|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
12 Personne(s) en ligne (11 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 12

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Mort de Tony : un voisin jugé ce mardi pour "non dénonciation de mauvais traitements" ... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/10/2019 12:23
Carine et Gino Russo expliquent «pourquoi Dutroux ne doit pas être libéré» ( vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/10/2019 11:59
Violences, maltraitances : Pourquoi les victimes gardent-elles le silence ? Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 21/10/2019 13:12
Affaire Dutroux : 400 personnes ont manifesté à Bruxelles lors de la « Marche noire ». Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 21/10/2019 12:21
Les disparues de l'A26 . Aisne: «Disparues de l’A26», le dossier Ghislaine Charlier rouvert. ( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/10/2019 16:41
Meurtres des «disparues de l'A6». Meurtre de Christelle Blétry : Pascal Jardin définitivement condamné à perpétuité. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/10/2019 13:24
Demande de libération de Marc Dutroux: Gino Russo, le papa de Mélissa, dénonce «l’attitude perverse et sadique de Bruno Dayez» (vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/10/2019 13:58
Shashia Moreau meurt asphyxiée «J’ai serré plus fort que je le pensais »dit John V.D.B., âgé de 27 ans. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/10/2019 13:18
Affaire Dutroux: 23 ans après la Marche Blanche, une Marche Noire traversera Bruxelles ce dimanche. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/10/2019 12:54
Expertise psychiatrique de Marc Dutroux : avis favorable du parquet de Bruxelles!!! ( Photo de la cache) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/10/2019 15:03

Mise en examen de Jean-Marc Reiser dans la disparition de Sophie Le Tan : "Ce sont des prédateurs d'une très grande dangerosité"...

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 22/09/2018 12:30:41

Michèle Agrapart-Delmas, psycho-criminologue, a réagi jeudi sur franceinfo après la mise en examen de Jean-Marc Reiser. Cet homme de 58 ans, est suspecté d'avoir enlevé et tué Sophie Le Tan, une étudiante de 20 ans, disparue dans les environs le 7 septembre.



"Ce sont des prédateurs d'une très grande dangerosité avec une anesthésie affective, qui n'ont aucun regret, remord ou repentir", a déclaré ce jeudi 20 septembre sur franceinfo Michèle Agrapart-Delmas, psycho-criminologue après la découverte d'un second ADN féminin inconnu dans les traces de sang présentes chez Jean-Marc Reiser à Schiltigheim (Bas-Rhin).

"Une très grande méchanceté"
L'homme est le principal suspect dans la disparition de Sophie Le Tan, une étudiante de 20 ans qui n'a plus donné signe de vie depuis le 7 septembre dernier et dont l'ADN a été retrouvé dans les traces de sang découvertes chez Jean-Marc Reiser. L'individu de 58 ans qui possède de lourds antécédents judiciaires, a été mis en examen pour "enlèvement", "séquestration" et "assassinat" lundi 17 septembre dans cette affaire.

"Ce sont des individus immatures, d'une très grande - je n'ose plus dire méchanceté car le terme est devenu désuet - pourtant il dit bien ce qu'il veut dire et on trouve souvent chez eux, des antécédents de délinquance", a poursuivi la psycho-criminologue.

"La victime devient un objet"
"On est dans des méthodes de chasseurs. Ce sont des individus qui, souvent, ne sont pas dotés d'une très grande intelligence, qui ont une intelligence pratique, concrète, ils sont malins. Ils sont capables de mettre en place des véritables stratégies parce que le projet de ces gens-là est un projet de satisfaction de leurs pulsions sexuelles mais aussi d'agressivité, de mort, de domination, d'emprise... Et c'est en cela qu'ils sont dangereux."

"Ces gens-là sont complètement insensibles au stress, ajoute-t-elle, et ils ne sont pas du tout angoissés. Ils ont un sentiment de toute-puissance et ça leur donne de l'énergie pour passer à l'acte. Ils n'ont aucun respect pour les autres qui ne sont là que pour satisfaire leur perversité. La victime, dans ce cas-là, ne l'intéresse pas en tant qu'individu, elle devient un objet. Mais ces pervers ne peuvent pas être soignés puisqu'ils ne sont pas malades. Il y a donc des aides judiciaires, des suivis médicaux, psychologiques", conclut-elle.

https://www.francetvinfo.fr/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
9 - 0 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10