|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
21 Personne(s) en ligne (20 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 21

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org
Si vous pensez que ce site, Domaine doit vivre et continuer à vous informer, Vous pouvez nous faire un petit cadeau d'anniversaire à Nounoursaris le 07/ 04 et Galopin le 05/04, le nom de JC Masse au départ..
nous capitalisons 150 ans à nous deux.
Depuis 22 ans nous portons à bout de bras le contenu de sos-enfants.org







Merci pour ce geste aussi minime soit il.

Re : Dossier des «disparues de l'A6» :Jean-Pierre Mura, le meurtrier présumé de Christelle Maillery aura-t-il été sauvé par son ex-compagne ?

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 17/06/2015 13:31:05

Alors que Jean-Pierre Mura a eu du mal à rester calme, son ex-compagne a volé à son secours, le jugeant innocent du meurtre de Christelle Maillery.
«Non Jean-Pierre n'a jamais été l'homme violent que l'on décrit».



C’est un témoignage particulièrement intéressant que la Cour d’assisse a entendu au cours de la cinquième journée de ce procès que l’on va bientôt qualifier de « fleuve » tant le ronronnement des propos ressemblent à celui de la veille et peut-être sauf « miracle » à celui du lendemain.
Ce témoignage émane de Nathalie Bidault, ancienne compagne de Jean-Pierre Mura dont ils ont eu ensemble une fille Natacha.
Elle devait en quelques phrases balayer tout ce que l’on avait l’habitude d’entendre sur son ex-ami depuis mercredi dernier.
« Non Jean-Pierre Mura n’a jamais été l’homme violent comme on le décrit sauf à partir de son séjour en Suisse où, effectivement, il est revenu extrêmement dépressif. Lorsque je l’ai connu et fréquenté il était doux, gentil, serviable et ne faisait pas le « beau » toujours prêt à rendre service. J’ai voulu un enfant et lorsque je suis tombée enceinte il n’a pas réagi normalement car il était sous l’influence de ses parents qui lui avaient conseillé de ne pas le reconnaître. C’était un garçon moins mature qu'une fille ».
A la question posée par le Président Antoine Brugère de savoir si Nathalie Bidault connaissait la jeune Christelle elle répondit qu’elle ne connaissait pas la famille Maillery. Qu’elle n’a jamais vu Jean-Pierre Mura avec « des » couteaux, une des phrases leitmotiv de ce procès, mais avec un canif.
Elle a reconnu qu’au retour de Suisse, Jean-Pierre Mura a commencé à ne pas aller bien.
Ce dernier a prétendu avoir bu de l’acide versé à son insu dans son verre lors d’un soirée au sein d’une boîte de nuit. De ce fait il a eu des comportements anormaux... Et les médecins devaient déceler une schizophrénie.
«C’est vrai qu’il est venu chez moi au Creusot à la fin de notre relation. Je lui ai refusé de lui ouvrir et de colère il a cassé la boîte à lettres. C’est son père qui est venu la réparer».
Nathalie Bidault n’aimait pas son frère Joseph Mura car il est lui aussi malade et n’a pas toujours fait que des choses bien ce qui, pour elle, était très néfaste pour Jean-Pierre.
Elle ne porte pas Toni Frau dans son cœur car pour elle c’était le fournisseur de cannabis, entre autres de Jean-Pierre Mura et qu’il était « étouffant » comme copain.
«Pourquoi affirmez vous que votre ex-ami Jean-Pierre Mura n’est pas le meurtrier de Christelle Maillery ?» insista le Président de la Cour. «Parce qu’à cette époque, avant 1990, il était aucunement violent, qu’au contraire il était toujours prêt à rendre service à ses amis et de plus il ne connaissait pas plus que cela Christelle Maillery et qu’il ne s’intéressait absolument pas à elle».

Un nouvel éclairage viendrait-il apporter un peu plus de clarté à ce procès ? Il serait grand temps ! La journée de mercredi sera consacrée entre autres à la plaidoirie de Maître Didier Seban avocat de Christelle Maillery. Une intervention « très » attendue ! Très attendue car Didier Seban et la partie civile entendent bien faire la démonstration que Jean-Pierre Mura, derrière son masque, est bien celui qui a tué Christelle Maillery, bien qu'il s'en défende.

Michel Chevalier http://creusot-infos.com/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
9 - 6 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10