|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
19 Personne(s) en ligne (18 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 19

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant. J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré. À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ : La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile : Problèmes majeurs Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site : Texte illisible, car trop petit Fenêtre d'affichage non configurée Éléments cliquables trop rapprochés Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google. Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Muhammed Aytekin, responsable de la mort de la petite Merel, à nouveau devant la justice. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 11/12/2019 12:19
Affaire Grégory Villemin: Grégory (Netflix) : ce que Jean-Marie et Christine Villemin pensent du documentaire événement . Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 10/12/2019 17:55
Cinq cents jours après la disparition de Tiphaine Véron au Japon, les proches de l'assistante scolaire de Poitiers restent très mobilisés. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 10/12/2019 17:39
Affaire Élodie Kulik : Willy Bardon, « réveillé », fait appel de sa condamnation... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 10/12/2019 12:39
Replay : Elodie Kulik , Le combat d'un père. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 09/12/2019 12:39
VIDEO. Le terrifiant appel d'Elodie Kulik aux pompiers : "On ne sort pas indemne de son écoute", témoigne un ex-gendarme Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 09/12/2019 11:24
Disparition de Théo Hayez: «Il avait l’air mort!», une Australienne affirme l’avoir vu, allongé sur le bord d’une route, après sa disparition. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 08/12/2019 12:44
Affaire Kulik : la tentative de suicide de Willy Bardon est "à la fois terrible et inattendue", réagit l'avocat du père d'Élodie. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 07/12/2019 18:45
Affaire Sophie Le Tan. Première audition de Jean-Marc Reiser depuis la découverte du corps. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 07/12/2019 13:00
Nathan O'Brien, 5 ans et ses grands parents assassinés : Pas de nouveau procès pour Douglas Garland.. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 07/12/2019 12:52

Re: Meurtre d’ Alexandre Junca ... La confrontation, mercredi, entre le meurtrier présumé et Christophe Camy, n’a pas levé tous les doutes

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 12/06/2014 11:33:04

Selon son avocate, Christophe Camy, 26 ans, porte dans sa conscience la double culpabilité d'avoir, d'une part établi la funeste rencontre entre Alexandre Junca et son meurtrier présumé, Mickaël Baehrel, dans la soirée du 4 mai 2011. D'autre part d'avoir fui, après avoir vu Baehrel assener un coup de marteau à l'enfant, qui s'est effondré en hurlant et en se tenant la tête, alors que son bourreau continuait à le rouer de coups.

Christophe Camy et Mickaël Baehrel, mis en examen dans le cadre de l'enquête sur le meurtre d'Alexandre Junca, ont été entendus longuement hier. Après avoir passé près de trois heures chacun dans le bureau du juge d'instruction, ils ont été confrontés durant près deux heures en fin de journée. Chacun a semble-t-il maintenu ses déclarations et celles-ci seraient concordantes.

Christophe Camy a ainsi répété ce qu'il avait révélé la semaine dernière, à savoir qu'il est à l'origine de la rencontre avec Alexandre Junca le soir du 4 juin 2011. C'est lui qui a accosté l'enfant en lui demandant l'heure avant de s'emparer brutalement de son téléphone portable. Mais il assure n'avoir porté aucun coup.

Christophe Camy était a priori sobre. Ce soir-là, il bénéficiait d'une autorisation de sortie du centre hospitalier des Pyrénées (CHP) pour aller fêter son anniversaire avec des amis. Mais après une dispute avec eux, il était sorti acheter un paquet de cigarettes quand il a rencontré Alexandre Junca. Mickaël Baehrel serait passé là par hasard. Christophe Camy a réaffirmé qu'il avait assisté au coup de marteau que le jeune marginal a asséné à l'enfant. Puis, pris de panique, il aurait vite pris la fuite. Ce que Mickaël Baehrel n'aurait pas démenti même si, hier, son avocate Me Carine Magne n'a pas souhaité s'exprimer.

"Il est dans la culpabilité d'être à l'origine de la rencontre avec Alexandre Junca et de s'être sauvé sans se préoccuper du sort de l'enfant", explique son avocate Me Emmanuèle Legrand-Bogdan qui rappelle que son client souffre "de troubles de la personnalité". "Ses souvenirs sont diffus. Mais, même si c'est très difficile pour lui, il comprend son incarcération. Nous travaillons beaucoup sur le fait qu'il est important qu'il puisse restituer à la famille d'Alexandre Junca l'exacte vérité de ce qu'il connaît des faits", ajoute l'avocate.

Il reste cependant encore beaucoup d'interrogations autour de ces quelques minutes qui ont précédé le drame. La question est notamment de savoir si Alexandre Junca était déjà mort quand Christophe Camy a quitté les lieux de l'agression.
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
3 + 5 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10