|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 clic
Real Time Web Analytics

 Qui est en ligne
10 Personne(s) en ligne (9 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 10

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Où que vous viviez, soyez prudents !Tentative d'enlèvement d'une adolescente de 14 ans à Arlon ( Belgique) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 24/02/2018 15:20
Seine-et-Marne (France) et ailleurs : les cas d’adolescentes prostituées explosent. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 23/02/2018 13:00
Elodie Kulik : Le destin maudit de Jacky Kulik, assoiffé de justice . Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 23/02/2018 11:53
Meurtre d'Alexia Daval."Cynique et manipulateur", "Je pense qu'il pleurait de sa propre situation, il repensait à son acte": un profiler dresse le portrait cru de Jonathann Daval. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/02/2018 14:00
L’armée nigériane sauve 76 écolières lors d’une attaque de Boko Haram. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/02/2018 12:57
Assassinat Fanny Colmant, et David Dubois : : Valentin Devriese sera rejugé aux assises de Namur. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/02/2018 12:38
Meurtre de Patricia Bouchon : Meurtre de la joggeuse de Bouloc : le suspect se pourvoit en cassation. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/02/2018 12:35
Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais refuse de répondre aux questions des juges d'instruction ... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/02/2018 12:16
Meurtre d'Alexia Daval. Le journaliste vedette Jean-Pierre Pernaut a asséné en direct des affirmations mal vérifiées…Il est accusé de mensonges ! Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/02/2018 15:23
Autisme : un enfant qui ne réagit pas à son prénom, ce n’est pas normal . Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/02/2018 13:46

Affaire Maëlys, 9 ans.L'ASSOCIATION INNOCENCE EN DANGER VA DÉPOSER PLAINTE CONTRE LA JUSTICE.

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 28/01/2018 16:19:44

L'association Innocence en danger a fait part vendredi de son intention de faire appel de la décision de justice qui lui interdit l'accès au dossier d'instruction de l'affaire Maelys. L'association de protection de l'enfance est pourtant partie civile dans cette affaire.


La disparition de la petite Maelys de Araujo, dans la nuit du 26 au 27 août dernier au Pont-de-Beauvoisin, continue de faire des remous au sein de la justice. L'association Innocence en danger, partie civile dans cette affaire, s'est vu refuser l'accès au dossier d'instruction. Elle a annoncé vendredi 26 son intention de faire appel de ce refus.

La décision a été prise sur avis du procureur de Grenoble, en consultation avec l'avocat de Nordahl Lelandais (principal suspect dans l'enquête sur la disparition de Maelys) et celui des parents de la petite. Un refus rare mais toutefois légal.


"Ils ont reconnu que l'association était légitime dans sa constitution de partie civile mais pour autant qu'elle était trop médiatique. En clair, ils ont eu peur des fuites dans la presse. Or des fuites, il y en a depuis le début de cette affaire et ce n'est pas de mon fait!", a expliqué l'avocate de l'association à France Bleu Isère. La radio précise "L'association qui s'occupe, depuis 1999, de défendre les intérêts des enfants maltraités et victimes de toutes formes de violence, peut, de droit, se constituer partie civile dans cette affaire, puisque cela rentre dans ses compétences".

Et d'ajouter: "Les magistrats ne sont pas formés à faire face à ce genre d'affaire exceptionnelle. Moi, j'ai l'habitude. J'étais, par exemple, dans l'affaire Fiona, et dans bien d'autres. Il y a des demandes d'actes qui auraient dû être faites depuis longtemps". Le conseil d'Innocence en danger s'est demandé ce qui pouvait motiver ce refus: "Je ne veux m'opposer à personne, je veux juste aider à la manifestation de la vérité pour Maëlys. Pourquoi refuser cette main tendue?". L'appel sera déposé devant la chambre de l'instruction de la Cour d'Appel de Grenoble.

Cinq mois après la disparition de la petite fille, le principal suspect de l'enquête continue de nier son implication devant les enquêteurs, en dépit des éléments à charge qui pèsent sur son dossier. Nordahl Lelandais est aussi le principal suspect dans l'enquête sur le meurtre du caporal Arthur Noyer en avril 2017 à Chambéry. Il est mis en examen dans les deux affaires.

http://www.francesoir.fr/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
2 + 2 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10