|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 clic
Real Time Web Analytics

 Qui est en ligne
14 Personne(s) en ligne (14 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 14

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Le meurtrier présumé de Patricia Bouchon sera jugé en mars 2019. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/10/2018 13:18
Où se trouve Sophie Le Tan ? Malgré les avancées notables des enquêteurs et les battues citoyennes, la jeune femme reste introuvable. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/10/2018 13:07
Affaire Alexia Daval : pour les parties civiles, les expertise ADN "enfoncent encore un peu plus" Jonathann. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/10/2018 13:47
Disparition de Sophie Le Tan : « Un échange spontané » entre la famille et la juge. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/10/2018 10:33
Enquête Le tueur en série Michel Fourniret confronté, aujourd'hui, à son ex-épouse devant la juge. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/10/2018 10:28
Nordahl Lelandais ne lâche pas les parents de Maëlys… Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/10/2018 14:49
La famille de Sophie Le Tan reçue pour la première fois par la juge d'instruction.La voiture de Jean-Marc Reiser passée au crible ( vidéos) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/10/2018 13:37
La sœur de Tiphaine Véron a interpellé mercredi dans la cour de l’Elysée le président Emmanuel Macron et le Premier ministre Shinzo Abe pour exprimer son inquiétude. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/10/2018 13:20
Disparition de Lucas à Bagnols : le témoin recherché par portrait-robot a été identifié. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/10/2018 12:33
Meurtre de Laeticia BAUWENS : Perpétuité confirmée pour Cédric Maton, le meurtrier de Laeticia. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/10/2018 18:56

« Trésor du Gang des Postiches : » Le couple Fourniret va de nouveau s’asseoir dans un box de cour d’assises.

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 06/10/2017 16:16:25

Déjà condamné à la perpétuité en 2008, il est accusé d'avoir tué une femme pour s'emparer d'un butin.

Le couple Fourniret va de nouveau s’asseoir dans un box de cour d’assises. Condamné à la perpétuité pour lui et 30 ans de prison pour elle pour sept meurtres et autant de viols, le duo est cette fois accusé du meurtre de Farida Hammiche, 31 ans, disparue le 12 avril 1988 et dont le corps n'a jamais été retrouvé, malgré des fouilles en forêt de Rambouillet (Yvelines). Le couple de tueurs avait avoué le crime en juin 2004 mais ne sera mis en examen pour «assassinat» qu'en 2009. Malgré ces aveux précoces, l'assassinat de Farida ne sera donc pas jugé avant l'année prochaine, 14 ans après les aveux et trente ans après les faits.

Farida Hammiche, c’est celle qui a guidé le couple infernal vers la cache du fabuleux butin en or du «Gang des postiches» dans une tombe du cimetière de Fontenay-en-Parisis (Val-d'Oise). Un butin qui a fait la fortune de Michel Fourniret, 75 ans, et Monique Olivier, 69 ans, avec lequel ils avaient pu acquérir le sombre château du Sautou à Donchéry (Ardennes). Michel Fourniret avait été le compagnon de cellule entre 1984 et 1987 de Jean-Pierre Hellegouarch, braqueur en série, qui avait lui-même reçu les confidences d'un membre du célèbre gang qui voulait mettre son magot à l'abri. Et il avait recommandé à son épouse Farida de faire équipe avec les Fourniret pour déplacer les 34 lingots et plusieurs milliers de pièces d'or volés dans les coffres des agences bancaires des beaux quartiers parisiens.


«Cela fait bien trop longtemps que l'on attend ce procès. Les assassins de Farida Hammiche auraient dû être jugés lors de l'audience de Charleville-Mézières en 2008», peste Me Yolaine Bancarel-Lancien, l'avocate des soeurs de la victime. Dès 2008, l'avocate demande que cette affaire soit jointe aux autres affaires de meurtres et viols. La justice refuse. «Ce procès sera un soulagement et l'occasion de montrer que cette victime n'a pas été oubliée», continue Me Bancarel-Lancien. Mais il va manquer deux personnes sur les bancs de la partie civile : les parents de Farida, tous deux décédés récemment, las d'attendre de savoir comment leur fille a été tuée. Au cours de l’instruction, Michel Fourniret dira seulement avoir utilisé une baïonette.

Le «crime fondateur» du couple


«On va enfin pouvoir juger le crime fondateur qui a uni Michel Fourniret et Monique Olivier. Le fondement de leur pacte criminel a été scellé lors de l'assassinat de Farida Hammiche», assure quant à lui Me Didier Seban, l'avocat d'un ancien compagnon de Farida, celui qui fut son amant lorsque le mari, Jean-Pierre Hellegouarch, braqueur breton flirtant avec les milieux de l'extrême gauche prolétarienne, était en détention. «Ils ont avoué très tôt ce meurtre. A deux reprises. Il est très dommageable de passer devant une juridiction presque quinze ans après», critique Me Didier Seban qui fut aussi l'avocat de la famille de Jeanne-Marie Desramault, 22 ans, disparue en mars 1989 et retrouvée en juillet 2004 dans une tombe improvisée au Château du Sautou, une des sept victimes de l'«ogre des Ardennes» lors du procès fleuve de Charleville-Mézières.

«Monique Olivier est renvoyée pour complicité d'assassinat et recel. Elle a avoué et reconnu les faits. Il n'y aura pas de suspense. On sait par leurs aveux que lorsqu'ils vont chercher cet or, il est prévu que Farida Hammiche disparaisse. Elle assumera ses responsabilités lors de ce procès», prévient Me Richard Delgénès, son défenseur de longue date. Mais pour lui, «il est hors de question de laisser instrumentaliser ce procès pour rechercher d'autres victimes», martèle l'avocat ardennais, qui entend «mettre des limites». L'avocat de Michel Fourniret, Me Grégory Vavasseur, a toujours estimé que «les faits reprochés dans ce dossier étaient prescrits» et que le procès à venir devant la cour d'assises de Versailles «allait être une parodie de justice». Dans l'immédiat, il se réservait le droit de faire appel de ce renvoi «après avoir consulté son client».

Leparisien.fr avec AFP
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
2 + 6 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10