|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 clic
Real Time Web Analytics

 Qui est en ligne
23 Personne(s) en ligne (21 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 23

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
La famille de Théo, 14 ans, disparu à Lens, refuse de perdre espoir. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 21/07/2018 10:15
Disparus de Mirepoix (Célia et Christophe Orsaz): les doutes et les questions de la famille. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/07/2018 11:04
DISPARITION INQUIETANTE DE THEO HALLEZToujours aucun signe de l'adolescent, la PJ relance un appel à témoins. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/07/2018 17:18
Assassinat de Sofie Muylle - Le suspect Alexandru C. aussi arrêté pour viol et torture... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/07/2018 14:05
Affaire Dutroux: L'ancien complice de Marc Dutroux, Michel Lelièvre, demande sa libération sous bracelet électronique: "Tous les voyants sont au vert"... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/07/2018 14:53
Affaire Daval : la sœur et le beau-frère d’Alexia réagissent aux accusations "invraisemblables" de Jonathann Daval. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/07/2018 11:50
Meurtre d'Alexia Daval. Ce que Jonathann Daval a dit au juge... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/07/2018 11:31
Mathieu Caizergues , deux hommes mis en examen... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/07/2018 11:04
Meurtre d'Elodie Kulik: le renvoi aux assises du suspect validé en cassation Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 11/07/2018 19:16
Nordahl Lelandais retourne en prison, il était depuis cinq mois en cellule médicalisée. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 11/07/2018 09:02

Affaire Maëlys : les vêtements de l’enfant aux mains des experts.

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 02/03/2018 09:44:34

Il y a quinze jours, le squelette et les habits de Maëlys étaient retrouvés au pied du Mont Grêle à Attignat-Oncin (Savoie). Depuis, les experts de la gendarmerie tentent de faire « parler » ces précieux indices, afin de préciser les circonstances de la mort de la fillette.

À la recherche de la moindre trace génétique, de fibres ou encore de micro-éléments. Depuis quinze jours, les experts de l’IRCGN, institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale, travaillent sans relâche sur ces précieux indices afin de retracer les derniers instants de Maëlys, tuée dans la nuit du 26 au 27 août, entre Pont-de-Beauvoisin et Attignat-Oncin. Pour cela, ils disposent de la quasi-intégralité du squelette de l’enfant, découvert les 14 et 15 février derniers, au pied du Mont Grêle à Attignat-Oncin (Savoie). C’est là, dans un ravin, que le ravisseur et meurtrier présumé, Nordahl Lelandais, avait abandonné le corps de l’enfant. Un lieu où l’ex-militaire de Domessin promenait régulièrement ses deux malinois.

Des traces noirâtres sur la robe blanche
Si les ossements, désormais aux mains des médecins légistes et anthropologues afin de détecter un quelconque traumatisme, n’ont pas encore livré leurs secrets, les habits de l’enfant sont analysés. Selon les informations du Dauphiné Libéré , la robe blanche de l’enfant, « retrouvée déchirée, lacérée », présente des taches noirâtres qui pourraient s’apparenter à des traces de sang. « Le travail consiste à détecter la présence, sur cette robe, de fibres “extérieures” et/ou de traces génétiques, sur les deux côtés du tissu. Un travail fastidieux mais indispensable », détaille une source proche de l’enquête. Les sous-vêtements de la fillette sont également en cours d’analyse. Il s’agit de la brassière de la Maëlys, ainsi que de sa culotte « retrouvée en boule », ce qui intrigue fortement les enquêteurs. Toujours selon nos informations, ce sous-vêtement n’a pas été retrouvé sur le bassin de l’enfant, or « c’est généralement le vêtement qui reste le mieux accroché sur un corps abandonné », souligne un expert.


Mais c’est probablement l’analyse de la seule sandale de Maëlys retrouvée pour l’instant qui pourrait se révéler comme décisive.

L’analyse de la semelle de la sandale décisive ?
Il est fort probable que la seconde sandale soit tombée lorsque Nordahl Lelandais a porté le corps de la fillette, du coffre de sa voiture à ce ravin. Et c’est plus précisément la semelle qui est inspectée millimètre par millimètre. « Une semelle se comporte comme un aspirateur, une mémoire. Pour faire simple, des micro-éléments s’incrustent dans la semelle de vos chaussures au fil des pas que vous faites », poursuit une source. « Les techniques en notre possession aujourd’hui permettent désormais de livrer des indications sur les sols foulés, et déterminer ainsi les lieux où l’enfant a marché cette nuit-là ».

Toutes ces analyses seront versées au dossier et pourraient se révéler décisives. Comme l’avait été, dès les premiers jours de la disparition de Maëlys, la découverte de son ADN sur le commutateur des phares de l’Audi de Nordahl Lelandais. Tout comme l’a été la tache de sang détectée sous les tapis de sol du coffre de l’Audi. Acculé, l’ex-militaire de Domessin avait fini par craquer, avouant avoir tué « involontairement » Maëlys. Après s’être enfermé dans un déni total durant près de six mois. Depuis, Nordahl Lelandais, hospitalisé, refuse de s’expliquer plus amplement.

Vincent Wales http://www.bienpublic.com/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
9 - 2 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10