|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
34 Personne(s) en ligne (33 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 34

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
La bronchiolite touche 30 % des bébés de moins de 2 ans chaque hiver. Une épidémie est en cour... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/12/2019 15:35
RESEAUX SOCIAUX-> DANGER !!!une nouvelle technique mise en place par des gens malintentionnés pour localiser ou « stalker » des personnes. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/12/2019 14:16
Léa Petitgas, 20 ans, a disparu il y a deux ans jour pour jour... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/12/2019 13:47
Tarn-et-Garonne : les agressions sexuelles sur mineures d'un éducateur sportif ignorées pendant des années... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/12/2019 13:39
C’était il y a 75 ans: la bataille des Ardennes, un des épisodes les plus sanglants de la Seconde Guerre mondiale. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/12/2019 12:35
Martine Escadeillas : Ramonville-Saint-Agne. 33 ans après, un face à face dans l’indifférence... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/12/2019 12:22
Affaire Grégory Villemin: La série Netflix sur l'affaire Grégory «attise la haine»... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/12/2019 12:14
Grace WEISS, 5 mois . Ce mercredi, le tribunal correctionnel de Charleroi a examiné ce dossier difficile. «un Roméo et Juliette… à coups de machette! »... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/12/2019 12:05
Lucas, 5 ans, distribue des viennoiseries aux SDF à Amiens... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/12/2019 14:44
Affaire Daval: Alexia a-t-elle été empoisonnée? Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/12/2019 14:13

Re : Meurtre d’ Alexandre Junca .... "Des procédures qui vont retarder le procès"

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 04/11/2015 10:51:05

Valérie Lance, la mère d'Alexandre Junca, est ce mardi matin au palais de justice de Pau. La chambre de l'instruction doit examiner les requêtes déposées par Mes Lorea Chipi et Philippe Dana, respectivement avocats de Claude Ducos et Mike Bonnet, qui ont fait appel de leur mise en accusation dans la mort de l'adolescent tué dans la nuit du 4 au 5 juin 2011.

L'audience doit se tenir à huis clos en fin de matinée. Le père, Philippe Junca, est également présent.

"Nous nous devons d'être là. Nous n'attendons pas grand-chose de cette audience. Ce sont encore des procédures qui vont retarder le procès. Lors du procès, nous espérons en savoir un peu plus mais c'est juste un espoir" explique Valérie Lance.

Pour la mère d'Alexandre, "il y a deux etapes : d'abord celle de (Christophe) Camy qui a tout déclenché pour un portable qui a coûté 9 euros, puis (Michael) Baehrel, parce que monsieur est énervé et c'est Alexandre qui a pris. Mais ce qui a été fait après, c'est comme si on avait assassiné Alexandre une deuxième fois. C'est du même niveau. On n'a pas pu récupérer le corps d'Alexandre et, ça, c'est très dur".

Ce mardi matin pendant plus de deux heures, la chambre de l'instruction de la Cour d'appel de Pau s'est penchée une nouvelle fois sur l'affaire de la mort d'Alexandre Junca. Cette fois, alors que l'instruction est close depuis cet été, il ne s'agissait pas d'examiner les demandes de remise en liberté de l'un ou de l'autre des protagonistes, mais de dire s'il faut renvoyer, ou non, Claude Ducos et Mike Bonnet devant la cour d'assises.

Le premier est poursuivi pour "recel de cadavre et atteinte à l'intégrité d'un cadavre", le second pour "non dénonciation de crime", et tous deux ont fait appel de l'ordonnance de mise en accusation qui les renvoie devant les assises pour un procès, en principe prévu en février prochain.

Longuement, leurs avocats respectifs, Me Lorea Chipi et Philippe Dana ont plaidé le non-lieu pour leurs clients respectifs. Claude Ducos nie depuis le début avoir participé à la découpe du corps de l'adolescent tué en juin 2011 à Pau. Des faits qu'il réfute depuis le début. Quant à Mike Bonnet, on lui reproche d'avoir gardé le silence des mois durant sur l'auteur principal des coups mortels, Mickaël Baehrel. Or, selon son avocat Me Dana, rien ne prouve qu'il ait croisé ce dernier, une connaissance dans le milieu des marginaux palois, les jours suivant le crime.

La décision a été mise en délibéré. Elle sera rendue le 10 novembre.

http://www.larepubliquedespyrenees.fr/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
6 - 0 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10