|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 clic
Real Time Web Analytics

 Qui est en ligne
14 Personne(s) en ligne (14 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 14

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Josiane Amoureux épouse Bézard : Justice : Procès de Philippe Bézard, jugé pour l’assassinat de sa femme . Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/11/2018 14:14
Disparition d'une étudiante japonaise à Besançon: le procureur va tenir une conférence de presse... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/11/2018 12:35
Elle a donné de faux espoirs aux parents de David Collin… Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/11/2018 13:17
Deuxième peine de réclusion à perpétuité pour Michel Fourniret.20 ans pour Monique Olivier. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/11/2018 11:59
Affaire Grégory Villemin : la garde à vue de Murielle Bolle de 1984 annulée Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/11/2018 12:51
Michel Fourniret a-t-il livré tous ses secrets ? A son procès, Fourniret parle par énigmes et nargue les parties civiles... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/11/2018 10:24
Michel Fourniret a-t-il livré tous ses secrets ? «Je ne sais pas s’il y a d’autres victimes», répète Monique Olivier. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/11/2018 10:22
EN DIRECT - Fourniret à son procès ( 3° jour) : «La raison pour laquelle j'ai tué Farida est abjecte : une question d'argent»... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/11/2018 18:33
La malédiction de la Vologne, la série documentaire inédite sur l’affaire Grégory, les 05 et 06/12/18 à 21h sur France 3. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/11/2018 14:20
Annonce sur TMC : Non élucidé, l'enquête continue : L'affaire Patricia Bouchon . Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/11/2018 12:39

Re : Disparition très inquétante Maëlys, 9 ans.Ouverture d’une information judiciaire contre X, deux juges saisis.

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 03/09/2017 12:39:27

Le procureur adjoint de Grenoble a annoncé l’ouverture d’une information judiciaire ce samedi lors d’une conférence de presse...

Nouvelle étape dans l’enquête sur ladisparition de Maëlys, la fillette de 9 ans disparue dans la nuit de samedi à dimanche dernier en marge d’un mariage à Pont-de-Beauvoisin dans l’Isère.
Deux juges saisis
Alors que des centaines volontaires menaient ce samedi une battue citoyenne pour tenter de la retrouver, le procureur adjoint de Grenoble Laurent Becuywe a annoncé qu’une information judiciaire a été ouverte et que deux juges ont été saisis pour mener l’enquête sur la disparition.
« Une information judiciaire a été ouverte contre X du chef d’enlèvement et séquestration d’un mineur de 15 ans », a indiqué M. Becuywe lors d’une conférence de presse.

Libération des deux gardés à vue

Les deux hommes de 34 ansqui avaient été placés en garde à vue jeudi et vendredi ont été relâchés vendredi soir, a appris ce samedi l’AFP d’une source proche du dossier. « Les investigations continuent », a précisé cette source sans plus de précision.
Une décision justifiée ce samedi par le magistrat : «Les personnes gardées à vue avaient des éléments sur lesquelles il fallait qu’elles s’expliquent (…). Dans l’état, il a été décidé que ces éléments n’étaient pas des charges permettant de les déférer devant le juge d’instruction», a-t-il ajouté.
«Ce n’est pas parce qu’il y a des zones d’ombre que cela constitue des charges», a-t-il relevé.

«Judiciairement le cadre le plus adapté».
«Le changement de cadre juridique» matérialisé par l’ouverture d’une information judiciaire «n’atteste pas (…) d’une inquiétude particulière», a-t-il assuré
Il s’explique par le fait que, «le temps s’étant écoulé, le cadre de la disparition en flagrance n’est plus judiciairement le cadre le plus adapté».
Pour le magistrat, la priorité «absolue» est bien sûr de retrouver l’enfant de neuf ans disparue dans la nuit de samedi à dimanche à Pont-de-Beauvoisin (Isère).

Il a précisé que plus de 200 personnes avaient été entendues depuis le début de l’enquête et qu’une quarantaine de perquisitions menées.
«Les investigations sur le terrain sont arrivées presque au bout. Peut-être déjà, [elles sont] arrivées jusqu’au bout», a dit Laurent Becuywe.
AFP
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
9 - 6 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10