|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
13 Personne(s) en ligne (13 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 13

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org
Si vous pensez que ce site, Domaine doit vivre et continuer à vous informer, Vous pouvez nous faire un petit cadeau d'anniversaire à Nounoursaris le 07/ 04 et Galopin le 05/04, le nom de JC Masse au départ..
nous capitalisons 150 ans à nous deux.
Depuis 22 ans nous portons à bout de bras le contenu de sos-enfants.org







Merci pour ce geste aussi minime soit il.

Les parents d'Arthur Noyer passent « en mode guerrier ».

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 13/09/2018 16:03:36

Les obsèques d’Arthur Noyer sont passées. « Apaisés » depuis le retour à Bourges de leur fils, Cécile et Didier Noyer vont maintenant se mettre « en mode guerrier », comme ils disent. Avec deux objectifs : obtenir « la vérité et la justice » dans leur affaire judiciaire ; s’engager « pour les autres disparus, passés et à venir ».

Le premier combat concerne l’instruction judiciaire liée à la mort de leur fils, survenue en avril 2017 à Chambéry (Savoie) après une soirée en centre-ville. Mis en examen pour assassinat et placé en détention provisoire en décembre 2017, Nordahl Lelandais a d’abord nié, avant d’évoquer une mort accidentelle.

« Nous espérons que la science et la justice l’obligeront à parler, explique Didier Noyer. À chaque fois qu’il a parlé, c’est parce qu’il était acculé. » « Nous faisons confiance aux enquêteurs et la science, ajoute Cécile. On n’est pas pressé. »
Une réunion avec des familles de disparus

Les parents d’Arthur souhaitent que la juge d’instruction en charge de la mort de leur fils autorisera leur avocat grenoblois, Me Bernard Boulloud, à assister aux prochains interrogatoires de Nordahl Lelandais. L’avocat des parents de Maëlys, petite fille que l’ancien militaire est aussi soupçonné d’avoir tué en août 2017 en Isère, a obtenu cette autorisation.

Cécile et Didier Noyer veulent mener un deuxième combat en s’engageant au sein de l’association Assistance et recherche de personnes disparues (ARPD), qui intervient auprès de familles touchées par la disparition d’un proche. Ils vont adhérer à cette association et participeront à une réunion, jeudi 20 septembre, à Lyon, en présence de vingt-deux familles de la Région Auvergne-Rhône-Alpes estimant, selon Bernard Valézy, vice-président de l’ARPD, que la disparition de leur proche pourrait avoir un lien avec l’affaire Lelandais. Bernard Valézy était présent aux obsèques d'Arthur Noyer. Retrouvez son interview ici.

« Notre cas a été pris au sérieux de suite. Mais ce n’est pas le cas pour toutes les familles. On perd parfois un temps précieux. »



Les époux Noyer veulent participer à un travail, qui pourrait être remis par l’association aux ministères de la Justice et de l’Intérieur, sur la disparition des personnes majeures. « On ne peut pas se plaindre, notre cas a été pris au sérieux de suite, précisent-ils. Mais ce n’est pas le cas pour toutes les familles. On perd parfois un temps précieux. »

Les parents d’Arthur regrettent aussi le sentiment de mise à l’écart que les familles de victimes peuvent ressentir lorsque l’enquête passe au stade de l’information judiciaire et du secret de l’instruction qui l’accompagne.

Cécile et Didier Noyer vont également transmettre 500 euros à l’association. Ils ont été envoyés par une Grenobloise touchée par leur drame.

Geoffroy Jeay https://www.leberry.fr/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
4 + 6 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10