|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
15 Personne(s) en ligne (15 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 15

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Procès de Laurent Dejean : les blessures de Patricia Bouchon expliquées aux jurés. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 21/03/2019 14:14
Procès du meurtrier présumé de Patricia Bouchon : ces amis qui accablent Laurent Dejean... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/03/2019 12:37
Un message de Olivier Delacroix pour tous les internautes sur l'affaire d'Anne-Cécile Pinel. ( Vidéo). Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/03/2019 16:13
Procès du meurtrier présumé de Patricia Bouchon : le témoin n°1 à la barre. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/03/2019 16:04
Meurtres des «disparues de l'A6».REPLAY - Nous revenons sur l’affaire des disparus de l’autoroute A6 et en particulier le meurtre de Sylvie Aubert. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/03/2019 13:11
Disparition de Sophie Le Tan : de nouveaux éléments accablent le suspect. ( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/03/2019 13:02
Enlèvement du petit Vicente, son père Jason Lopez jugé mercredi 20 mars 2019. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/03/2019 12:55
Lelandais s'explique sur la mort d'Arthur Noyer. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/03/2019 12:24
Meurtres des «disparues de l'A6»: Affaire Sylvie Aubert : 33 ans après sa disparition, le mystère continue de planer... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/03/2019 14:13
Gard : le père de Lucas Tronche réconforté par la justice.( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/03/2019 11:50

Aveux de Jonathann Daval : les parents d’Alexia sont «abasourdis»...

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 31/01/2018 14:14:14

Selon Me Jean-Marc Florand, avocat des parents d’Alexia Daval, ces derniers considéraient leur gendre «comme leur fils» et sont «polytraumatisés» depuis que Jonathann a avoué avoir tué leur fille, après avoir gardé le silence pendant trois longs mois.

Il s’était promis d’avertir ses clients avant que les médias ne relayent l’information. Alors mardi, dès qu’il a su que Jonathann Daval était passé aux aveux, Me Jean-Marc Florand, consterné, a appelé le mari de la sœur d’Alexia Daval pour le lui annoncer. C’est ainsi que Jean-Pierre et Isabelle Fouillot, les parents de la jeune femme de 29 ans, ont appris que leur gendre avait reconnu avoir tué leur fille.
« Sidérés, abasourdis »

« Ils sont dans un état de sidération totale. Abasourdis », confiait mardi soir Jean-Marc Florand, leur avocat. Car selon lui, les beaux-parents de Jonathann « n’ont jamais eu le moindre doute à son égard » depuis le 30 octobre et la découverte du corps d’Alexia. Ils sont restés totalement imperméables aux rumeurs insistantes qui le mettaient en cause. Ils n’ont jamais demandé, les yeux dans les yeux à leur gendre, ce qu’il pensait de ces soupçons. « Parce qu’ils avaient une confiance absolue en lui et que la confiance ne se monnaye pas », explique Me Florand.

Le pénaliste rappelle la nature très forte des liens entre les époux Fouillot et Jonathann Daval. « Ils le considèrent comme leur fils. Depuis la mort d’Alexia, ils l’ont toujours énormément soutenu, aidé, Jonathann venait très souvent manger, dîner chez eux… Lors de la messe des obsèques, le père d’Alexia a dit devant des milliers de personnes que Jonathann était un gendre idéal. »

« C’est abominable, ils sont polytraumatisés »

Au regard de cette relation quasi fusionnelle, l’impact des aveux est d’autant plus dévastateur pour les parents d’Alexia. « Ils ont perdu leur fille dans des conditions atroces, son corps a été brûlé, et maintenant l’homme en lequel ils avaient toute confiance, qui aimait Alexia, avoue l’avoir tuée. C’est le pire scénario qui pouvait arriver dans une famille. C’est abominable, comme une deuxième mort, mes clients sont polytraumatisés », poursuit Jean-Marc Florand. Et le pénaliste d’ajouter une sentence terrible : « C’est aussi une trahison. »


Rappelant qu’il reste toujours prudent avec les aveux et attaché à la présomption d’innocence, l’avocat sait qu’après la sidération viendra le temps des questionnements. « Pourquoi ? Où ? Comment ? Alexia a-t-elle souffert ? Pourquoi ces mensonges ? Mes clients voudront savoir ce qu’il s’est réellement passé. »


Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
8 - 6 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10