|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
19 Personne(s) en ligne (19 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 19

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org
Si vous pensez que ce site, Domaine doit vivre et continuer à vous informer, Vous pouvez nous faire un petit cadeau d'anniversaire à Nounoursaris le 07/ 04 et Galopin le 05/04, le nom de JC Masse au départ..
nous capitalisons 150 ans à nous deux.
Depuis 22 ans nous portons à bout de bras le contenu de sos-enfants.org







Merci pour ce geste aussi minime soit il.

Re : Meurtre d'Anne-Sophie Girollet : au 8ème jour du procès, la cour s'interroge toujours sur la personnalité de Jacky Martin.

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 23/09/2016 07:50:58

Ce jeudi 22 septembre 2016, ont été cités à la barre des proches de Jacky Martin, un expert psychiatre ainsi qu’un homme qui pense avoir été agressé par l’accusé en 1989. Il avait été poussé par dessus un pont et laissé pour mort en bord de Saône dans le but de lui voler de l'argent.

Menteur mais pas violent, selon des proches
Aujourd’hui, l’audience a une nouvelle fois creusé la question de la personnalité de Jacky Martin. Est-il un être capable d’accès de violence ? Son ex-compagne et mère de son fils a pu le trouver bagarreur à la sortie des bals mais, ni plus, ni moins que les autres hommes de son entourage. L’actuelle petite-amie de l’accusé le décrit comme un homme protecteur qui l'a soutenue. D’autres témoins, qui côtoyaient Jacky Martin à l’époque, le présentent comme un « menteur », non comme une brute.

Un de ses anciens amis pense avoir été agressé violemment par Jacky Martin
Un homme et sa compagne de l’époque en font un tout autre portrait. Fin des années 80-début des années 90, Thierry est arrêté avec Jacky Martin pour des faits de délinquance. Une fois libérés, ils continuent de se voir, d’aller dans les bars. Un soir de beuverie, en 1989, Thierry est jeté par-dessus un pont à Tournus et délesté des 4 à 5 000 francs qu’il avait sur lui. Il s’en sort avec un traumatisme crânien et une jambe en mille morceaux. Il était en compagnie de Jacky Martin lors de cette soirée mais il était également totalement ivre. Le témoin pense que son ancien acolyte est l’auteur de son agression. Sans toutefois pouvoir l’affirmé. Il a même désigné un autre coupable aux premières heures de l’enquête avant de se raviser. La compagne de Thierry à l’époque dit n’avoir jamais été rassurée en présence de Jacky Martin. La défense fait remarquer qu’aucun de ces deux témoins n’a de preuves ou d’exemples concrets quant à la supposée violence de l’accusé.

« Aucune coloration pathologique » chez l'accusé, selon un expert psychiatre
Un deuxième expert psychiatre a également été entendu par la cour. Il était chargé de déterminer si Jacky Martin est responsable de ses actes. A cette question, il répond par l’affirmative. Il n’a relevé « aucune coloration pathologique » dans la personnalité de l’accusé. « Il y a chez Jacky Martin un contraste entre un homme qui tient à se dire ordinaire et les passages à l'acte de vol qui ne sont pas critiques... presque même valorisés. », constate ce spécialiste.

Un procès plus long prévu
En raison des incidents et suspensions d’audience récurrents, le procès a pris du retard sur le programme. La présidente de la cour d'assises a fait savoir que l'examen de l'affaire durerait trois jours de plus. Le procès s’achèvera vraisemblablement mercredi 27 septembre. Il s'agit de trois jours de calvaire de plus pour la famille.

Le reportage de G. Talon et D. Iberrakène avec :
Thibaut Girollet, frère de la victime
Me Béatrice Saggio, avocate de la partie civile


assises de Saône-et-Loire : 8e jour du procès de Jacky Martin
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
1 + 2 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10