|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 clic
Real Time Web Analytics

 Qui est en ligne
21 Personne(s) en ligne (21 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 21

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Disparition d'une étudiante japonaise à Besançon: le procureur va tenir une conférence de presse... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/11/2018 12:35
Elle a donné de faux espoirs aux parents de David Collin… Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/11/2018 13:17
Deuxième peine de réclusion à perpétuité pour Michel Fourniret.20 ans pour Monique Olivier. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/11/2018 11:59
Affaire Grégory Villemin : la garde à vue de Murielle Bolle de 1984 annulée Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/11/2018 12:51
Michel Fourniret a-t-il livré tous ses secrets ? A son procès, Fourniret parle par énigmes et nargue les parties civiles... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/11/2018 10:24
Michel Fourniret a-t-il livré tous ses secrets ? «Je ne sais pas s’il y a d’autres victimes», répète Monique Olivier. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/11/2018 10:22
EN DIRECT - Fourniret à son procès ( 3° jour) : «La raison pour laquelle j'ai tué Farida est abjecte : une question d'argent»... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/11/2018 18:33
La malédiction de la Vologne, la série documentaire inédite sur l’affaire Grégory, les 05 et 06/12/18 à 21h sur France 3. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/11/2018 14:20
Annonce sur TMC : Non élucidé, l'enquête continue : L'affaire Patricia Bouchon . Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/11/2018 12:39
Théo Hallez ,, «c’était quelqu’un qui cherchait pas les problèmes, on rigolait bien avec lui»… Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/11/2018 14:13

Disparition très inquétante Maëlys, 9 ans.les aveux du suspect, ce que dit l'ADN retrouvé ( Vidéo)

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 04/09/2017 13:22:10



11:41 - Pas de trace d'ADN de Maëlys sur T-shirt et les chaussures du suspect
Selon les informations du Dauphiné Libéré, ni les chaussures ni le t-shirt que le principal suspect porté le soir du mariage, lors de la disparition de la fillette, ne portaient de trace d'ADN de Maëlys. Rappelons que l'homme a expliqué aux enquêteurs avoir changé de short, tâché de vin, mais celui-ci n'a pas jamais été retrouvé.

11:33 - Le suspect "aurait pu transporter de l'ADN" de Maëlys, selon son avocat

L'avocat du principal suspect considère que la trace d'ADN retrouvée dans la voiture du suspect n'est pas probante. "Effectivement, il y une trace ADN qui a été retrouvée sur les équipements de commande de tableau de bord, mais on peut s'interroger sur la pertinence de cette trace", a-t-il déclaré au micro de RTL ce matin. "Dans l'hypothèse où l'enfant serait montée dans la voiture, ce n'est pas forcément sur les commandes du tableau de bord que l'on pourrait retrouver sa trace ADN. Il est possible que l'on soit dans une explication de transport d'ADN. [...] Mon client aurait pu transporter de l'ADN de la fillette qui l'aurait pu ensuite déposer sur un élément de commande de son véhicule", a-t-il ajouté.

11:16 - Autre élément qui sème le trouble : le short introuvable du suspect

L'homme suspecté par les enquêteurs d'être impliqué dans l'enlèvement de la fillette a indiqué aux gendarmes et aux juges d'instruction que s'il s'était absenté durant le mariage, "à des créneaux horaires pouvant correspondre à la disparition de Maëlys", il l'a fait pour changer de vêtements. "Il a expliqué avoir effectué un aller-retour jusqu'à son domicile au cours de la nuit, ce que confirme sa famille, pour changer uniquement son short qu'il avait taché de vin", a indiqué son avocat au Dauphiné Libéré. Or, ce short n'a pas été retrouvé par les gendarmes lors des perquisitions menées la semaine passée.
11:06 - L'avocat du suspect admet que la version de son client n'explique pas la présence d'ADN dans sa voiture

Me Bernard Meraud, contacté par BFMTV, a fait une première déclaration publique. "Sur les multiples prélèvements, on a retrouvé qu'une seule et unique trace d'ADN, ça c'est le premier point. Le deuxième point c'est que cette trace d'ADN a été retrouvée sur un élément de commande du tableau de bord. [...] Au cours de la soirée, un moment où ils étaient dehors, près de son véhicule, les enfants sont arrivés en disant 'Est-ce que tes chiens sont dans le véhicule ?', et à cette occasion-là, il a ouvert la porte et ils regardaient dedans si les chiens y étaient. Ce qui n'explique pas la présence d'ADN sur le tableau de bord", a-t-il fait savoir.

