|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
12 Personne(s) en ligne (11 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 12

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org
Si vous pensez que ce site, Domaine doit vivre et continuer à vous informer, Vous pouvez nous faire un petit cadeau d'anniversaire à Nounoursaris le 07/ 04 et Galopin le 05/04, le nom de JC Masse au départ..
nous capitalisons 150 ans à nous deux.
Depuis 22 ans nous portons à bout de bras le contenu de sos-enfants.org







Merci pour ce geste aussi minime soit il.

Re : "La mémoire de Christelle aura été protégée", estime Maître Seban, l'avocat des victimes de l'A6

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 24/01/2017 10:16:51

INVITÉ RTL - Maître Didier Seban revient sur la terrible affaire des disparues de l'A6 dans laquelle 12 jeunes femmes ont été tuées ou portées disparues.

AR CHRISTOPHE PACAUD , AGNÈS BONFILLON , LA RÉDACTION NUMÉRIQUE DE RTL PUBLIÉ LE 23/01/2017 À 23:03
Partager
Les disparues de l'A6. Entre 1984 et 2005, 12 jeunes femmes ont été tuées ou portées disparues en Saône-et-Loire. La première journée d'audience devant les assises s'est ouverte ce lundi 23 janvier pour Pascal Jardin. L'homme a avoué le meurtre de Christelle Blétry, avant de se rétracter. L'accusé nie aujourd'hui les faits. Son ADN a été identifié sur les vêtements de la victime il y a deux ans seulement. Maître Didier Seban, l'un des avocats de la famille de Christelle, revient sur ce dossier hors-normes.

"C'est une victoire pour l'Association Christelle, nous nous battons depuis bientôt 20 ans pour que l'affaire soit élucidée et finalement la justice a fini par nous donner raison puisque les vêtements de Christelle ont été réexaminés et que l'on y a finalement retrouvé le sperme de Pascal Jardin",
explique l'avocat qui insiste sur le fait de ne "jamais arrêter la bagarre", pour les familles. "La mémoire de Christelle aura été protégée", estime Maître Seban. Car bien souvent la justice, par manque de moyens, abandonne les dossiers et détruit les scellés. Pour lui, "il est important que les crimes non élucidés deviennent des dossiers dans des armoires".

Didier Seban rappelle que 15 à 20% des meurtres ne sont pas élucidés en France chaque année. "Les examens demandés par les avocats des familles de victimes coûtent cher et sont souvent refusés", regrette l'avocat. Mais des avancées sont aussi à souligner. Comme par exemple la mise en place du fichier unique qui a beaucoup aidé dans l'affaire des disparues de l'A6 puisque l'accusé, Pascal Jardin, y figurait.

Écoutez l'émission ->
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits- ... ctimes-de-l-a6-7786793949
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
1 + 9 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10