|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
18 Personne(s) en ligne (16 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 18

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
La bronchiolite touche 30 % des bébés de moins de 2 ans chaque hiver. Une épidémie est en cour... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/12/2019 15:35
RESEAUX SOCIAUX-> DANGER !!!une nouvelle technique mise en place par des gens malintentionnés pour localiser ou « stalker » des personnes. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/12/2019 14:16
Léa Petitgas, 20 ans, a disparu il y a deux ans jour pour jour... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/12/2019 13:47
Tarn-et-Garonne : les agressions sexuelles sur mineures d'un éducateur sportif ignorées pendant des années... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/12/2019 13:39
C’était il y a 75 ans: la bataille des Ardennes, un des épisodes les plus sanglants de la Seconde Guerre mondiale. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/12/2019 12:35
Martine Escadeillas : Ramonville-Saint-Agne. 33 ans après, un face à face dans l’indifférence... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/12/2019 12:22
Affaire Grégory Villemin: La série Netflix sur l'affaire Grégory «attise la haine»... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/12/2019 12:14
Grace WEISS, 5 mois . Ce mercredi, le tribunal correctionnel de Charleroi a examiné ce dossier difficile. «un Roméo et Juliette… à coups de machette! »... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/12/2019 12:05
Lucas, 5 ans, distribue des viennoiseries aux SDF à Amiens... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/12/2019 14:44
Affaire Daval: Alexia a-t-elle été empoisonnée? Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/12/2019 14:13

Re: Meurtre d’ Alexandre Junca : l’intention de tuer n’est plus retenue

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 23/07/2014 13:49:14

CHRONOLOGIE - Les mises en examen pour l'assassinat de l’adolescent ont été requalifiées mardi en "vol avec violences ayant entraîné la mort" et délits. Trois suspects pourraient être libres


On se préparait à un nouvel acte, on a eu droit à un coup de théâtre. D'une requalification attendue des mises en examen de l'affaire Alexandre Junca, on est soudainement passé, hier mardi, à la disparition de l'intention homicide.

Les juges d'instruction chargées de l'enquête autour de la mort d'Alexandre Junca avaient volontairement choisi des préventions larges pour poursuivre les cinq suspects. Entre avril 2013 pour les premiers et juin 2014 pour le dernier, elle avait mis en examen cinq personnes pour "enlèvement, séquestration, assassinat de mineur de 15 ans, actes de torture et de barbarie". Depuis hier, les juges requalifient une à une ces cinq mises en examen. C'était attendu.

Deux hommes aux assises
Ce qui l'est moins, ce sont les nouveaux chefs d'accusation des principaux suspects. Mickaël Baehrel, qui s'est accusé du meurtre de l'adolescent, et Christophe Camy, qui a tardivement avoué avoir abordé le premier l'adolescent la nuit de l'agression, seront désormais poursuivis pour "vol avec violences ayant entraîné la mort".

L'intention de tuer l'adolescent disparaît donc des préventions malgré plusieurs coups de marteau avérés sur le crâne de la victime. "C'est une stratégie procédurale que la famille et le grand public auront du mal à comprendre", explique une source proche du dossier.

"Avec ce vol avec violences, les juges peuvent poursuivre Baehrel et Camy pour un crime. Si la qualification de meurtre avait été retenue, poursuit cette source, seul l'un des deux aurait été poursuivi pour homicide." Doit-on comprendre que les magistrates veulent faire peser la même menace sur Baehrel que sur Camy ?

"Difficile de comprendre"

Si les mises en examen restent en l'état, Mickaël Baehrel et Christophe Camy seront jugés en cour d'assises. Ils risquent une peine de prison à perpétuité, dont vingt-deux années incompressibles. Si la qualification change, la peine encourue reste donc sensiblement similaire.

Reste que les parents d'Alexandre Junca ont accusé le coup hier après-midi quand leurs avocates ont appris la nouvelle.

"La mère d'Alexandre a ressenti de la peine, livrait Me Pierrette Mazza après avoir joint sa cliente. Je pense que ça va être difficile de comprendre comment des coups d'une telle violence peuvent être qualifiés de simples violences et exclure l'intention meurtrière."

Plus de débat
L'avocate de la mère retient qu'"on ne met plus en avant l'intention criminelle de Baehrel". "À mon sens, c'est une qualification a minima. Ce n'est pas un meurtre, ce sont des coups qui ont entraîné la mort sans qu'il y ait eu véritablement volonté de tuer Alexandre."

"On ne parle plus du débat sur l'intention de tuer, analyse Me Leverbe, l'avocate de Philippe Junca. C'est quelque chose qui est très difficile à vivre pour le père d'Alexandre." "Il est décontenancé par cette requalification." La pilule est d'autant plus difficile à avaler pour les parents que les trois autres mis en examen de l'affaire Alexandre Junca voient leurs poursuites atténuées.

Des libérations à venir
Claude Ducos, le retraité soupçonné d'avoir éliminé le corps sans vie de l'adolescent, ne sera plus inquiété pour assassinat ou enlèvement mais pour "non-dénonciation de crime", "recel et atteinte à l'intégrité d'un cadavre" et "modification de l'état des lieux d'un crime". Pour ces délits, le septuagénaire risque cinq ans de prison.

Du fait de cette requalification à la baisse, il pourrait être remis en liberté après plus d'un an passé en détention provisoire. Idem pour Fatima Ennajah, la compagne de Mickaël Baehrel, qui va être poursuivie pour "recel de cadavre" et "non-dénonciation de crime", s'exposant à trois ans de prison. "C'est difficile pour sa mère de savoir que des personnes qui sont soupçonnées d'avoir attenté au corps d'Alexandre peuvent être dehors", a commenté son avocate, Me Mazza.

Dernier mis en examen, Mike Bonnet, un temps dénoncé comme complice par Baehrel, est prévenu de "non-dénonciation de crime" et risque trois ans de prison. Il était déjà en liberté conditionnelle.

L'instruction bientôt terminée

La requalification des mises en examen intervient à un moment clé de l’instruction. Un mois après la reconstitution des faits, dans la nuit du 23 au 24 juin dernier, l’enquête touche à sa fin.

« Il y a eu une accélération du dossier au cours du dernier trimestre, quand Christophe Camy a confirmé les propos de Mickaël », observe une source proche de l’enquête. Avec les mots du dernier mis en examen, les enquêteurs ont enfin eu une deuxième source qui racontait la rencontre avec Alexandre et l’agression de l’adolescent le soir du 4 juin 2011 à la suite du vol de son portable.

L’affaire Junca n’est pas pour autant complètement élucidée. « Il reste une grosse zone d’ombre sur l’endroit où a été transporté et entreposé le corps », confirme cet acteur du dossier. L’instant de la mort de l’adolescent n’est pas non plus connu, même si « vu les coups portés sur sa tête, Alexandre est vraisemblablement décédé au moment de son attaque dans la rue ».

http://www.sudouest.fr/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
0 + 4 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10