|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
4 Personne(s) en ligne (3 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 4

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org
Si vous pensez que ce site, Domaine doit vivre et continuer à vous informer, Vous pouvez nous faire un petit cadeau d'anniversaire à Nounoursaris le 07/ 04 et Galopin le 05/04, le nom de JC Masse au départ..
nous capitalisons 150 ans à nous deux.
Depuis 22 ans nous portons à bout de bras le contenu de sos-enfants.org







Merci pour ce geste aussi minime soit il.

Re: Disparus de l'Isère : 24/11/2014 : Non lieu dans l'affaire Gregory Dubrulle

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 24/11/2014 20:56:37

Troisième ordonnance de non-lieu dans le dossier "des disparus de l'Isère"
Une nouvelle ordonnance de non-lieu a été rendue le 19 novembre par les juges d'instruction enquêtant sur l'enlèvement d'un enfant de 8 ans en 1983. Une affaire associée au dossiers des "disparus de l'Isère".

C'est le dossier concernant Gregory Dubrulle qui est abandonné. Enlevé par un homme en bas de son domicile à Grenoble et laissé pour mort, le crâne fracassé, dans une décharge du massif de la Chartreuse, en juillet 1983, Gregory avait survécu par miracle, mais son agresseur n'avait jamais été retrouvé. Il est aujourd'hui âgé de 39 ans.

Les juges d'instruction ont estimé que ce dossier, rouvert en 2008, était prescrit "depuis longtemps". Compte-tenu des qualifications pénales retenues (enlèvement et tentative d'assassinat), la prescription était en effet de 10 ans.

C'est la troisième ordonnance de non-lieu rendue depuis début novembre dans des affaires de disparition d'enfants datant des années 80 en Isère, conformément aux réquisitions du parquet. Le procureur avait requis ces non-lieux en début d'année, estimant que tous les éléments avaient été exploités.

Sept disparitions ou meurtres d'enfants, entre 1983 et 1996, restent à ce jour non élucidés en Isère. En 2008, le parquet général de Grenoble avait regroupé les dossiers des "disparus de l'Isère". Les investigations alors menées avaient permis d'écarter l'hypothèse d'un tueur en série pour l'ensemble des cas.

SELON AFP
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
6 - 5 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10