|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
13 Personne(s) en ligne (12 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 13

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org
Si vous pensez que ce site, Domaine doit vivre et continuer à vous informer, Vous pouvez nous faire un petit cadeau d'anniversaire à Nounoursaris le 07/ 04 et Galopin le 05/04, le nom de JC Masse au départ..
nous capitalisons 150 ans à nous deux.
Depuis 22 ans nous portons à bout de bras le contenu de sos-enfants.org







Merci pour ce geste aussi minime soit il.

Damien Véron, frère de la Poitevine Tiphaine disparue au Japon il y a un an, a organisé de nouvelles recherches, à Nikko, avec des chiens. Sans succès.

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 07/08/2019 09:23:25

Image originale

Don’t forget Tiphaine. N’oubliez pas Tiphaine, était-il inscrit sur les pancartes lors de la manifestation organisée à Nikko (Japon) dimanche 28 juillet 2019 (édition du 29 juillet), un an jour pour jour après la disparition de la Poitevine Tiphaine Véron.

La famille doutait d’une piste accidentelle, les recherches confirment
Deux jours avant cette marche, la maman Anne Désert avait lancé un appel vidéo aux témoins potentiels. Elle a regagné la France depuis. Damien Véron, frère de Tiphaine, a prolongé son séjour au Japon pour poursuivre des recherches avec la société Japan Rescue Dog à Tokyo, du 4 au 6 août 2019. Spécialisée dans la recherche de corps, une équipe de recherche japonaise est arrivée à Nikko avec sept chiens et cinq volontaires. « Les recherches se sont bien passées, dans des endroits ciblés, près de son hôtel, sur les lieux de promenade. On essaye de retracer après avoir éliminé la piste de la rivière, on écarte la piste de l’accident sur un chemin. Il y a peu de voies pédestres et la plupart sont inaccessibles, il faut vraiment être un alpiniste, a indiqué Damien Véron, forcément déçu du résultat. C’est une bonne chose de ne rien trouver, ça permet de garder espoir. Plus le temps passe, plus la piste accidentelle s’écarte. »

Cette explication, pourtant privilégiée par la police depuis la disparition de Tiphaine Véron, est mise à mal. Les recherches menées par les autorités à plusieurs reprises, l’expédition organisée au mois de mai avec des spécialistes de la recherche en montagne puis avec les chiens ces derniers jours, ne donnent rien. Aucun objet, pas d’indice.
« On a eu une réunion le 1er août avec l’ambassadeur et la police de Nikko. On a compris qu’il n’y a pas eu de saisie des données téléphoniques donc on espère que dans leur dossier, ils ont pu en avoir un maximum. On le saura, j’espère, à la traduction, sinon c’est foutu. La mauvaise nouvelle, c’est qu’il n’y a jamais eu de réquisition des données de Soft Bank. Les données ont été écrasées depuis belle lurette. Sans réquisition, sans saisine conservatoire, comme en France, on est foutu. »

“ J’espère juste que Tiphaine est en vie et qu’elle ne souffre pas ”
Me Emmanuelle Bernard, avocate de la famille Véron, confirme : « Oui, il n’y a pas eu de réquisition comme on peut en faire en France. On sait juste que la police de Nikko et l’opérateur Soft Bank ont travaillé ensemble… mais on ne sait rien du résultat obtenu. » Les seules données tangibles obtenues sur la téléphonie le sont grâce à la famille avec l’accord de l’opérateur Free, grâce aux messages dits de détachements. Ces informations, transmises automatiquement par le portable sur son état (perte de réseau, batterie faible, etc.), ne sont pas sauvegardées non plus. Mais selon les déductions faites par la famille, il ressort un constat : le téléphone de Tiphaine Véron n’était plus actif dès le 29 juillet 2018.
Sans trace accidentelle, il reste cette mystérieuse voie criminelle. Damien Véron espère « juste que Tiphaine est en vie et qu’elle ne souffre pas… »

https://www.lanouvellerepublique.fr/po ... s-chiens-n-ont-rien-donne
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
8 - 7 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10