avait alors rappelé que son client niait tout lien avec l'affaire.

Mais pour les proches d'Estelle Mouzin, ce dépaysement de l'enquête va permettre d'aller jusqu'au bout des investigations. "Nous sommes évidemment très heureux de la décision de la Cour de cassation, a expliqué Didier Seban, l'un des avocats du père d'Estelle Mouzin. Cela va dans le sens d'un approfondissement de l'enquête." Juste avant de comparaître devant la cour d'assises des Ardennes en mars 2008, Michel Fourniret avait remis une lettre au tribunal


Justine Chevalier https://www.bfmtv.com/police-justice/d ... ete-acceptee-1736903.html
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
2 + 5 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10