|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
15 Personne(s) en ligne (14 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 15

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org
Si vous pensez que ce site, Domaine doit vivre et continuer à vous informer, Vous pouvez nous faire un petit cadeau d'anniversaire à Nounoursaris le 07/ 04 et Galopin le 05/04, le nom de JC Masse au départ..
nous capitalisons 150 ans à nous deux.
Depuis 22 ans nous portons à bout de bras le contenu de sos-enfants.org







Merci pour ce geste aussi minime soit il.

la disparition des jumelles Alessia & Livia 2016-05-25 Jacques Pradel Matthias Schepp Irina Lucidi.

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 03/07/2019 11:00:37

eudi 3 février 2011, Matthias Schepp se jette sous l’Eurostar reliant Milan à Bari à Cerignola, dans les Pouilles.
De ses deux fillettes de 6 ans, Alessia et Livia, qu’il a enlevées dimanche 30 janvier, nulle trace.
Le mystère de la disparition de deux fillettes suisses, enlevées par leur père, qui s’est ensuite suicidé.
Alessia et Livia, étaient sœurs jumelles. Elles avaient six ans.
Leurs parents étaient en instance de divorce.
Le 30 janvier 2011, leur père, Matthias Schepp a quitté la Suisse avec les deux fillettes.
On a retrouvé leurs traces en France, dans la région d’Annecy, puis à Marseille, où ils auraient embarqué sur un ferry à destination de la Corse.
On perd ensuite leur piste jusqu’au Jeudi 3 février suivant.
Ce jour-là, Matthias Schepp se jette sous un train près de la ville de Naples, en Italie. On retrouve sa voiture sur un parking.
Mais aucune trace des enfants.
Les a-t-il tuées, avant de se donner la mort ?
C’est malheureusement l’hypothèse privilégiée par les enquêteurs.
Mais on n’a jamais retrouvé de corps.
Et on a pu penser un moment, que Matthias Schepp aurait confié les deux enfants, à une famille amie, avec une importante somme d’argent.
Une hypothèse qui n’a jamais pu être confirmée.
la mère des jumelles Irina Lucidi
Nos invités:
Arnaud Bédat, journaliste à l’Illustré. Il a suivi toute l’affaire pour son journal et a rencontré la famille des jumelles ;
Raphael Vantard, journaliste à RTL, a suivi l’affaire pour la rédaction ;
Ludivine Makamda, Juriste, chargée de dossiers pour le 116000 (numéro géré en France par l’association CFPE-Enfants Disparus), spécialiste des cas d’enlèvements parentaux ;
Jacques Dallest, procureur général à la cour d’appel de Chambéry, à l’époque de l’affaire il était procureur à Marseille.


Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
8 - 2 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10