|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 clic
Real Time Web Analytics

 Qui est en ligne
31 Personne(s) en ligne (28 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 31

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Disparition d'un gendarme de Montpellier à La Réunion : Mathieu Caizergues est déclaré décédé... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 21/06/2018 19:33
Les parents de Narumi à Besançon pour rencontrer le juge d'instruction. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 21/06/2018 19:26
Mathis Jouanneau, disparu le 4 septembre 2011 , devrait avoir 15 ans ce 20 juin 2018. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/06/2018 19:58
Nelly BALMAIN & Eric FORAY le point sur les disparus de la Drôme. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/06/2018 14:52
Disparition de Léa Petitgas, des recherches dans l'Edre. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/06/2018 12:11
Le père de Vicente « Jason Lopez » va comparaître Jeudi 21/06/2018 devant le tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/06/2018 16:47
L'inquiétant profil de Nordahl Lelandais . Une vidéo circule sur les réseaux sociaux prétendant montrer Nordahl Lelandais au Fort de Tamié. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/06/2018 13:01
Harcèlement scolaire : de la dépression au suicide ... Violence à l’école : comment réagir quand mon enfant en est victime ? Une vidéo LCI .fr Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/06/2018 18:01
e mystère des disparues de Perpignan reste entier !« J'étais le dernier rendez-vous de Benitez ». Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/06/2018 15:57
STOP MALTRAITANCE ! Le groupe Boko Haram a utilisé 6 fillettes dans des attentats suicides et des attaques à la grenade, ce week-end. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/06/2018 13:04

Re : Christophe Rambour: le profil sadomasochiste d’une suspecte (Nari Bun).

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 13/05/2016 14:51:29

Dans le cadre de l’enquête sur la mort de Christophe Rambour à Eppeville (Somme), Nari Bun présente une personnalité étrange.

Image originale


Ce serait l’un des derniers actes de l’instruction dans le cadre de cette sordide affaire. L’exploitation d’un ordinateur et de disques durs de l’un des suspects. Des surprises attendaient les enquêteurs. Déjà, lors des perquisitions effectuées en mai 2014, les gendarmes avaient saisi tout un attirail d’objets sexuels chez Nari Bun, 31 ans. La parfaite panoplie du sadomasochisme. Cette fois, dans l’ordinateur, ce sont des milliers de vidéos qui ont été trouvées. Dans certaines d’entre elle, c’est la Samarienne qui est en scène.

Pour l’avocat de Nari Bun, Me Paul-Henri Delarue, cette découverte n’est en rien un élément qui accable sa cliente : « Ce sont des pratiques sexuelles entre personnes totalement consentantes. Peut-être que pour certains, cela peut heurter. Il n’empêche que tout cela est licite ». Et l’avocat d’expliquer qu’au moment de son interpellation, Nari Bun entretenait une relation avec « un jeune homme qui était totalement dans ces pratiques ».

Menteuse et manipulatrice ?

Dans tous ces fichiers informatiques, il y a aussi cette photo, très troublante. selon nos informations, on y verrait le fils de Nari Bun, âgé de quelques années, les mains et les pieds entravés par du scotch. La bouche de l’enfant est également scotchée. Et le garçonnet est en train de pleurer. « Ma cliente s’est expliquée à ce sujet. Elle reconnaît la bizarrerie de ce cliché. Mais elle affirme qu’elle n’était pas la seule présente ce jour-là, qu’il s’agissait d’une demande, et que de toute façon elle n’est pas à l’origine de cette photo. »

Si la pratique sadomasochiste n’est effectivement pas répréhensible, elle devient un élément de personnalité éclairant quand on sait ce qui est reproché à Nari Bun. La jeune femme est accusée d’avoir participé activement à la séquestration de Christophe Rambour, 27 ans, et elle aussi de s’être livré à des actes de torture sur lui. C’est d’ailleurs elle qui serait à l’origine de la très grave blessure de la victime, une large entaille au coude avec un couteau.

La Samarienne présente une personnalité étrange. Son ex-belle famille nous a expliqué comment, dès leur première rencontre, elle était restée très à l’aise à lui parler, en nuisette sur la terrasse. Comment elle leur a menti dès le début : sur sa vie professionnelle, sur ses revenus, sur le niveau de vie très important de toute sa famille. La violence de la jeune femme était également connue. Une ex-belle sœur a raconté au Courrier picard comment elle devenait envahissante, et comment elle pouvait s’emporter quand on ne répondait pas à ses exigences. Et selon ces anciens proches, la jeune femme pouvait, peu après, faire comme si rien ne s’était passé. Redevenir cette jeune femme qui présente bien.

Quel rôle exact a-t-elle joué dans cette terrible affaire ? Était-elle une meneuse ?
Était-elle au contraire sous l’influence de son frère Narin ?

C’est tout l’enjeu de l’enquête, et ce sera tout l’enjeu du procès qui ne devrait pas avoir lieu avant l’an prochain. Parce que dans cette affaire, si les langues s’étaient rapidement déliées lors des garde à vue, alors que le corps de la victime n’a jamais été retrouvé et incendié, la plupart des mis en cause essaient de se défausser les uns sur les autres.

Cet article vous a intéressé ? Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :
Eppeville (Somme)http://www.courrier-picard.fr/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
9 - 3 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10