|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
19 Personne(s) en ligne (19 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 19

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Procès de Laurent Dejean : les blessures de Patricia Bouchon expliquées aux jurés. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 21/03/2019 14:14
Procès du meurtrier présumé de Patricia Bouchon : ces amis qui accablent Laurent Dejean... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/03/2019 12:37
Un message de Olivier Delacroix pour tous les internautes sur l'affaire d'Anne-Cécile Pinel. ( Vidéo). Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/03/2019 16:13
Procès du meurtrier présumé de Patricia Bouchon : le témoin n°1 à la barre. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/03/2019 16:04
Meurtres des «disparues de l'A6».REPLAY - Nous revenons sur l’affaire des disparus de l’autoroute A6 et en particulier le meurtre de Sylvie Aubert. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/03/2019 13:11
Disparition de Sophie Le Tan : de nouveaux éléments accablent le suspect. ( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/03/2019 13:02
Enlèvement du petit Vicente, son père Jason Lopez jugé mercredi 20 mars 2019. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/03/2019 12:55
Lelandais s'explique sur la mort d'Arthur Noyer. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/03/2019 12:24
Meurtres des «disparues de l'A6»: Affaire Sylvie Aubert : 33 ans après sa disparition, le mystère continue de planer... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/03/2019 14:13
Gard : le père de Lucas Tronche réconforté par la justice.( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/03/2019 11:50

Affaire Arthur Noyer : "Des concordances" avec l’affaire Maëlys "qui font froid dans le dos"...

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 15/02/2018 14:58:14

L’avocat de la famille du caporal Arthur Noyer espère que "dans la continuité de ses aveux", Nordhal Lelandais collaborera tout autant dans le dossier de l’assassinat du caporal de 23 ans.
Si après six mois de silence, Nordahl Lelandais a avoué mercredi avoir tué la petite Maëlys et a fourni aux enquêteurs les indications qui ont permis de retrouver des restes de la fillette, il est également mis en examen depuis le 20 décembre pour l’assassinat du caporal Arthur Noyer en Savoie en avril.

Le jeune caporal de 23 ans, du 13e Bataillon de chasseurs alpins (BCA), avait disparu dans la nuit du 11 au 12 avril 2017 après une soirée dans le centre-ville de Chambéry, à quelques kilomètres de sa caserne de Barby. Des parties de son crâne avaient été découvertes le 7 septembre à Montmélian, à 16 kilomètres de Chambéry, par un promeneur sur un chemin de randonnée.

"Des concordances"
Dans cette affaire, un rapprochement a été fait notamment grâce à la téléphonie. Les deux téléphones du suspect avaient "déclenché entre 23h48 et 3h41 les mêmes relais" que celui du caporal Noyer. Les enquêteurs avaient aussi été mis sur la piste Lelandais par son véhicule, filmé le soir de la disparition du jeune caporal. "Il y a des concordances", reconnaît sur BFMTV Me Bernard Boulloud, avocat de la famille d’Arthur Noyer.

"Rien que le fait d’avoir retrouvé que le crâne et un seul os, ça me fait penser à ce qu’on a retrouvé près de la commune de Montlmélian. Il y a des concordances qui font froid dans le dos"
Adressant "ses pensées" à la famille de Maëlys qui "va pouvoir commencer son deuil après des mois de souffrance", il ajoute sur Franceinfo espérer que "dans la continuité de ses aveux, la personne mise en examen collabore tout autant dans le dossier d’Arthur et puisse atténuer la souffrance de sa famille".

"Se libérer de ce lourd poids"
"Il a eu la même logique de défense dans les deux affaires. On espère que maintenant qu’il a changé de ligne de défense, il utilise cette même logique d’aveux dans le dossier d’Arthur. Il ne peut pas avoir une logique de défense dans un dossier et une autre dans l’autre alors que les indices sont graves et concordants et que la manière de procéder a été quasiment la même que dans l’affaire Maëlys"
Il est "beaucoup plus difficile d’avouer l’assassinat d’une petite fille, que d’avouer l’assassinat d’un adulte", estime encore Me Bernard Boulloud, qui appelle toutefois à respecter la présomption d’innocence.

http://www.sudouest.fr/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
8 - 5 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10