|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 clic
Real Time Web Analytics

 Qui est en ligne
17 Personne(s) en ligne (17 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 17

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Seine-et-Marne (France) et ailleurs : les cas d’adolescentes prostituées explosent. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 23/02/2018 13:00
Elodie Kulik : Le destin maudit de Jacky Kulik, assoiffé de justice . Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 23/02/2018 11:53
Meurtre d'Alexia Daval."Cynique et manipulateur", "Je pense qu'il pleurait de sa propre situation, il repensait à son acte": un profiler dresse le portrait cru de Jonathann Daval. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/02/2018 14:00
L’armée nigériane sauve 76 écolières lors d’une attaque de Boko Haram. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/02/2018 12:57
Assassinat Fanny Colmant, et David Dubois : : Valentin Devriese sera rejugé aux assises de Namur. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/02/2018 12:38
Meurtre de Patricia Bouchon : Meurtre de la joggeuse de Bouloc : le suspect se pourvoit en cassation. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/02/2018 12:35
Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais refuse de répondre aux questions des juges d'instruction ... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/02/2018 12:16
Meurtre d'Alexia Daval. Le journaliste vedette Jean-Pierre Pernaut a asséné en direct des affirmations mal vérifiées…Il est accusé de mensonges ! Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/02/2018 15:23
Autisme : un enfant qui ne réagit pas à son prénom, ce n’est pas normal . Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/02/2018 13:46
Affaire Maëlys: une cellule spéciale enquête sur le passé de Nordahl Lelandais. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/02/2018 13:07

Re : Meurtres de la gare de Perpignan. Jacques Rançon jugé aux assises «d'ici un an».

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 11/01/2017 16:43:19

L'homme a reconnu le viol et le meurtre en 1997 et 1998 de Mokhtaria Chaïb et Marie-Hélène Gonzales. Il est également accusé de tentative d'assassinat et de viol dans deux autres affaires.

Jacques Rançon, poursuivi pour deux assassinats, une tentative d'assassinat et une tentative de viol dans l'affaire dite des «disparues de la gare de Perpignan», a été renvoyé devant les assises, ont indiqué mercredi les avocats des différentes parties.

«Les juges ont signé l'ordonnance le 9 janvier», a précisé l'avocat des victimes, Me Etienne Nicolau. Selon lui, un procès pourrait avoir lieu «d'ici un an».

«L'ordonnance est conforme à ce qu'on attendait, c'est un dossier relativement simple puisque les faits ont été reconnus», a indiqué Me Xavier Capelet, avocat de Rançon. Les magistrats avaient notifié en octobre la fin de leurs investigations aux différentes parties.

Des victimes violées et mutilées


Jacques Rançon, ancien cariste d'une cinquantaine d'années, est considéré par la police comme «le tueur de Perpignan». Il est poursuivi pour les assassinats de deux jeunes femmes, qui font partie des «disparues de la gare de Perpignan», une des affaires les plus mystérieuses des années 1990.

Il a avoué avoir tué Mokhtaria Chaïb, retrouvée atrocement mutilée le 21 décembre 1997 dans le quartier de la gare. Cette étudiante française de 19 ans avait les seins et les parties génitales découpées.

Il a aussi confessé en juin 2015 le viol et l'assassinat d'une autre «disparue de Perpignan» : Marie-Hélène Gonzales, 22 ans, dont le corps avait été retrouvé fin juin 1998, décapité et amputé des mains. La tête et les mains n'avaient été retrouvées que six mois plus tard dans un sac plastique.

Une troisième jeune femme échappe de peu à la mort

Rançon doit aussi répondre d'une «tentative d'assassinat» ayant eu lieu le 9 mai 1998, également à Perpignan : une jeune femme alors âgée de 19 ans avait reçu plusieurs coups de couteau au ventre, manquant de peu d'être égorgée avant de réussir à lui échapper.

Il a également été mis en examen, il y a environ un an, pour tentative de viol. Selon l'accusation, Jacques Rançon aurait tenté de violer une jeune fille, le 10 septembre 1997, au lendemain de son arrivée à Perpignan, où il venait de s'installer dans un petit hôtel du quartier de la gare.

Il était récemment sorti de la prison d'Amiens où il avait passé cinq ans derrière les barreaux pour le viol d'une jeune femme.

Leparisien.fr avec AFP http://www.leparisien.fr/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
1 - 0 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10