|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
14 Personne(s) en ligne (14 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 14

plus...

Re : Affaire Kalinka Bamberski : Dieter Krombach reste en prison.

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 31/03/2017 10:30:10

L'ancien médecin allemand, condamné pour la mort de l'adolescente de 14 ans, réclamait une suspension de peine. La justice a ordonné une nouvelle expertise sur son état de santé.

Dieter Krombach, 82 ans, condamné en 2012 à quinze ans de réclusion criminelle pour sa responsabilité dans la mort de sa belle-fille, Kalinka Bamberski, reste en prison. Du moins pour le moment: la cour d'appel de Paris a ordonné, jeudi, une nouvelle expertise de l'état de santé de l'ancien médecin allemand, qui réclame une suspension de peine en raison de son grand âge (avéré) et d'une pathologie cardiaque grave (controversée).

L'examen du dossier a été renvoyé au mois de juin prochain, indique à l'AFP Me Yves Levano, l'un des deux avocats de M. Krombach, qui a par ailleurs saisi la Cour européenne des droits de l'Homme après le rejet de son pourvoi en cassation. Dieter Krombach, reconnu définitivement coupable de coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, soutient notamment au nom du principe de droit «non bis in idem» qu'il avait déjà été jugé pour les mêmes faits outre-Rhin, ce que conteste la justice française.

Le 12 décembre dernier, le tribunal d'application des peines de Melun avait décidé que M. Krombach pourrait sortir de prison à condition de trouver une place dans une structure sanitaire adaptée, en France ou en Allemagne si les autorités allemandes «reconnaissent et exécutent» la décision du tribunal français. Mais le parquet avait fait appel. L'Allemagne a toujours fait preuve d'une étonnante mansuétude à l'égard du médecin bavarois, bien que celui-ci ait été accusé, dans son pays natal, de délits à caractère sexuel. L'enquête sur la mort de Kalinka présente de sérieuses lacunes, au point qu'il est permis de se demander si de mystérieuses interventions n'ont pas permis au suspect d'échapper à des poursuites.

Kalinka Bamberski, 14 ans, avait été retrouvée morte le 10 juillet 1982. Le père de l'adolescente, André Bamberski, avait rapidement soupçonné M. Krombach d'avoir voulu la droguer pour abuser d'elle. Cet ancien comptable a remué ciel et terre pour que le médecin soit jugé. Au moment où la prescription allait clore le dossier, en 2009, il l'avait fait enlever par des hommes de main, pour le livrer, ligoté et bâillonné, aux autorités françaises. M. Bamberski a été condamné pour ce rapt, en juin 2014, à un an de prison avec sursis.

http://www.lefigaro.fr/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
0 + 5 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10