|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
9 Personne(s) en ligne (9 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 9

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
La famille de Théo Hayez furieuse: voici les conclusions de la police concernant la disparition du jeune homme…( Vidéos) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/11/2019 17:14
Dino Scala : le violeur en série était Monsieur Tout-le-Monde. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/11/2019 16:41
Alexia Daval. - Vidéo- Jonathann Daval a reconnu avoir «procédé à la crémation» du corps, affirme le procureur de Besançon Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/11/2019 16:31
Ce soir sur FR3 à 21h 07 .Téléfilm : «La Maladroite», l’enfant martyre qui nous chavire... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/11/2019 16:16
Disparition de Lydie Logé en 1993 : une information judiciaire ouverte pour "séquestration suivie de mort" après la garde à vue de Michel Fourniret Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/11/2019 16:07
Des nouvelles photos de Théo Hayez prises le jour de sa disparition font leur apparition sur les réseaux: «C’est exactement ce que nous espérions!»... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/11/2019 10:00
Michel Surprenant cherche toujours sa fille 20 ans après sa disparition. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/11/2019 09:47
Affaire Elodie Kulik : retour sur une enquête hors norme ( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/11/2019 15:14
Hauts-de-France Entretien avec Jacky Kulik : “Je veux que Willy Bardon soit puni à la mesure de l’horreur qui a été commise”... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/11/2019 15:13
Femmes nigérianes prostituées à Lyon : "payer l’enfer pour rester en enfer"... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/11/2019 12:30

Affaire Fourniret : des ADN inexploités depuis 15 ans

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 11/11/2018 14:24:08

Ces pièces pourraient détenir l’identité de nouvelles victimes du tueur, mais la justice française n’aurait jamais demandé le rapatriement de ces traces afin qu’elles soient analysées.

Certaines clés du mystère Fourniret se trouveraient encore à Bruxelles, selon nos confrères de Sudinfo.be. C’est en tout cas ce qu’affirme le spécialiste des tueurs en série, Stéphane Bourgoin, dans son nouveau livre consacré aux derniers secrets de Michel Fourniret. L’auteur assure que quatre ADN inconnus prélevés à l’arrière de sa camionnette, après l’arrestation de Fourniret à Ciney en 2003, se trouvent à l’Institut national de Criminalistique et de Criminologie (INCC) à Bruxelles.

Cela au grand dam des enquêteurs français qui aimeraient voir ces profils génétiques introduits dans le fichier national automatisé des empreintes génétiques (Fnaeg), dans l’espoir d’identifier d’autres victimes potentielles de Michel Fourniret. Selon les enquêteurs français que Stéphane Bourgoin a pu interroger, il manque un cadre légal qui permettrait de rapatrier ces éléments en France.

En plus des quatre ADN conservés à l’INCC, l’auteur révèle dans son livre que deux autres ADN inconnus existent en France. « Dont un dans le dossier d’instruction d’Estelle Mouzin qui n’est pas celui d’Estelle Mouzin, et un autre qui a été introduit dans le Fnaeg mais n’a pas donné de résultat », nous précise l’auteur français qui est persuadé que l’ADN correspond à d’autres victimes de l’Ogre des Ardennes. Monique Olivier, l’ex-femme de Fourniret, l’accuse notamment d’avoir tué en août 1993, une baby-sitter dont le corps n’a jamais été retrouvé.

Les familles dénoncent

Si du côté des avocats des familles des victimes, on confirme être au courant de l’existence de scellés qui n’ont jamais été exploités, on refuse de s’étendre sur le sujet. « Cela fait partie des instructions en cours. Il y avait des traces qui n’avaient pas été traitées en France et en Belgique, ce qui est scandaleux », concède Me Corinne Herrmann qui représente notamment les familles Parrish, Domèce et Mouzin. En septembre dernier, les enquêteurs en charge du dossier de la disparition en 2003 de la petite Estelle Mouzin, 9 ans, réexploraient la piste Fourniret. Bien que ce dernier ait toujours nié toute implication dans cette affaire, ces ADN pourraient permettre de faire avancer l’enquête.

«Il y avait des traces qui n’avaient pas été traitées en France et en Belgique, ce qui est scandaleux»

Me Corinne Herrmann
Toutes les personnes impliquées dans l’affaire Fourniret en sont persuadées, il se retrouvera encore sur le banc des accusés dans les années à venir. Selon l’avocate des familles, le tueur en série pourrait être jugé d’ici deux ans pour les meurtres de Joanna Parrish et Marie-Angèle Domèce, qu’il vient d’avouer. « Des victimes, il y en a encore d’autres », assure Me Herrmann.

http://www.lardennais.fr/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
1 + 3 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10