|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
31 Personne(s) en ligne (31 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 31

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Double-meurtre de Montigny-lès-Metz : Francis Heaulme "n'avouera jamais, on peut pratiquement le dire"... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/11/2019 11:54
Affaire Estelle Mouzin : audition cruciale sur l’alibi de Fourniret. L" audition de Monique Olivier, ex-femme de Michel Fourniret, prévue jeudi. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/11/2019 08:18
La famille de Théo Hayez furieuse: voici les conclusions de la police concernant la disparition du jeune homme…( Vidéos) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/11/2019 17:14
Dino Scala : le violeur en série était Monsieur Tout-le-Monde. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/11/2019 16:41
Alexia Daval. - Vidéo- Jonathann Daval a reconnu avoir «procédé à la crémation» du corps, affirme le procureur de Besançon Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/11/2019 16:31
Ce soir sur FR3 à 21h 07 .Téléfilm : «La Maladroite», l’enfant martyre qui nous chavire... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/11/2019 16:16
Disparition de Lydie Logé en 1993 : une information judiciaire ouverte pour "séquestration suivie de mort" après la garde à vue de Michel Fourniret Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/11/2019 16:07
Des nouvelles photos de Théo Hayez prises le jour de sa disparition font leur apparition sur les réseaux: «C’est exactement ce que nous espérions!»... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/11/2019 10:00
Michel Surprenant cherche toujours sa fille 20 ans après sa disparition. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/11/2019 09:47
Affaire Elodie Kulik : retour sur une enquête hors norme ( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/11/2019 15:14

Michel Fourniret a-t-il livré tous ses secrets ? 2008-2018 : le parcours judiciaire de Michel Fourniret se poursuit.

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 29/05/2018 13:40:04

Il y a dix ans jour pour jour,le 28/05/2008, Michel Fourniret était condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour sept meurtres qu'il a reconnus. Il n'en a pas pour autant fini avec la justice puisqu'il comparaîtra notamment en novembre 2018 pour un autre meurtre. Le Figaro fait le point sur ses affaires en cours.

Son procès, en 2008, a mis un terme au parcours meurtrier de celui que la presse avait surnommé «l'Ogre des Ardennes». Après avoir avoué sept meurtres, commis entre 1987 et 2001, Michel Fourniret est condamné le 28 mai 2008 à la perpétuité incompressible, la peine maximale prévue par le Code pénal. Pourtant, son nom n'a cessé de réapparaître dans plusieurs dossiers judiciaires. Si Michel Fourniret doit à nouveau comparaître en novembre 2018 pour un meurtre qu'il a pourtant reconnu en 2004, le tueur en série devra aussi répondre devant la justice de deux meurtres qu'il n'a avoué qu'en février dernier.

● Novembre 2018, le renvoi aux assises
En novembre prochain, Michel Fourniret, 76 ans, sera jugé pour avoir tué Farida Hammiche, l'épouse d'un ancien codétenu. Un épilogue qui intervient plus de trente ans après les faits. En 2004, lorsqu'il passe aux aveux, Michel Fourniret confie également avoir assassiné cette femme en 1988. Si ce dossier n'a pas été jugé aux assises en 2008, «c'est parce qu'il est de nature différente», explique Me Grégory Vavaseur, l'avocat de Fourniret dans cette affaire.

Farida Hammiche était la compagne de Jean-Pierre Hellegouarch, un trafiquant de stupéfiants au passé de braqueur, incarcéré dans la même cellule que Michel Fourniret au début des années 80. Ce dernier, qui aurait eu vent de l'emplacement d'un butin, appartenant au «gang des postiches» en aurait fait part à Fourniret. En 88, Farida Hammiche contacte Michel Fourniret pour qu'il l'aide à déterrer le trésor. Selon l'accusation, Michel Fourniret, qui avait déjà commis un premier meurtre en 87, tue l'épouse de son ex-codétenu afin de mettre la main sur la totalité de la somme trouvée. Si le corps de Farida Hammiche n'a jamais été retrouvé, ce crime repose donc sur un mobile crapuleux, le vol d'un magot, au contraire des autres meurtres qui lui sont imputés.

Si cette affaire est jugée quatorze ans après les aveux du tueur en série, c'est parce qu'elle a été «disjointe» des autres dossiers, explique Me Vavasseur. «La succession des juges dans cette affaire ainsi que l'absence de corps ont contribué à la lenteur de la prise en charge du dossier», renchérit le conseil de Michel Fourniret. S'il a reconnu avoir tué Farida Hammiche, il nie en revanche avoir mis la main sur un quelconque butin. «Nous allons d'ailleurs contester ce fait aux assises», confie Me Vavasseur.

● Février 2018, deux nouveaux aveux
Depuis ses aveux en série en 2004, Michel Fourniret avait toujours nié être impliqué dans d'autres affaires. «Il doit être confronté à l'évidence pour passer à table», confiait Luc Balleux, ancien avocat de Fourniret à France Info. C'est effectivement ce qu'il s'est passé en février dernier. Au cours d'auditions devant un juge d'instruction à Paris, Michel Fourniret a avoué avoir tué deux autres jeunes femmes au début dans les années 1990. Il s'agit de Joanna Parrish et Marie-Angèle Domece. «Il a fait des aveux circonstanciés et réitérés. Il a reconnu clairement et à plusieurs reprises avoir tué Joanna Parrish et Marie-Angèle Domece», avait alors affirmé Me Didier Seban, avocat de la famille Parrish.

