|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 clic
Real Time Web Analytics

 Qui est en ligne
21 Personne(s) en ligne (21 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 21

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Disparition d'une étudiante japonaise à Besançon: le procureur va tenir une conférence de presse... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/11/2018 12:35
Elle a donné de faux espoirs aux parents de David Collin… Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/11/2018 13:17
Deuxième peine de réclusion à perpétuité pour Michel Fourniret.20 ans pour Monique Olivier. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/11/2018 11:59
Affaire Grégory Villemin : la garde à vue de Murielle Bolle de 1984 annulée Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/11/2018 12:51
Michel Fourniret a-t-il livré tous ses secrets ? A son procès, Fourniret parle par énigmes et nargue les parties civiles... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/11/2018 10:24
Michel Fourniret a-t-il livré tous ses secrets ? «Je ne sais pas s’il y a d’autres victimes», répète Monique Olivier. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/11/2018 10:22
EN DIRECT - Fourniret à son procès ( 3° jour) : «La raison pour laquelle j'ai tué Farida est abjecte : une question d'argent»... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/11/2018 18:33
La malédiction de la Vologne, la série documentaire inédite sur l’affaire Grégory, les 05 et 06/12/18 à 21h sur France 3. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/11/2018 14:20
Annonce sur TMC : Non élucidé, l'enquête continue : L'affaire Patricia Bouchon . Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/11/2018 12:39
Théo Hallez ,, «c’était quelqu’un qui cherchait pas les problèmes, on rigolait bien avec lui»… Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/11/2018 14:13

Disparition très inquétante Maëlys, 9 ans. Le suspect admet que la fillette est montée dans son véhicule.

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 04/09/2017 11:28:28

De nouveaux éléments accablants mais toujours autant de dénégations. Une semaine après la disparition de la petite Maëlys, l'enquête a soudainement progressé dimanche avec la mise en examen pour "enlèvement" et l'incarcération d'un suspect. Il s'agit de l'homme de 34 ans interpellé en début de semaine puis relâché.

Ce suspect a été mis en examen pour les chefs "d'arrestation, enlèvement, séquestration ou détention arbitraire de mineur de 15 ans" à la suite de "résultats de (la) police technique et scientifique", a précisé le parquet de Grenoble dans un communiqué publié dans la nuit de dimanche à lundi. Il s'agit d'une trace ADN de la fillette, toujours introuvable, relevée sur le tableau de bord du véhicule du suspect.

La voiture du suspect au coeur de l'enquête

Selon son avocat, l'homme a reconnu que Maëlys, ainsi qu'un autre enfant, était montée dans son véhicule le soir de sa disparition, notamment pour voir "ses chiens". Mais l'homme maintient ne rien à voir avec l'affaire. C'est la première fois qu'il évoque un tel épisode. Cette voiture retenait l'attention des enquêteurs. Son propriétaire l'avait lavée après le mariage pour, expliquait-il, la vendre.

Le parquet a indiqué que cet homme de 34 ans était présent au mariage au cours duquel Maëlys, 9 ans, avait disparu dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 août à Pont-de Beauvoisin (Isère). Placé en garde à vue jeudi, il avait été relâché vendredi soir. Les résultats scientifiques ont été obtenus dimanche, après sa libération. Ils ont conduit les autorités à procéder à nouveau à son interpellation.

Ses explications n'ont pas convaincu la justice

Lors de sa nouvelle audition, l'individu a de nouveau clamé son innocence, sans convaincre la justice. "Présenté aux juges d'instruction en fin d'après-midi (dimanche), il a contesté avoir commis les faits. Confrontés aux témoignages, constatations et résultats scientifiques, il a persisté dans ses dénégations et apporté ses explications", poursuit le parquet dans son communiqué. "Celles-ci n'ont pas convaincu les juges d'instruction qui ont décidé de le mettre en examen", ajoute le texte. "Après débat [...] entre le parquet et la défense", l'homme a été placé "en détention provisoire", conclut le communiqué.

Ces développements interviennent alors que l'enquête paraissait s'installer dans la durée après une semaine de recherches intensives par les autorités. Plus de 200 personnes ont été auditionnées et une quarantaine de perquisitions ont été menées. Une "battue citoyenne" mobilisant plusieurs centaines de personnes avait été organisée samedi, en vain. Les recherches se poursuivent.
http://www.lexpress.fr/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
0 + 1 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10