|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
16 Personne(s) en ligne (15 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 16

plus...

Elodie Kulik. Lors de la douzième journée du procès Bardon, Me Corinne Herrmann, avocate de la partie civile, a délivré une plaidoirie d'une grande force émotionnelle.

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 06/12/2019 19:04:59

Jour 12 - la puissante plaidoirie de Me Herrmann

Me Corinne Herrmann s’est peu exprimée pendant le procès, laissant la primauté à Me Didier Seban, autre avocat des parties civiles. Aujourd’hui encore, son temps de parole a été le plus court des plaidoiries. Mais à la fin, ce sont ces mots qui auront marqué les esprits.

Aux jurés qu’elle doit convaincre, l’avocate aurait voulu "raconter Elodie, sa vie, ce qu’elle était" : "je ne le ferais jamais mieux que Jacky, que Fabien [ndlr : le frère d’Elodie Kulik], que ses amis. Je ne saurais pas le faire. J’ai perdu les mots pour vous parler d’Elodie".

Des mots pourtant, elle en a pour décrire l’horreur du crime. Des mots crus et tranchants. Me Herrmann n’élude rien : "elle est morte figée dans un viol. Un viol d’une barbarie inouïe au point que son sexe en a été déchiré". Dans son enfance, Elodie était surnommée « Boucles d’or ». Mais "son visage a été brûlé. Il n’y avait plus de boucles d’or. Elle n’avait plus de cheveux".
Une scène de crime "signée"

L’avocate de la partie civile n’est pas une débutante. Avec Me Seban, depuis 20 ans, ils en ont "vu des meurtres, des éventrations, des corps suppliciés. Mais celui-là, croyez-moi, c’est le pire". Elle signale au passage que même le légiste a été marqué par l’état du corps.

Pour elle, pas de doute : Bardon est coupable. Autant que Grégory Wiart : "cette scène de crime est signée. Par l’ADN de Grégory Wiart, on ne peut pas le contester. Mais elle est tout aussi bien signée par Willy Bardon, par sa voix, par sa vision des femmes".

Sa voix. Ses proches ont reconnu "son timbre" qui est comme "son visage". Notamment son frère René qu’elle sent "dans le doute et ce doute [lui] permet de reconnaître que Willy Bardon est coupable".
Une plaidoirie "dans l'émotion et la colère"

Sa vision des femmes. Sûrement la signature ultime selon Me Herrmann.

L’avocate se tourne vers l’accusé : "vous êtes une injure aux femmes. Je ne peux pas vous laisser dire que vous aimez les femmes. Vous aimez le sexe et la jouissance qu’elles vous apportent, mais vous n’aimez pas les femmes".

Et Me Herrmann ne le cache pas, elle est "dans l’émotion et la colère". La colère d’une femme, de toutes les femmes qui apprennent à avoir peur, à rentrer en voiture plutôt qu’à pied : "de la naissance à la mort, on vit ça toute notre vie. Toute notre vie, on fait attention. C'est comme ça."

De Katy D., l’ex-compagne de Grégory Wiart, Willy Bardon avait dit qu’il ne savait pas "si elle était bonne". "Et Elodie, elle était bonne Elodie, hein ? ", s’écrie l’avocate.

Bardon ne bouge pas.
Répondre à l'appel d'Elodie

Pour Corinne Herrmann, en condamnant Willy Bardon, les jurés, symboliquement, sauveront celle, qui avait trouvé la force dans ses derniers instants de vie de composer le 18 à 0h22 dans la nuit du 10 au 11 janvier : "les cris d'Elodie retentiront dans nos têtes pendant très longtemps. Elle a appelé au secours encore et encore. Jacky et Fabien n’ont pas pu porter secours, mais vous, vous pouvez répondre à son appel".

Derrière la colonne en pierre de la salle d’audience, on surprend Fabien Kulik en larmes. Me Herrmann évoque son père, sa mère Rose-Marie et sa petite Lola, qu’on dit le portrait craché de sa tante. Une tante qu’elle ne connaîtra jamais.

Les derniers mots de la plaidoirie de Me Herrmann sont pour Willy Bardon. La veille, il avait surpris tout le monde en assurant que libre, il consacrerait ses revenus à la recherche du coupable : "ne dépensez pas d’argent pour une enquête. Vous avez déjà la réponse".

G.G.

https://france3-regions.francetvinfo.fr
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
3 + 9 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10