|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 clic
Real Time Web Analytics

 Qui est en ligne
11 Personne(s) en ligne (11 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 11

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
L’enquête sur la noyade de la petite Léa à Mairieux s’oriente vers la piste criminelle... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 23/05/2018 14:42
Tentatives d'enlèvements de mineurs : Un mandat d’arrêt européen va être lancé pour permettre à la justice française d’entendre Vivian Coçu. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/05/2018 13:14
Disparition inquiétante de Léa Petitgas, 20 ans. Cinq mois d’énigme… Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/05/2018 14:37
Scandale de pédophilie: tous les évêques chiliens remettent leur démission au pape... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/05/2018 13:45
Après deux tentatives d’enlèvement sur des jeunes filles à Bertrix et Han-sur-Lesse, Vivian Coçu est aussi impliqué dans un enlèvement en France. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/05/2018 10:06
De plus en plus d’enfants suicidaires ... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/05/2018 12:59
Meurtre d’Angélique : Des fichiers pédopornographiques se trouvaient sur l’ordinateur de David Ramault. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/05/2018 11:13
Les parents du petit Gregory Villemin demandent que Murielle Bolle et les époux Jacob soient remis en examen.Dès la semaine prochaine le procureur général de Dijon Jean-Jacques Bosc va demander de nouvelles mises en examen. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/05/2018 08:49
Michel Fourniret . "L'ogre des Ardennes", qui a avoué récemment deux nouveaux meurtres, n'en a pas fini avec les enquêteurs et les magistrats, notamment dans l'affaire Estelle Mouzin. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/05/2018 15:23
Estelle Mouzin ;La colère de son père contre les enquêteurs. La police a-t-elle renoncé à retrouver Estelle Mouzin ? C'est ce que dénoncent Eric Mouzin et ses avocats. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/05/2018 15:02

Affaire Grégory Villemin: : L’analyse ADN des vêtements de l’enfant a couté très cher.

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 13/11/2017 12:43:05

Pour la justice, la résolution de l’affaire Grégory n’a pas de prix. Mais elle a un coût. Parfois exorbitant.

Qu’a coûté l’affaire Grégory ? On ne parle pas ici du fiasco judiciaire. De l’image écornée pour longtemps (à jamais ?) de l’institution. De l’inculpation de la mère de l’enfant, Christine Villemin, broyée par une partie de la presse et des enquêteurs, soupçonnée à tort d’être le corbeau qui a persécuté sa famille et tué son propre fils. Du meurtre de Bernard Laroche, suspect revenu récemment (d’outre-tombe) dans l’actualité, assassiné par Jean-Marie Villemin, le père de Grégory, convaincu de la culpabilité de son cousin dans l’enlèvement et la mise à mort de son chérubin, ce funeste 16 octobre 1984.

Qu’a coûté l’affaire Grégory ? On ne parle pas ici de la valse des témoins, des aveux “extorqués” à Murielle Bolle lorsqu’elle désignait Laroche comme le kidnappeur, de son désormais silence buté et de son assignation à résidence. Du suicide du juge Lambert, premier magistrat tant décrié d’un dossier empoisonné. Des mises en examen récentes du couple Jacob, soupçonné d’être à l’origine des écrits haineux adressés aux Villemin. Et peut-être pire encore.

Gros sous. C’est d’abord, et avant tout, en terme de gros sous qu’ont raisonné nos confrères de L’Est Républicain. En clair : depuis sa réouverture, en 2008, par la cour d’appel de Dijon, quelle somme a été consacrée aux nouvelles investigations ? Et pour quels résultats ? Inconnue de la science lors de la commission des faits, l’analyse de l’ADN s’est, depuis, imposée en matière criminelle. Au point de devenir aujourd’hui la reine des preuves dans l’esprit des enquêteurs. Un suspect, un témoin, peuvent mentir. L’ADN, jamais. Ou presque.

Un devis de 2012 fait état d’un montant de plus de 700.000 € pour analyser certains objets de Grégory (illustration Shutterstock).

A la lumière de cette avancée scientifique majeure, les scellés de l’affaire Grégory qui n’avaient jamais été expertisés ont été passés au tamis de l’analyse ADN au cours des dix dernières années : les vêtements et les chaussures que portait l’enfant quand il a été découvert dans les flots glaciaux de la Vologne, en début de soirée ; les cordelettes qui enserraient ses mains et ses pieds ; les principaux courriers anonymes, dont la lettre de revendication du corbeau. Sans oublier les centaines de suspects, magistrats, enquêteurs, journalistes, qui auraient pu contaminer lesdits scellés lors de manipulations licites ou non et qui ont dû se soumettre à un prélèvement.

La lettre de revendication de la mort de Grégory a été soumise au prélèvement ADN. Sans résultat probant (capture d’écran).

Quels résultats ? Les résultats, pour l’heure, s’avèrent minimes. Les preuves directes incriminant tel ou tel suspect n’existent pas. Et si les enquêteurs pensent aujourd’hui s’approcher de la résolution de l’affaire, l’ADN n’a rien tranché. Mais il aura coûté cher. Très cher. Nos confrères ont exhumé un devis adressé pour acceptation, en octobre 2012, à la chambre de l’instruction de Dijon, par un laboratoire privé. Soit une infime partie des expertises mises en œuvre depuis l’ouverture de ce dossier tentaculaire.

Montant de la douloureuse : plus de 670.000 € pour l’analyse de près de 1.500 scellés. Des chaussures de Grégory à ses vêtements (gilet, pantalon, anorak, tee-shirt, bonnet). Le procureur général s’était opposé à cette dépense, du fait “d’aléas trop importants en l’absence de précision sur les méthodes envisagées”. La chambre de l’instruction l’avait déjugée (*). Quitte à racler les fonds de tiroir d’une justice exsangue financièrement. On l’aura compris, la résolution de l’affaire Grégory n’a pas de prix. Tant le poison qu’elle instille encore, trente ans après les faits, sape au quotidien les fondements même de l’institution…

(*) Selon une source judiciaire citée par nos confrères, la Chancellerie serait parvenue à négocier une remise de 50% sur ce devis précis.

https://www.lenouveaudetective.com/aff ... -cher-et-si-precieux-adn/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
8 - 7 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10