10:45 - Disparition de Maëlys : les griffures du suspect intriguent

Selon les informations de LCI, les égratignures constatées sur les bras et sur les genoux de l'homme de 34 ans constituent l'une des charges qui pèsent sur lui. Le principal suspect a donné une explication aux enquêteurs : selon lui, il s'agirait de traces laissée par des activités passées de "jardinage", "au milieu de framboisiers".

10:29 - Le suspect nie avoir enlevé Maëlys

S'il a reconnu que l'enfant est bien montée dans sa voiture, l'homme de 34 ans suspecté par les enquêteurs d'être responsable de la disparition de Maëlys nie son implication dans un éventuel enlèvement. Selon lui, Maëlys ainsi qu'un autre enfant - un petit garçon - seraient bien montés dans sa voiture, mais sur la banquette arrière, ce qui n'explique donc pas la présence d'ADN de la fillette sur le tableau de bord.
10:19 - Disparition de Maëlys : le suspect est rentré chez lui, "pour changer de vêtements"

Le suspect a assuré aux enquêteurs qu'il était rentré chez lui dans la soirée pour se changer, ses vêtements ayant été tâchés par du vin, selon ses dires. Rappelons qu'il avait d'abord assuré être resté toute la soirée aux festivités du mariage. Plusieurs médias rapportaient la semaine passée que le suspect avait d'abord dit aux gendarmes qu'il s'était absenté pour "aller chercher des cigarettes".
10:07 - Disparition de Maëlys : pourquoi les juges suspectent l'homme de 34 ans
Selon les informations de LCI, les juges d'instruction considèrent qu'il existe 3 éléments à charge : le suspect a changé de chemise durant la soirée. Des griffures ont été constatées sur ses bras. Par ailleurs, le fait qu'il ait lavé sa voiture le lendemain matin intrigue les enquêteurs.

09:52 - Les recherches de Maëlys continuent sur le terrain

Ce week-end, les gendarmes ont poursuivi leurs investigations et les fouilles menées depuis une semaine. "Aucune découverte d’indices ou de traces substantielle n’a été faite" hier a fait savoir le commandant Pertue à l'Agence France Presse. Les plongeurs ont sondé de nouveaux plans d'eau ce dimanche, en vain. Les recherches dans d'autres étangs sont prévus aujourd'hui et dans les prochains jours.
09:21 - La mère du suspect s'exprime : "Il m'a juré qu'il n'y était pour rien"

Interrogée ce lundi matin sur RTL, la mère de l'homme suspecté d'avoir enlevé et séquestré Maëlys, s'est dite certaine de son innocence. "Il n'en est pas capable. À aucun moment il pourrait faire une chose pareille, c'est pas possible. [...] Je n'ai pas fait un monstre, ça n'a jamais été un monstre. Non, c'est pas un monstre. C'est un garçon gentil qui ne ferait pas de mal à personne" a-t-elle martelé. Durant sa remise en liberté, entre vendredi soir et dimanche matin, le suspect lui aurait assuré qu'il était innocent. "Il m'a juré qu'il n'y était pour rien. [...] On s'acharne sur lui parce qu'il faut trouver un coupable, il faut trouver quelqu'un. C'est pas lui. Il n'est pas capable de faire ça", a-t-elle ajouté.

