|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
12 Personne(s) en ligne (10 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 12

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Disparition d'Estelle Mouzin, l'éternelle ombre de Michel Fourniret. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/09/2019 13:45
Meurtres de Parrish et Domèce : Michel Fourniret dans l’Yonne, jeudi, pour une reconstitution. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/09/2019 13:16
Disparition de Theo Hayez en Australie: "Notre volonté de faire toute la lumière ne faiblit pas". Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/09/2019 11:49
La famille de Tiphaine Véron, Poitevine disparue au Japon fin juillet 2018, prépare une nouvelle mission à Nikko au mois d'octobre. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/09/2019 11:40
Tournant dans l'enquête sur la disparition de Théo Hayez en Australie: l'affaire a été transmise. ( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/09/2019 09:00
Une cinquantaine de témoins au procès du tueur présumé de Shashia Moreau, violée et tuée alors qu’elle venait échanger des figurines Pokémon à Anvers. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 14/09/2019 13:56
Encore merci Les nouvelles Visiteurs 12/09/2019 12:39
Jérémy Pierson condamné à la perpétuité pour l’assassinat de Béatrice: voici ce qu’il devra rembourser à la famille Berlaimont! Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/09/2019 10:57
Le 11 septembre 2008, Antoine, 6 ans, disparaît à Issoire, tous les spécialistes sont passés par Issoire ( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/09/2019 10:23
Trois hommes aux assises pour répondre du meurtre de Romain Gambier à Campagne-lès-Hesdin. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/09/2019 10:15

73e anniversaire de la victoire du 8 mai : Un devoir de mémoire, « C'est notre responsabilité de préserver cet héritage et de le transmettre ».

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 09/05/2018 14:45:19

Une centaine de personnes ont assisté à la cérémonie en souvenir de la victoire des Alliés, qui s’est déroulée voilà plus de soixante-dix ans.

Le rendez-vous était donné devant la mairie, place Auguste-Roche. Comme le veut la tradition, dès 11 heures, le cortège s'est dirigé vers la stèle du souvenir. Élus, anciens combattants, militaires, pompiers et habitants : une centaine de personnes étaient rassemblées pour ce 73 e anniversaire de la victoire du 8 mai 1945.
« C'est notre responsabilité de préserver cet héritage et de le transmettre »

Preuve, s'il en faut, que ce jour compte dans le cœur des Saint-juniauds. Dans le square des héros et martyrs de la Résistance et de la Déportation, deux gerbes ont ainsi été déposées. Après une minute de silence, l'orchestre, toujours présent lors de ces cérémonies, a entonné « La Marseillaise ».

Puis est venu le temps des discours. Comme chaque année, il est important que des jeunes de la ville prennent la parole. Chloé Morichon, petite-fille de Marcel Morichon, membre du Comité d'entente des anciens combattants, a donc parlé durant quelques minutes. Puis la commémoration s'est poursuivie au cimetière, avec également un dépôt de gerbe et Alice Delhomenie, membre du conseil municipal des enfants de la ville, a lu le célèbre poème d'Arthur Rimbaud « Le dormeur du Val ». Puis Pierre Allard, maire de Saint-Junien, a commencé son allocution.
Un devoir de mémoire

Lors de ce discours, il a rappelé l'importance de se souvenir, alors que « trois générations nous séparent désormais de la fin de la Seconde Guerre mondiale », explique-t-il. Pourtant, « la Libération et les valeurs qu'elle portait n'ont jamais été aussi actuelles ». Le maire a également rendu hommage à « la détermination, l'héroïsme et le sacrifice de milliers d'hommes et de femmes qui résistèrent à l'Occupation ». Il a salué « leurs actions et leur sacrifice, comme l'engagement des Forces françaises libres aux côtés des Alliés, qui ont permis à la France de se trouver à la table des vainqueurs, le 8 mai 1945 ».

Dans son allocution, Pierre Allard a également rappelé la barbarie nazie et la création, en 1946, de la qualification de « crimes contre l'humanité », à Nuremberg.

Cette commémoration s'est terminée par un verre de l'amitié salle Amédée-Burbaud.

Marie Bardet https://www.lepopulaire.fr/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
0 + 1 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10