|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
25 Personne(s) en ligne (24 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 25

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Il y a 20 ans, à Tilly-sur-Seulles. L’affaire Godard, un des plus énigmatiques faits divers de ces 50 dernières années. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/08/2019 16:07
Affaire Paquita Parra: le corps va être exhumé..."On n'est pas si loin d'aboutir", selon l'avocate de sa famille. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/08/2019 14:51
Wintzenheim : enlèvement de la petite la petite Elisabeta : ouverture d'une information judiciaire... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/08/2019 14:31
Nora Quoirin, 15 ans. La mort de la jeune Nora en Malaisie pose question: “Tout est possible”. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/08/2019 14:20
Le corps retrouvé en Malaisie est celui de l’adolescente franco-irlandaise disparue Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/08/2019 16:49
Information judiciaire ouverte ce mardi après l'enlèvement d'un bébé par sa mère (annonce le parquet de Colmar ce mardi). Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/08/2019 13:50
Disparition de Nora Quoirin ,une ado franco-irlandaise en Malaisie: un corps découvert.( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/08/2019 13:22
Hondelatte raconte - Stéphane Moitoiret, un fou en prison ? #REDIFF SAISON 2018 - 2019 15h31, le 09 août 2019. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 11/08/2019 11:03
".L'idée de Marc Dutroux était de créer une colonie souterraine d'enfants enlevés, révélé dans un entretien accordé au Soir Mag à Julien Pierre, son ancien avocat, décédé hier vendredi 09/08/2019 . Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 10/08/2019 12:49
DISPARITION INQUIETANTE de Théo Hayez: les volontaires font appel à des plongeurs pour inspecter les eaux des environs de Byron Bay. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 09/08/2019 11:41

Re : Meurtre d’ Alexandre Junca .... le principal accusé reconnaît avoir agi seul lors du meurtre.

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 11/06/2016 12:26:45

Le principal accusé du meurtre d'Alexandre Junca, collégien de 13 ans tué en juin 2011, a reconnu vendredi pour la première fois avoir agi seul lors de l'agression mortelle, sous la pression du président de la cour d'assises des Pyrénées-atlantiques et de la mère de la victime.

Mardi, au premier jour du procès, Mickaël Baehrel, 30 ans, avait déjà reconnu avoir porté les coups de marteau mortels à l'adolescent, sans vouloir ou pouvoir expliquer précisément pourquoi. Mais depuis son interpellation en 2013, il avait toujours soutenu avoir été accompagné lors de l'agression d'un autre marginal, Christian Pierre, décédé depuis.

Vendredi, sur les instances du président Francis Bobille et de la mère d'Alexandre Junca, Valérie Lance, qui l'ont poussé dans ses retranchements, le jeune marginal a fini par reconnaître l'entière responsabilité du meurtre.

"Vous m'avez pris mon bébé (...) Donnez-nous la vérité!", lance la mère.

Visiblement ébranlé, Baehrel se lève et revient sur la nuit du drame, lorsque son co-accusé Christophe Camy, qui bénéficie alors d'une permission de sortie "d'essai" de l'hôpital psychiatrique où il est soigné, vole le portable du collégien.

Alexandre Junca veut alors reprendre son téléphone et Baehrel le frappe, d'abord à coups de poing, puis à l'aide d'un marteau qu'il porte sur lui, raconte-t-il.

"J'ai été le seul à violenter Alexandre. Il est mort sur le coup", assure l'accusé, qui risque la réclusion à perpétuité pour "vol avec violences ayant entraîné la mort".

Selon ses dires, Baehrel transporte le corps seul, "le traînant par les bras" jusque devant l'appartement de sa compagne de l'époque, Fatimah Ennajah, 50 ans, accusée de "recel de cadavre et non-dénonciation de crime".

Mais contrairement à ce qu'il a dit jusqu'alors, il ne cache pas le corps dans cet immeuble: son acolyte Christian Pierre arrive à la rescousse avec une poubelle, où ils placent le corps d'Alexandre pour l'emporter devant chez Christian Pierre.

Selon Baehrel, ils l'y laisseront toute la nuit, jusqu'à ce que Claude Ducos, 76 ans, qui donnait de l'argent au marginal en échange de fellations, vienne chercher le corps le lendemain pour le charger dans le coffre de sa voiture. Le septuagénaire, chasseur chevronné, est soupçonné d'avoir ensuite démembré le cadavre pour le faire disparaître.

Malgré d'intenses recherches, des semaines s'étaient écoulées entre la disparition du collégien et la découverte de son corps : d'abord un fémur fin juin, puis d'autres restes en octobre en bordure de la rivière traversant Pau.

Claude Ducos nie en bloc depuis le début. Jugé pour "recel de cadavre, atteinte à l'intégrité d'un cadavre, destruction de preuve et non-dénonciation de crime", il encourt trois ans de prison mais a déjà passé quinze mois en détention provisoire.

"On a fait un pas de plus (...) Je suis sûr que Baehrel aussi s'est senti soulagé", a commenté en marge de l'audience la mère d'Alexandre Junca. Elle attend désormais que Claude Ducos, lui aussi, dise "la vérité".

Le procès, prévu jusqu'au 16 juin, se poursuit lundi avec l'audition du médecin légiste ayant autopsié le corps.

AFP
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
3 + 4 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10