09:16 - L'ADN de Maëlys dans la voiture : la version de l'homme mis en examen

Selon les informations de LCI, l'homme de 34 ans mis en examen et placé en détention provisoire a donné une explication aux juges sur la présence de l'ADN de la fillette disparue dans son véhicule. Il a jugé que puisqu'il avait laissé les fenêtres de sa voiture ouvertes, Maëlys a pu toucher le volant en insérant sa main dans l'habitacle. LCI précise que les juges d'instruction n'ont pas été convaincus et ont décidé de le mettre en examen pour enlèvement.
09:04 - Le suspect reconnaît que Maëlys est entrée dans sa voiture le soir du mariage
Le suspect nie toutes les accusations en bloc, mais est malgré tout revenu sur certaines déclarations, admettant avoir été proche de l'enfant durant la soirée. Selon les informations de LCI, la trace ADN de la fillette disparue a été retrouvée dans la voiture du suspect, sur le tableau de bord. L'homme de 34 ans a reconnu que Maëlys était bien entrée dans sa voiture cette nuit-là, avec une autre petite fille. Selon ses dires, les deux enfants souhaitaient voir s'il avait emmené ses chiens dans son coffre.

08:55 - Le suspect a menti aux enquêteurs la semaine dernière

L'homme avait déjà été entendu en début de semaine dernière par les gendarmes, comme l'ensemble des individus présents aux noces. Lorsque les enquêteurs avaient relu sa déclaration, ils se sont rendus compte que quelque chose n'allait pas. Selon les informations du Parisien, le suspect avait en effet expliqué qu'il n'avait pas quitté la fête une fois sur place. Plusieurs témoins avaient assuré le contraire, ce qui faisait des allégations de l'homme de 34 ans un mensonge très suspect. Ce dernier a finalement reconnu s'être absenté durant le mariage, en donnant une "explication" aux gendarmes. Selon les informations du Parisien, l'homme de 34 ans placé en garde à vue aurait "l'habitude de dealer". Le média s'appuie sur "certains témoignages" et sur le passé judiciaire de l'individu, poursuivi dans le passé pour des affaires de stupéfiant et des faits de dégradation. Le journal évoquait la semaine dernière la possibilité qu'il ait "omis certains détails" ou qu'il n'ait pas dit toute la vérité pour "cacher un éventuel deal" durant la soirée du mariage. Autre élément : un de ses téléphones portables était éteint lors de la disparition de Maëlys, ce qui interroge sur ses intentions. Souhaitait-il ne pas laisser de traces de ses déplacements ?

08:49 - Le suspect mis en examen est "actuellement en arrêt maladie"

L'avocat de l'homme mis en examen dimanche avait donné nombre d'informations sur son client à l'Agence France Presse en fin de semaine dernière. L'individu de 34 ans "vit de petits boulots et d'intérim", indiquait-il, ajoutant qu'il est actuellement "en arrêt maladie". Me Bernard Meraud avait fait savoir que son client avait "fourni un certain nombre d'explications qui paraissent a priori plausibles".

08:42 - Disparition de Maëlys : l'homme mis en examen a été vu le lendemain du mariage en train de nettoyer sa voiture
Selon les informations de France Info, l'individu placé en examen jeudi puis mis en examen dimanche a lavé son véhicule dimanche. Son avocat avait fait savoir au site de la radio publique, vendredi, que son client l'avait "reconnu" et même donné une justification aux enquêteurs : "Il avait prévu de la vendre le surlendemain", explique-t-il. Rappelons que l'hypothèse privilégiée par les enquêteurs est que Maëlys soit montée dans une voiture durant la nuit du mariage.

08:21 - Disparition de Maëlys : pourquoi le premier suspect a été mis en examen et écroué
Libéré vendredi soir, après deux journées et une nuit passées en garde à vue, le premier suspecte de l'affaire Maëlys a été interpellé dimanche matin puis présenté aux juges d'instruction en fin d'après-midi. Les enquêteurs ont confronté cet homme de 34 ans, présent au mariage, aux résultats de police technique et scientifiques : l'ADN de Maëlys a été retrouvé sur un "scellé". La procureure de la République a publié un communiqué pour indiqué que le suspect a "persisté dans ses dénégations et apporté ses explications". Celles-ci n'ont pas convaincu les juges, qui ont décidé de mettre le suspect en examen pour "enlèvement, séquestration ou détention arbitraire de mineur de 15 ans", puis placé en détention provisoire.
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
7 - 4 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10