|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 clic
Real Time Web Analytics

 Qui est en ligne
15 Personne(s) en ligne (13 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 15

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Le destin incertain de Yasmine, une fillette bruxelloise, toujours en Syrie (vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/08/2018 18:49
Disparition de Mathieu Caizergues: Sa mère Delphine lance un appel aux habitants de Roche-Plate Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 10/08/2018 07:00
DISPARITION INQUIETANTE DE THEO HALLEZ - La famille de Théo organise une nouvelle battue, dimanche, pour rechercher l’adolescent. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 04/08/2018 12:25
Un nouvel espoir dans le traitement de la maladie d'Alzheimer... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 30/07/2018 14:17
Migrants: Des enfants sont obligés de se prostituer pour passer la frontière franco-italienne, affirme une ONG... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 29/07/2018 16:46
Il y a dix ans, Valentin Crémault était assassiné de 40 coups de couteau dans l'Ain.Sa maman, Véronique Crémault s’exprime… Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 28/07/2018 11:05
La famille de Théo, 14 ans, disparu à Lens, refuse de perdre espoir. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 21/07/2018 10:15
Disparus de Mirepoix (Célia et Christophe Orsaz): les doutes et les questions de la famille. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/07/2018 11:04
DISPARITION INQUIETANTE DE THEO HALLEZToujours aucun signe de l'adolescent, la PJ relance un appel à témoins. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/07/2018 17:18
Assassinat de Sofie Muylle - Le suspect Alexandru C. aussi arrêté pour viol et torture... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/07/2018 14:05

Re : Meurtres de la gare de Perpignan. Pour la première fois, un livre sur les "disparues de la gare" de Perpignan

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 31/05/2016 13:12:21

Image originale

Le journaliste Thibaut Solano publie un livre détaillé et passionnant sur cette affaire qui a terrorisé Perpignan dans les années 90. Avec les portraits détaillés des victimes, des suspects d'alors, sans oublier l'horreur et les espoirs des proches et des enquêteurs.

Sur une telle histoire, il fallait faire un livre. C'est chose faite désormais. "Les disparues" paraît ce mercredi 1er juin aux éditions Les Arènes. L'affaire des disparues de la gare de Perpignan a terrorisé la ville à la fin des années 1990. Quatre femmes tuées, toutes jeunes, brunes, dans le même quartier de la gare.


Thibaut Solano, journaliste au quotidien La Montagne à Clermont-Ferrand, a été fasciné par cette histoire. Depuis l'Auvergne il a multiplié les allers-retours pendant des années à Perpignan, pour rédiger ce livre.

Il commence par la première des disparues : Tatiana, en 1995. Et à chaque fois, l'auteur décrit les dernières heures de chaque disparue, avant le meurtre. Mokhtaria, Marie-Hélène, Fatima... Qu'ont-elles vécu, qu'ont-elles vu, qu'ont-elles entendu avant de mourir ? Pendant quatre ans, Thibaut Solano a emmagasiné les détails auprès des familles, des enquêteurs, des voisins, pour ensuite les assembler, et proposer un récit le plus fidèle qui soit.

"Jamais personne ici n'a vu un truc pareil."

Et puis il y a ces scènes de meurtres horribles : les mutilations, la réaction des proches et des cadres de la PJ : "Jamais personne ici n'a vu un truc pareil".

Portraits des victimes, portraits des suspects

Il y aussi le travail de fourmi, les espoirs, les déceptions, et ces suspects, aux profils troublants : notamment Palomino Barrios, le chirurgien péruvien, qui habitait près du terrain où a été retrouvé Mokhtaria. Il est resté pendant longtemps le coupable idéal. Thibaut Solano est revenu dans la résidence où il habitait, pour rencontrer ses voisins, et dresser son portrait.

Tout comme celui d'Elie Radondy, qui habitait près du terrain vague où a été découvert le corps de Marie-Hélène. Enfin, Jacques Rançon, qui avoue les meurtres de Moktaria et Marie-Hélène. Le livre relate sa façon de revivre intensément les faits pendant les reconstitutions.

Thibaut Solano revient aussi sur les ratés de l'enquête, sur ce tueur passé dans les mailles du filet pendant des années. Sur le fait également qu'il ait agressé une jeune femme près du Pont Arago, dès septembre 1997, quelques jours à peine après avoir débarqué à Perpignan. Une agression passée inaperçue.

Le livre se termine comme il s'est ouvert, avec Tatiana, qui reste introuvable. Le dernier chapitre à écrire du mystère des "disparues de la gare".

Thibaut Solano, invité de France Bleu Roussillon https://www.francebleu.fr/


Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
0 + 9 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10