|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
10 Personne(s) en ligne (9 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 10

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org
Si vous pensez que ce site, Domaine doit vivre et continuer à vous informer, Vous pouvez nous faire un petit cadeau d'anniversaire à Nounoursaris le 07/ 04 et Galopin le 05/04, le nom de JC Masse au départ..
nous capitalisons 150 ans à nous deux.
Depuis 22 ans nous portons à bout de bras le contenu de sos-enfants.org







Merci pour ce geste aussi minime soit il.

« IL POURRAIT SORTIR DANS 20 ANS »: LA FAMILLE D’ARTHUR NOYER CONTESTE LE RENVOI DE LELANDAIS POUR MEURTRE.

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 21/02/2020 10:32:07

Les parents d’Arthur Noyer veulent faire reconnaître la préméditation de Nordahl Lelandais dans la mort de leur fils. La semaine dernière, le procureur de Chambéry a requis le renvoi du maître-chien pour meurtre et non pour assassinat, devant la cour d’assises.

Les parents d’Arthur Noyer ont contesté ce jeudi le renvoi de Nordahl Lelandais devant la cour d’assises de Savoie pour le meurtre et non plus l’assassinat de leur fils, demandant aussi un rééquilibrage des droits de victimes lors de l’instruction. « Nos réactions ont été l’anéantissement, la colère et l’incompréhension », a déclaré Cécile Noyer, mère d’Arthur Noyer, lors d’une conférence de presse à Bourges.

« Depuis le 20 décembre 2017, Nordahl Lelandais a été mis en examen pour assassinat à la demande du procureur de Chambéry. Ce chef d’inculpation n’a jamais été contesté par quiconque. Je ne comprends par la décision du procureur », a-t-elle ajouté. Un homicide volontaire sans préméditation est puni au maximum de 30 ans de réclusion criminelle alors qu’un homicide volontaire avec préméditation, est puni de la perpétuité. « Il pourrait sortir dans 20 ans », a lancé en colère Mme Noyer.

« On sort le tapis rouge à Nordahl Lelandais. Arthur ne demandait qu’à vivre (…) Et ça va être à nous de prouver que le dossier va dans le sens de la préméditation! », s’est-elle offusquée. Le père d’Arthur, Didier Noyer, a évoqué sa « lecture différente du dossier », appuyée par les images de vidéosurveillance que la famille a pu visionner.
« Notre lecture nous fait dire qu’il y a préméditation. On voit sur les vidéos de la ville un prédateur en chasse d’une victime. On le voit tourner à pieds, tourner en voiture. Il avait besoin d’assouvir des instincts et c’est Arthur qui les a subis », a-t-il insisté.

Le couple a dit ne pas vouloir « compter sur l’affaire Maëlys pour espérer obtenir une peine de perpétuité ». « Chaque victime a le droit à son procès », ont-ils défendu. Accompagnés de leur avocat Me Bernard Boulloud, Cécile et Didier Noyer ont remis une proposition de loi à l’attaché parlementaire du député LREM de la troisième circonscription du Cher, Loïc Kervran. Elle vise à donner plus de poids aux victimes dans la procédure pénale.

Le code de procédure pénale n’autorise pas l’avocat des parties civiles à faire appel de l’ordonnance de mise en accusation du juge d’instruction, si ce dernier suivait l’avis du procureur. Mis en examen pour assassinat dans un premier temps en décembre 2017, Nordahl Lelandais (36 ans) avait reconnu en mars 2018 une bagarre avec Arthur Noyer, qui avait entraîné la mort du caporal de 23 ans, membre du 13e Bataillon de chasseurs alpins. Le meurtrier présumé est par ailleurs mis en examen pour le meurtre de la petite Maëlys et pour agressions sexuelles sur deux petites cousines.

https://www.charentelibre.fr/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
9 + 9 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10