|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 clic
Real Time Web Analytics

 Qui est en ligne
21 Personne(s) en ligne (21 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 21

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Disparition d'une étudiante japonaise à Besançon: le procureur va tenir une conférence de presse... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/11/2018 12:35
Elle a donné de faux espoirs aux parents de David Collin… Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/11/2018 13:17
Deuxième peine de réclusion à perpétuité pour Michel Fourniret.20 ans pour Monique Olivier. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/11/2018 11:59
Affaire Grégory Villemin : la garde à vue de Murielle Bolle de 1984 annulée Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/11/2018 12:51
Michel Fourniret a-t-il livré tous ses secrets ? A son procès, Fourniret parle par énigmes et nargue les parties civiles... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/11/2018 10:24
Michel Fourniret a-t-il livré tous ses secrets ? «Je ne sais pas s’il y a d’autres victimes», répète Monique Olivier. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/11/2018 10:22
EN DIRECT - Fourniret à son procès ( 3° jour) : «La raison pour laquelle j'ai tué Farida est abjecte : une question d'argent»... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/11/2018 18:33
La malédiction de la Vologne, la série documentaire inédite sur l’affaire Grégory, les 05 et 06/12/18 à 21h sur France 3. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/11/2018 14:20
Annonce sur TMC : Non élucidé, l'enquête continue : L'affaire Patricia Bouchon . Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/11/2018 12:39
Théo Hallez ,, «c’était quelqu’un qui cherchait pas les problèmes, on rigolait bien avec lui»… Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/11/2018 14:13

Re : Xavier Dupont de Ligonnès, suspect de l’assassinat de son épouse et de ses quatre enfants, est-il mort ou vivant ? Cinq ans après, l’énigme reste entière.

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 10/04/2016 13:24:56

Suicide ? Fuite organisée ? Cinq ans après l'assassinat de son épouse et de ses quatre enfants à Nantes, Xavier Dupont de Ligonnès reste introuvable. Il a été aperçu pour la dernière fois le 15 avril 2011, quittant à pied un hôtel Formule 1 de Roquebrune-sur-Argens (Var), avec sur le dos un étui pouvant contenir une carabine.

La découverte d'ossements en avril 2015 dans le Var, puis, quelques mois plus tard, l'envoi d'un courrier à l'AFP, avaient relancé les spéculations. Mais les expertises n'ont pas pu confirmer que l'homme avait écrit : « Je suis toujours vivant, de là jusqu'à cette heure », au dos d'une photo de ses fils.

Cinq ans après, la police judiciaire de Nantes « continue de travailler sur quelqu'un qui est toujours en fuite et qui, jusqu'à preuve du contraire, n'est pas mort », explique son patron, Jean-René Personnic. Des signalements ont afflué des quatre coins du monde, près de 900 au total.

Exécution méthodique

Le 21 avril 2011, le procureur de la République de Nantes d'alors, Xavier Ronsin, annonce la découverte de restes humains dans le jardin de cette famille disparue depuis deux semaines. Cinq corps sont exhumés : Agnès Dupont de Ligonnès, 48 ans, et ses quatre enfants, Arthur, 21 ans, Thomas, 18 ans, Anne, 16 ans, et Benoît, 13 ans. Tous ont été tués à la 22 Long Rifle, entre le 3 et le 5 avril, d'au moins deux balles dans la tête. « Une exécution méthodique », énoncera Xavier Ronsin.

Les enquêteurs remontent alors le fil de l'emploi du temps du père de famille, tentent de percer l'énigme. Parallèlement, des dizaines d'apprentis détectives participent au jeu de piste, exhumant sur Internet des correspondances numériques de « XDDL » et de sa femme, Agnès, postées sur divers forums.

Aujourd'hui, cette affaire « atypique » continue de passionner « la France entière et au-delà », estime le directeur de la PJ nantaise. Chaque signalement est « vérifié systématiquement » par les services de police judiciaire. « Ce dossier est toujours vivant », avec un enquêteur de la PJ dédié, assure Jean-René Personnic, qui s'avoue « marqué » par cette affaire.


http://www.lanouvellerepublique.fr/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
2 + 8 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10