|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
22 Personne(s) en ligne (22 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 22

plus...

Re : STOP MALTRAITANCES : Une ado laissée dans ses détritus et ses déjections, dans le coma, elle a été hospitalisée.

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 27/04/2016 09:32:01

Les forces de l'ordre ont été confrontées à une scène d'horreur, vendredi. La jeune fille, trouvée dans le coma, a été hospitalisée.

Une adolescente de 17 ans a été découverte vendredi chez ses parents à Flers (F), au nord-ouest du Mans, dans un état «inqualifiable», a-t-on appris mardi auprès du parquet d'Argentan.

Ses parents ont été inculpés dimanche pour non assistance à personne en danger.

«C'est une scène indescriptible, inqualifiable. Tous ceux qui l'ont vue ont été marqués», a expliqué à l'AFP le procureur de la République d'Argentan, Hugues de Phily.

Les policiers ont trouvé la jeune fille, «extrêmement maigre», dans le coma. Son corps était maculé d'excréments avec, par endroits, des blessures infectées, des larves, selon la même source. Le sol de la chambre, qui dégageait une odeur nauséabonde, était lui aussi maculé d'excréments ainsi que de détritus.

Les membres inférieurs de l'ado étaient emmaillotés dans plusieurs couches de vêtements et le haut du corps était dénudé, selon le parquet.

Les enquêteurs ont été alertés par les pompiers que la mère avait appelés alors qu'elle «voyait sa fille dans un état critique», selon Hugues de Phily.

Pas d'explication cohérente des parents


Les parents «ne sont pas capables d'expliquer de manière cohérente comment ils ont pu laisser l'état de leur fille se dégrader sans intervenir» ni «comment ils ont pu vivre» dans les autres pièces du logement, qui étaient dans un état normal, avec l'odeur nauséabonde dégagée par la chambre de leur fille, a indiqué le procureur.

La mère a indiqué qu'elle «allait de temps à autre» déposer de la nourriture à sa fille, selon le parquet.

Sans problème psychiatrique apparent, ils «ont un comportement énigmatique», a-t-il estimé. «Je n'ai pas d'éléments impliquant la présence d'autres enfants», a ajouté le magistrat.

Le père, né en 1968, est sans emploi, la mère, née en 1971, a un emploi salarié, selon le parquet qui ne savait pas dans quelle mesure la jeune fille, hospitalisée, a été scolarisée.

(nxp/afp)
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
2 + 7 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10