|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
10 Personne(s) en ligne (10 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 10

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
La famille de Théo Hayez furieuse: voici les conclusions de la police concernant la disparition du jeune homme…( Vidéos) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/11/2019 17:14
Dino Scala : le violeur en série était Monsieur Tout-le-Monde. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/11/2019 16:41
Alexia Daval. - Vidéo- Jonathann Daval a reconnu avoir «procédé à la crémation» du corps, affirme le procureur de Besançon Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/11/2019 16:31
Ce soir sur FR3 à 21h 07 .Téléfilm : «La Maladroite», l’enfant martyre qui nous chavire... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/11/2019 16:16
Disparition de Lydie Logé en 1993 : une information judiciaire ouverte pour "séquestration suivie de mort" après la garde à vue de Michel Fourniret Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/11/2019 16:07
Des nouvelles photos de Théo Hayez prises le jour de sa disparition font leur apparition sur les réseaux: «C’est exactement ce que nous espérions!»... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/11/2019 10:00
Michel Surprenant cherche toujours sa fille 20 ans après sa disparition. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/11/2019 09:47
Affaire Elodie Kulik : retour sur une enquête hors norme ( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/11/2019 15:14
Hauts-de-France Entretien avec Jacky Kulik : “Je veux que Willy Bardon soit puni à la mesure de l’horreur qui a été commise”... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/11/2019 15:13
Femmes nigérianes prostituées à Lyon : "payer l’enfer pour rester en enfer"... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/11/2019 12:30

Pour la première fois, la famille de Tiphaine Véron, qui prépare une opération de recherches courant mai, a été reçue par la juge d’instruction, jeudi.

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 20/04/2019 13:19:26

Neuf longs mois après la disparition de la Poitevine Tiphaine Véron, la famille a été reçue, ce jeudi 18 avril 2019, dans la matinée, par la juge d’instruction en charge de l’information judiciaire ouverte pour « enlèvement et séquestration ». L’auxiliaire de vie scolaire a disparu sans laisser de trace le 29 juillet 2018, à Nikko (Japon).
Pas d’opposition à l’envoi de policiers français mais pas de rapidité non plus
Anne Désert, la maman, Benoît Véron, le papa et les trois enfants, Sibylle, Damien et Stan, accompagnés de leur avocate, Emmanuelle Bernard, ont pu s’entretenir longuement avec la magistrate. « Enfin ! se félicite Damien Véron, nous avons pu la voir les yeux dans les yeux. Elle a beaucoup d’empathie. C’était important pour nous, constructif. Nous avons énormément parlé de la personnalité de Tiphaine, je pense qu’elle avait besoin de la connaître. »

Pour autant, malgré deux heures trente de discussion, la famille n’a rien appris de nouveau concernant la disparition de Tiphaine. L’envoi d’officiers de police judiciaire français au Japon ? « Il n’y a pas d’opposition, pas de raison que les Japonais refusent, selon elle. Mais il n’y a pas de rapidité non plus. Ils sont lents », se désole le frère qui pense qu’elle s’attendait à un rapport d’enquête japonais (dont la traduction a été transmise seulement fin février) « plus fourni, plus détaillé ».
“ J’ai senti qu’on était compris ”
« Le gros point noir, c’est la téléphonie. Même l’ambassadeur de France au Japon avait tenté d’actionner des leviers auprès de la police à Tokyo », a souligné Damien Véron, qui s’est dit « soulagé », pour la première fois, à l’issue de cet entretien. « J’espère que cette juge ne sera pas embêtée pour l’envoi de policiers français. Mais elle a insisté sur le fait qu’il allait être compliqué d’organiser des recherches physiques. » En clair, il n’y aura pas de moyens comme on aurait pu en mobiliser en France. Une fois de plus, la famille ne peut compter que sur elle-même. C’est tout l’objet d’une grosse expédition de recherches organisée par Sybille et Damien Véron, du 6 au 18 mai à Nikko.
Un budget de 30.000 € pour l’opération de recherches
« Nous partons avec une équipe d’experts spécialisés dans la recherche en montagne et rivières de Genève, Moutain Medic Events, comprenant des alpinistes, plongeurs et peut-être un chien. L’objectif est de lever un doute sur la disparition accidentelle de Tiphaine dans la rivière. Nous allons faire des recherches sur 25 km de berges et dans le cours d’eau avant l’arrivée des typhons au mois de juillet. On le fait pour éviter d’avoir des regrets. C’est con, parce qu’en France, cette recherche aurait été organisée immédiatement. Mais on est obligés de lever le doute… »

La famille peut compter sur la mise à disposition d’une maison appartenant à l’ambassade de France au Japon, située près du lac Chuzenji, à trente minutes de Nikko. « C’est grâce à l’ambassadeur Laurent Pic et sans ça, ce serait impensable de le faire. Il faut payer les salaires et les billets d’avion de l’équipe de recherches… »

Le budget de cette expédition sans précédent est évalué à 30.000 €. Elle est entièrement financée par la famille de Tiphaine Véron. Et ceux qui voudront les aider via une cagnotte en ligne.

Disparue sans laisser de trace
Le 27 juillet 2018, Tiphaine Véron avait atterri à l’aéroport international de Tokyo (Japon) où elle devait passer trois semaines de vacances dans le pays. Descendue dans un hôtel de Nikko, dans une ville touristique à 150 km de la capitale, Tiphaine Véron est officiellement portée disparue le 29 juillet 2018. Courant août, la sœur et les deux frères de Tiphaine participent aux recherches avec les policiers nippons pendant que la maman, Anne Désert, adresse un courrier au président de la République, Emmanuel Macron, pour « réclamer plus de moyen de recherches ». Le 17 octobre 2018, Sibylle Véron, sœur de Tiphaine et journaliste, interpelle Emmanuel Macron dans la cour de l’Élysée à l’occasion de la visite du Premier ministre japonais, Shinzo Abe. Le 10 novembre 2018, près de 500 citoyens participent à une marche à Poitiers « pour retrouver Tiphaine » et continuer à faire pression. Une déclaration de « présomption d’absence » a été déposée au tribunal d’instance de Poitiers le 20 février. Courant mars, le dossier d’enquête japonais enfin traduit avait été adressé à la juge d’instruction et à la famille. Jeudi 18 avril 2019, la famille a été reçue pour la première fois par la juge d’instruction.

https://www.lanouvellerepublique.fr/po ... -expedition-de-recherches
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
4 + 9 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10