|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
27 Personne(s) en ligne (26 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 27

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org
Si vous pensez que ce site, Domaine doit vivre et continuer à vous informer, Vous pouvez nous faire un petit cadeau d'anniversaire à Nounoursaris le 07/ 04 et Galopin le 05/04, le nom de JC Masse au départ..
nous capitalisons 150 ans à nous deux.
Depuis 22 ans nous portons à bout de bras le contenu de sos-enfants.org







Merci pour ce geste aussi minime soit il.

Aveux Michel Fourniret : le père de Marie-Angèle Domece dans le doute, il souhaite obtenir des preuves concrètes. Sa sœur convaincue de sa culpabilité.

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 18/02/2018 18:55:50

Claude Domece, le père de Marie-Angèle Domece confie ne pas être convaincu des déclarations faites par Michel Fourniret dans lesquelles il avoue avoir assassiné Marie-Angèle Domece. Il souhaite obtenir des preuves concrètes.

Claude Domece, le père de Marie-Angèle disparue le 8 juillet 1988 a appris la nouvelle par un journaliste. "Ça a sonné à l'interphone. Un journaliste de la télévision m'a dit qu'il souhaitait me parler concernant l'affaire Fourniret. J'ai cru à un canular et je n'ai pas voulu le recevoir chez moi", explique l'homme âgé de 89 ans et domicilié à Avallon. Face aux déclarations formulées par Michel Fourniret au cours desquelles il reconnaît les meurtres de Marie-Angèle Domece et Joanna Parrish, le père de famille a fait part de ses doutes à l'Yonne républicaine.

"Je pourrai y croire lorsque cela sera prouvé, avec des traces ADN ou des témoignages"
Claude Domece (Père de Marie-Angèle Domece)

"Je ne suis pas sûr qu'il dise la vérité. Sa femme avait déjà avoué il y a des années avant de se rétracter dans la foulée. Donc je ne peux pas trop y croire", confie-t-il. L'homme réclame des preuves concrètes. "Je pourrai y croire lorsque cela sera prouvé, avec des traces ADN ou des témoignages, notamment ceux des résidentes du foyer où vivait Marie-Angèle et des personnes qui le dirigeaient."

La soeur convaincue de la culpabilité de Michel Fourniret

À l'heure actuelle, la famille n'a pas encore fait appel à un avocat. Si le père, aujourd'hui "fatigué", n'est "plus sûr d'avoir la force de mener la bataille", sa fille Véronique Domece domiciliée à Auxerre devrait quant à elle la mener "avec détermination". Jointe par téléphone, elle se dit "convaincue de la culpabilité de Michel Fourniret depuis le début".

"Maintenant, il faut qu'il avoue où il a mis le corps, qu'il y ait un vrai procès, et que justice soit faite", déclare la femme âgée de 53 ans. "On n'a pas complètement perdu l'espoir, il ne faut pas désespérer tout en continuant à vivre, mais l'attente est difficilement soutenable. On a toujours l'espoir d'arriver au bout et de savoir si Marie-Angèle est toujours vivante, ou bien morte, et dans ce cas, savoir où elle a été laissée", espère Claude Domece.


Chronologie

Le 8 juillet 1988 : Marie-Angèle Domece disparait après avoir quitté le foyer dans lequel elle résidait à Auxerre. Elle devait prendre le train à Auxerre pour aller chez sa nourrice à Saint-Cyr-les-Colons. D'après son père, "elle n'est jamais montée dans le train. Alors où est-elle partie et avec qui ? Est-ce que Fourniret a été vu à ce moment là, c'est un grand mystère", confie-t-il.

Le 17 mai 1990 : le corps de Joanna Parrish est retrouvé dans les eaux de l'Yonne, à Moneteau. En 2005 : Monique Olivier confirme que son époux Michel Fourniret est responsable de la mort des deux jeunes femmes. Elle se rétracte finalement l'année suivante.

En 2008 : Michel Fourniret est mis en examen pour les enlèvements et les assassinats de Joanna Parrish et Marie-Angèle Domèce. "Notre ancien avocat Me Gonzalez de Gaspard (aujourd'hui décédé) a fait du très bon travail. Il a jumelé le cas de Marie-Angèle avec celui de Joanna Parrish", rappelle Claude Domece.

Le 14 septembre 2011 : un non lieu est ordonné dans les dossiers Parrish et Domece.

2012 : La cour d'appel de Paris rend un arrêt demandant la réouverture de l'enquête.


Maëlle HAMMA https://www.lyonne.fr/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
9 - 5 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10