|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 clic
Real Time Web Analytics

 Qui est en ligne
16 Personne(s) en ligne (15 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 16

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
STOP MALTRAITANCE !Pour les victimes de Boko Haram, c'est sexe contre nourriture ! Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 26/05/2018 13:59
VIDEO. Affaire Grégory : "Je m'en prendrai à ton mioche, ça te fera plus de mal", disait le corbeau à Jean-Marie Villemin plus d'un an avant le crime. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 26/05/2018 12:03
Journée internationale des enfants disparus : : en France plus de 1.300 qualifiées d'inquiétantes en 2017... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 26/05/2018 11:43
Journée internationale des enfants disparus : «Je n'abandonnerai pas», les bouleversants témoignages de parents d'enfants disparus ... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 26/05/2018 11:37
Affaire Magalie Méjean. Ses parents partent pour la Martinique. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 26/05/2018 11:27
L’enquête sur la noyade de la petite Léa à Mairieux s’oriente vers la piste criminelle... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 23/05/2018 14:42
Tentatives d'enlèvements de mineurs : Un mandat d’arrêt européen va être lancé pour permettre à la justice française d’entendre Vivian Coçu. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/05/2018 13:14
Disparition inquiétante de Léa Petitgas, 20 ans. Cinq mois d’énigme… Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/05/2018 14:37
Scandale de pédophilie: tous les évêques chiliens remettent leur démission au pape... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/05/2018 13:45
Après deux tentatives d’enlèvement sur des jeunes filles à Bertrix et Han-sur-Lesse, Vivian Coçu est aussi impliqué dans un enlèvement en France. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/05/2018 10:06

Re :Maladie de Lyme : Yannick, 15 ans, interné en psychiatrie par erreur !

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 20/07/2016 15:15:09

Incapables d'expliquer les douleurs de l'adolescent, les médecins l'ont hospitalisé sous antidépresseurs et perfusion de morphine avant qu'il soit enfin correctement diagnostiqué...

C'est un collégien qui vient d'obtenir le brevet avec mention TB et exhibe un faux tatouage de tortue sur le bras. Rien ne le distingue des autres adolescents, sauf qu'il n'est pas capable de courir et que, au bout de deux heures de balade, il est obligé de s'asseoir, épuisé.

Yannick Schraen, 15 ans, cheveux carotte, peau laiteuse, a passé presque un an allongé sur un lit d'hôpital, le corps paralysé, sous perfusion de morphine 24 heures sur 24.

Les médecins, incapables d'expliquer pourquoi il n'arrivait plus à se tenir debout, ni assis, ni à se servir de ses jambes, de ses bras, avaient diagnostiqué une maladie psychiatrique, un trouble de conversion, et pensaient le soigner en l'internant avec une bonne dose d'antidépresseurs.

Cela avait commencé par une sorte de grippe, en octobre 2013. Mais, au bout de trois semaines, Yannick n'arrivait plus à marcher, "tant les douleurs musculaires étaient fortes", se souvient-il.

Ses parents, un couple de chefs d'entreprise de la région de Calais, le conduisent à l'hôpital le plus proche. Les séjours s'enchaînent, les symptômes empirent (paralysies, photophobie, nausées, brûlures, escarres, poussées de fièvre…), les médecins répètent que "c'est dans la tête, ça va se régler", veulent même interdire les visites aux parents, jugés nuisibles à la santé psychologique de leur fils.

A la fin, Yannick ne pèse plus que 29 kg, il en a perdu 16. Un soir, les parents Schraen tombent sur un documentaire de France 5, "Quand les tiques attaquent", et sont troublés par les similitudes avec le cas de Yannick. Ils décident d'envoyer son dossier médical à Lyme sans frontières.

A la minute où elle reçoit le courrier, Judith Albertat, présidente de l'association à l'époque, leur décroche un rendez-vous avec le professeur Perronne, à Garches. Nouvelle hospitalisation mais, cette fois, avec un antibiotique puissant, la Rocephine. Yannick raconte :
"En quinze jours, la douleur avait commencé à diminuer. En deux mois, j'arrivais à nouveau à m'asseoir, en quatre mois, à me tenir debout."

Aujourd'hui, l'adolescent garde des troubles de la mémoire et souffre, parfois, de rechutes, nécessitant des antibiotiques. Mais il mène une vie normale. Plus tard, il veut devenir médecin infectiologue.

http://tempsreel.nouvelobs.com/sante/ ... ychiatrie-par-erreur.html
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
7 + 9 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10