|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 clic
Real Time Web Analytics

 Qui est en ligne
24 Personne(s) en ligne (24 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 24

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Disparition d'une étudiante japonaise à Besançon: le procureur va tenir une conférence de presse... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/11/2018 12:35
Elle a donné de faux espoirs aux parents de David Collin… Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/11/2018 13:17
Deuxième peine de réclusion à perpétuité pour Michel Fourniret.20 ans pour Monique Olivier. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/11/2018 11:59
Affaire Grégory Villemin : la garde à vue de Murielle Bolle de 1984 annulée Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/11/2018 12:51
Michel Fourniret a-t-il livré tous ses secrets ? A son procès, Fourniret parle par énigmes et nargue les parties civiles... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/11/2018 10:24
Michel Fourniret a-t-il livré tous ses secrets ? «Je ne sais pas s’il y a d’autres victimes», répète Monique Olivier. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/11/2018 10:22
EN DIRECT - Fourniret à son procès ( 3° jour) : «La raison pour laquelle j'ai tué Farida est abjecte : une question d'argent»... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/11/2018 18:33
La malédiction de la Vologne, la série documentaire inédite sur l’affaire Grégory, les 05 et 06/12/18 à 21h sur France 3. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/11/2018 14:20
Annonce sur TMC : Non élucidé, l'enquête continue : L'affaire Patricia Bouchon . Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/11/2018 12:39
Théo Hallez ,, «c’était quelqu’un qui cherchait pas les problèmes, on rigolait bien avec lui»… Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/11/2018 14:13

Re : "Non élucidé" et " crimes" permettent de résoudre un meurtre 21 ans après ( VIDEO)

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 18/12/2015 15:27:41

"Non élucidé" permet de résoudre un meurtre 21 ans après

21 ans après l’assassinat de Stéphane Dieterich, un étudiant de 24 ans, à Belfort, le meurtrier présumé, qui était le meilleur ami de la victime, vient de reconnaître les faits.

Le 5 juillet 1994 on retrouvait le corps lardé de coups de couteau de Stéphane Dieterich dans un bois près d’une fête foraine de Belfort. Un non-lieu avait été rendu en 2001 faute d’avoir pu identifier l’auteur mais le parquet avait rouvert une information judiciaire à la suite de nouveaux témoignages versés au dossier en 2013.

Le suspect placé en garde à vue mardi matin a finalement avoué le meurtre.




*****************************************************
Les déclarations d'un témoin dans l’émission de Jean-Marc Morandini ont conduit les enquêteurs à le réinterroger et à l'arrêter.

C'est en juin qu'a été diffusé le numéro de «Crimes» revenant sur l’affaire Stéphane Dieterich. Ce jeune homme a été retrouvé mort, poignardé à de nombreuses reprises, en 1994. Au cours de l'enquête, l'un des amis de la victime, le dernier à l'avoir vue vivante, avait été interrogé, mais pas mis en cause. Jusqu'à mercredi soir, l'affaire était restée non élucidée.

Une journaliste de «Crimes» a décidé de retrouver la trace de cet ami, qu'elle a interviewé en caméra cachée. C'est alors que Christophe a raconté une version différente de celle qu'il avait donnée aux enquêteurs. De quoi raviver les soupçons.

«On donne un coup de main à la justice»


«A la suite de la diffusion, la police nous a demandé les rushes du témoignage de Christophe», explique Jean-Marc Morandini, le présentateur. A la suite de quoi l'homme a été interpellé puis interrogé à nouveau. Il est finalement passé aux aveux. «C'est un immense soulagement pour nous, et pour tous les proches de Stéphane», continue le journaliste. Il espère que d'autres affaires pourront être résolues grâce à «Crimes»: «avec cette émission, on donne un coup de main à la justice».

Le frère de Stéphane Dieterich a lui déclaré à France 3 Franche-Comté qu'il avait toujours su que Christophe mentait. «C'est l'aboutissement d'un combat. Maintenant, j'attends le procès. J'ai besoin de savoir», a-t-il déclaré. En effet, si l'identité du meurtrier est désormais connue, le mobile reste un mystère.


Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
7 + 9 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10