|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
11 Personne(s) en ligne (10 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 11

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Affaire Narumi : face aux magistrats de Besançon, le suspect oppose un silence obstiné ( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 21/04/2019 11:24
INNOCENT!!! Les nouvelles Visiteurs 20/04/2019 23:27
Pour la première fois, la famille de Tiphaine Véron, qui prépare une opération de recherches courant mai, a été reçue par la juge d’instruction, jeudi. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/04/2019 13:19
Affaire Narumi : rien ne filtre de l'audition du suspect au Chili... ( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/04/2019 14:49
Affaire Narumi : quand les fantômes de l'ère Pinochet compromettent l'extradition du suspect... ( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/04/2019 13:31
Disparition du petit Léo à Romilly-sur-Andelle : un an après, toujours aucune trace du corps. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/04/2019 13:34
Nigeria : cinq ans après l'enlèvement des lycéennes de Chibok, "la mobilisation est retombée" déplore un spécialiste de l'Afrique. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/04/2019 12:44
Vidéo. "La famille de Narumi portée par l'espoir de révélations", avant l'interrogatoire clé du suspect au Chili. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/04/2019 12:01
À Blagny, les parents d’Anaïs Guillaume poursuivent le combat et veulent retrouver le corps de leur fille. (Interview exclusive à l’Ardennais.) PAYANT Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/04/2019 11:31
Un réseau de proxénètes chinois jugé devant le tribunal correctionnel de Saint-Etienne( France).jusqu'à six ans de prison requis... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/04/2019 11:56

Disparition très inquétante Maëlys, 9 ans."Si je perds espoir, je change de métier. Par Philippe Guichard, commissaire de police (Vidéo)

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 30/08/2017 16:09:33

Philippe Guichard, commissaire de police qui avait travaillé sur la disparition de la petite Estelle Mouzin, est revenu mercredi sur Europe 1, sur les difficultés rencontrées par les enquêteurs dans ce genre d'enquête.

TÉMOIGNAGE EUROPE 1
Maëlys a disparu depuis plus de 72 heures. L'enfant de 9 ans a été vue pour la dernière fois dimanche vers 3h du matin, alors qu'elle participait à un mariage dans la salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin, dans le nord de l'Isère, avec ses parents et d'autres membres de sa famille, qui l'ont cherchée pendant une heure avant d'alerter les gendarmes.

Mercredi, le terrain autour de la salle des fêtes est de nouveau ratissé par les gendarmes."Au regard du temps écoulé depuis la disparition de la jeune Maëlys et au regard des moyens malheureusement vainement déployés pour la retrouver, la piste criminelle, à ce stade, n'est plus écartée", a expliqué mardi la procureure de la République de Bourgoin-Jallieu (Isère) Dietlind Baudoin, lors d'une conférence de presse. En tout 250 personnes doivent être auditionnées par les enquêteurs.

"Tracer la piste de la victime". "Il n'y a pas de scène de crime la plupart du temps. Ça peut être un accident, ça peut être une mauvaise rencontre, ça peut être un vol, un prédateur sexuel, ça peut être tout ce qu'on veut", explique Philippe Guichard chef de l'Office Central de Répression des violences aux personnes. Il avait travaillé sur la disparition de la petite Estelle Mouzin, en 2003. "On essaye de tracer par l'intermédiaire des chiens de la gendarmerie la piste de la personne disparue mais si jamais la victime a été prise en charge par un véhicule, la piste des chiens demeure un peu vaine. Donc on essaye de voir si des véhicules n'ont pas été utilisés à proximité. S'il y a de la vidéo, si il n'y a pas de la téléphonie qui apparaît sur le lieu des faits", détaille-t-il.

"Ce type de dossier vous prend les tripes". "Dans le dossier Estelle, on a imaginé faire des perquisitions dans les domiciles des habitants de Guermantes. Il ne faut rien négliger", ajoute Philippe Guichard. "Les gens qui apparaissent dans l'environnement immédiat de la victime pourraient tout à fait être auteurs de l'enlèvement. Ce type de dossier vous prend les tripes. Si je perds espoir, je change de métier. Je pense que tous nos dossiers sont solutionnables. "


Disparition de Maëlys : "Il ne faut rien négliger" par Europe1fr
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
1 + 3 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10