|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
18 Personne(s) en ligne (17 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 18

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org

Bertrix : Vivian Cocu avait écopé de 15 ans de prison

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 31/10/2019 11:35:09

Il doit répondre d'attentats à la pudeur, de viols sur mineure d'âge, mais aussi de deux tentatives d'enlèvement

Ce mardi, Vivian Cocu, un habitant de Daverdisse, a comparu détenu devant la cour d'appel de Liège pour son implication supposée dans deux tentatives d'enlèvement d'enfants commises à Rochefort et Bertrix en 2018 et des viols sur une mineure d'âge sur laquelle il avait autorité.
Les 22 et 28 février 2018, Vivian Cocu aurait ouvert la porte de son véhicule pour y embarquer de force ses victimes alors qu'elles se rendaient à l'école. Un portrait robot réalisé sur base du témoignage de l'une des deux victimes a permis d'identifier le suspect.

En 2012, il avait été suspecté de faits commis à Dinant pour des gestes déplacés envers une jeune fille, mais le dossier a été classé sans suite. En juin dernier, il a écopé de 15 ans de prison ferme et 15 ans de mise à disposition du tribunal d'application des peines devant le tribunal de Neufchâteau.

Selon les éléments de l'enquête, il aurait fait des recherches concernant le chloroforme.

Ce mardi après-midi, c'est la première fois qu'il comparaissait devant les juges. Les avocats de la défense ont demandé à ce que le suspect soit vu par un centre de santé mentale pour déterminer si il est admissible à une probation. La cour a accédé à cette demande. La suite du dossier sera examinée en janvier 2020.

Le nom de Vivan Cocu est également cité dans un dossier d'enlèvement, attouchement et viol commis à Charleville-Mézières en décembre 2017. Il est d'ailleurs sous le coup d'un mandat d'arrêt international dans le cadre de ce dossier.

Sarah Rasujew https://www.dhnet.be/regions/liege/bet ... ns-de-mise-a-disposition-
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
2 + 5 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10