|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
19 Personne(s) en ligne (19 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 19

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
La bronchiolite touche 30 % des bébés de moins de 2 ans chaque hiver. Une épidémie est en cour... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/12/2019 15:35
RESEAUX SOCIAUX-> DANGER !!!une nouvelle technique mise en place par des gens malintentionnés pour localiser ou « stalker » des personnes. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/12/2019 14:16
Léa Petitgas, 20 ans, a disparu il y a deux ans jour pour jour... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/12/2019 13:47
Tarn-et-Garonne : les agressions sexuelles sur mineures d'un éducateur sportif ignorées pendant des années... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/12/2019 13:39
C’était il y a 75 ans: la bataille des Ardennes, un des épisodes les plus sanglants de la Seconde Guerre mondiale. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/12/2019 12:35
Martine Escadeillas : Ramonville-Saint-Agne. 33 ans après, un face à face dans l’indifférence... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/12/2019 12:22
Affaire Grégory Villemin: La série Netflix sur l'affaire Grégory «attise la haine»... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/12/2019 12:14
Grace WEISS, 5 mois . Ce mercredi, le tribunal correctionnel de Charleroi a examiné ce dossier difficile. «un Roméo et Juliette… à coups de machette! »... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/12/2019 12:05
Lucas, 5 ans, distribue des viennoiseries aux SDF à Amiens... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/12/2019 14:44
Affaire Daval: Alexia a-t-elle été empoisonnée? Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/12/2019 14:13

Re : Meurtre d’ Alexandre Junca ...."Je n'ai rien à dire et je ne cache rien", assure Claude Ducos.

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 17/05/2016 16:24:50

EXCLUSIF SEPT A HUIT - En juin 2011, le corps d'Alexandre Junca, 13 ans, disparu depuis quelques semaines, était retrouvé en morceaux. Cinq ans après, le procès des quatre principaux suspects aura lieu le mois prochain. Parmi eux, Claude Ducos, soupçonné d'avoir aidé le meurtrier à démembrer le corps. Il a accepté de parler pour la première fois à une équipe de télévision.

"De quoi ils m'accusent, de découper en morceaux, mais ce n'est pas possible !" A trois semaines du procès des meurtriers présumés d'Alexandre Junca, tué à Pau en 2011 à l'âge de 13 ans et dont le corps avait été retrouvé démembré, Claude Ducos, l'un des accusés, a accepté de s'exprimer devant la caméra de Sept à Huit.


Dans cet entretien, Claude Ducos nie formellement avoir aidé le meurtrier, avec qui il entretenait une liaison, à démembrer le corps d'Alexandre, comme l'affirme le principal suspect, Mickaël B. "Je suis tombé des nues le jour où la police judiciaire est venue chez moi. Je ne dis pas que je n'étais pas en contact. Ça, c'est sûr. Mais c'est tout. On allait au café. C'était un gentil garçon", raconte ce chasseur à la retraite contre qui il n'y a pas de preuve mais des faisceaux d'indices. Parmi eux, son téléphone qui le localisait dans le centre ville de Pau, là où s'est déroulé le meurtre, le lendemain du crime.

Il risque trois ans de prison



"Ce n'est pas possible. Il (ndlr : Mickaël B.) a eu le temps pendant deux ans de s'imaginer des choses. Et le gosse, je ne l'ai jamais vu, ni mort, ni vivant. Je n'ai rien à dire et je ne cache rien", affirme encore Claude Ducos.

S'il est reconnu coupable lors du procès, programmé du 7 au 17 juin, il risque trois ans de prison pour atteinte à l'intégrité d'un cadavre.

VIDEO. Affaire Alexandre Junca : "je n'ai jamais rien fait" explique un des accusés


VIDEO.Affaire Alexandre Junca : sa mère veut "que les coupables soient reconnus coupables"



http://lci.tf1.fr/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
8 - 6 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10