Marie-Angèle Domece, une jeune handicapée mentale âgée de 19 ans, avait disparu le 8 juillet 1988 de son foyer de Leclerc de Fourolles, à Auxerre. Les fouilles pour retrouver son corps, réalisées sur les indications d'un témoin, n'ont pour l'instant pas abouti. Le corps de Joanna Parrish a quant à lui été découvert le 17 mai 1990. La jeune femme était nue et l'autopsie a révélé qu'elle avait été violée et battue avant sa mort. Cette Britannique, assistante d'anglais dans un lycée d'Auxerre, avait été retrouvée à Moneteau, dans l'Yonne.

Michel Fourniret avait déjà été mis en examen en 2008 pour les enlèvements et les assassinats de ces deux femmes. Mais la cour d'appel avait finalement ordonné un non-lieu à son encontre, le 14 septembre 2011, faute de preuves suffisantes. C'est en juin 2012, que la cour d'appel de Paris avait annulé l'ordonnance de non-lieu dans l'affaire Joanna Parrish et demandé aux juges de rouvrir l'instruction sur la base de nouvelles informations. Un procès devrait avoir lieu en 2019, une fois l'instruction menée à son terme.

● L'éternel doute concernant Estelle Mouzin

Si toutes les pistes ont mené à des impasses, l'ombre de Michel Fourniret n'a jamais cessé de planer sur la disparition d'Estelle Mouzin. Le 9 janvier 2003, cette fillette de 9 ans se volatilise entre son école et le domicile de sa mère, à Guermantes (Seine-et-Marne). Peu de temps après, Michel Fourniret est auditionné. Il nie toute implication dans l'affaire. Cette version est corroborée par les enquêteurs puisque Michel Fourniret dispose d'un alibi: son épouse assure qu'il était à leur domicile le soir des faits. Par ailleurs, Michel Fourniret indique avoir passé un coup de téléphone à son fils depuis son domicile belge ce soir-là, soit à plus de 260 kilomètres de Guermantes. Cet alibi est retenu par les enquêteurs bien qu'il soit fragile. En effet, l'appel n'a pas abouti. Il est donc impossible de savoir avec certitude si Michel Fourniret était bien derrière le combiné.

Disparition d'Estelle Mouzin: Michel Fourniret, un adepte de la manipulation

Depuis cette première audition, Michel Fourniret n'a cessé de jouer avec les nerfs des enquêteurs dans le cadre de l'affaire Estelle Mouzin. En juin 2007, le prévenu envoie une lettre au président de la chambre de l'instruction. Dans la missive, il indique vouloir être entendu sur trois dossiers - ceux des deux jeunes femmes et celui d'Estelle Mouzin - et demande que ces dossiers soient joints aux autres affaires de meurtres pour lesquelles il était renvoyé devant la cour d'assises des Ardennes. Il disait devoir «des explications» aux familles des trois jeunes filles. Quelques mois après cette demande, en novembre 2007, Fourniret est finalement entendu en prison. Devant les enquêteurs, il continue de clamer son innocence.

En 2010, la piste Fourniret est relancée. Des milliers de prélèvements de cheveux, poils et autres fibres de vêtements retrouvés dans la fourgonnette de Michel Fourniret sont analysés. En vain. Dernier rebondissement en date: lors d'une audition le 2 mars dernier, Michel Fourniret expliquait qu'il «ne niait pas être impliqué dans l'affaire Estelle Mouzin». «Il convient d'observer la plus grande prudence sur la terminologie ‘d'aveu' utilisée pour caractériser les propos tenus par Michel Fourniret», avait alors mis en garde le procureur de Meaux (Seine-et-Marne). Selon Me Caroline Herrmann, une des avocats du père d'Estelle, il s'agit «d'aveux en creux». Aujourd'hui, «il maintient ce qu'il a dit dans sa lettre à savoir qu'il veut être jugé sur les trois dossiers, donc en ce sens, il ne nie pas», avait expliqué Me Corinne Herrmann en mars. Concernant ces «aveux en creux», l'intruction est «toujours en cours», précise Me Herrmann.

Que risque Michel Fourniret, déjà condamné à la perpétuité?

En France, les peines ne se cumulent pas mais se confondent. Dans le cas de Michel Fourniret, ce dernier a déjà été condamné à la perpétuité incompressible, ce qui signifie qu'il ne peut bénéficier d'aucun aménagement de peine. Ainsi, lors de son prochain procès aux assises en novembre 2018 et dans l'hypothèse de nouveaux procès, Michel Fourniret pourra de nouveau être condamné à la perpétuité. Son maintien en prison sera donc «confirmé», mais en aucun cas «aggravé».

http://www.lefigaro.fr/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
1 + 7 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10