|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 clic
Real Time Web Analytics

 Qui est en ligne
10 Personne(s) en ligne (10 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 10

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
L’enquête sur la noyade de la petite Léa à Mairieux s’oriente vers la piste criminelle... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 23/05/2018 14:42
Tentatives d'enlèvements de mineurs : Un mandat d’arrêt européen va être lancé pour permettre à la justice française d’entendre Vivian Coçu. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/05/2018 13:14
Disparition inquiétante de Léa Petitgas, 20 ans. Cinq mois d’énigme… Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/05/2018 14:37
Scandale de pédophilie: tous les évêques chiliens remettent leur démission au pape... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/05/2018 13:45
Après deux tentatives d’enlèvement sur des jeunes filles à Bertrix et Han-sur-Lesse, Vivian Coçu est aussi impliqué dans un enlèvement en France. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/05/2018 10:06
De plus en plus d’enfants suicidaires ... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/05/2018 12:59
Meurtre d’Angélique : Des fichiers pédopornographiques se trouvaient sur l’ordinateur de David Ramault. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/05/2018 11:13
Les parents du petit Gregory Villemin demandent que Murielle Bolle et les époux Jacob soient remis en examen.Dès la semaine prochaine le procureur général de Dijon Jean-Jacques Bosc va demander de nouvelles mises en examen. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/05/2018 08:49
Michel Fourniret . "L'ogre des Ardennes", qui a avoué récemment deux nouveaux meurtres, n'en a pas fini avec les enquêteurs et les magistrats, notamment dans l'affaire Estelle Mouzin. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/05/2018 15:23
Estelle Mouzin ;La colère de son père contre les enquêteurs. La police a-t-elle renoncé à retrouver Estelle Mouzin ? C'est ce que dénoncent Eric Mouzin et ses avocats. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/05/2018 15:02

Re : Disparus de l'Isère : "il faut chercher encore"...Ferrouze Bendouiou s'exprime sur "l'affaire" de sa petite soeur Charazed...

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 28/08/2017 14:13:36

8 juillet 1987 à Bourgoin-Jallieu (Isère), peu avant 13 heures, la mère de Charazed Bendouiou, demande à sa fille de 10 ans d’aller vider les poubelles de chez elle. Elle s’exécute, puis sort jouer en bas de l’immeuble… avant de disparaître.

Aujourd’hui, l’affaire reste non élucidée. Depuis plus de 30 ans, Ferrouze Bendouiou, la sœur de Charazed qui avait 11 ans et demi au moment des faits, tente désespérément de savoir ce qui a bien pu se passer. Qu’est-il arrivé à sa sœur ? Pourquoi l’enquête a-t-elle été close au bout de deux ans seulement ? Ferrouze, 41 ans, n’a jamais cessé d’espérer des réponses. C’est à Tours que nous l’avons rencontré. Bouleversée, elle nous a parlé de son drame, de cette absence injustifiée et de ce sentiment d’abandon qui ne l’a jamais quitté. Voici le deuxième témoignage de notre série sur les enfants disparus sans laisser de traces.

"Pour moi, le temps s’est arrêté ce mercredi 8 juillet 1987. Depuis plus de 30 ans, je vis avec un immense regret : celui de ne pas avoir été plus âgée au moment des faits. C’est terrible de se dire que si j’avais eu quelques années plus, peut-être que tout ce qui a suivi aurait été différent.

J’ai grandi dans une famille nombreuse. Avec mes parents et mes neufs frères et sœurs, nous vivions à Bourgoin-Jallieu, commune de l’Isère située entre Lyon et Grenoble, dans un quartier tranquille. Là-bas, tout le monde se connaissait, se côtoyait. L’endroit parfait pour une vie d’enfant.


C’était le début de l’été, il faisait chaud et nous profitions des premiers jours de vacances. Après le déjeuner, ma mère m’a demandé de descendre jeter les poubelles. Scotchée devant une émission pour enfant, c’est finalement ma petite sœur Charazed, 10 ans, qui s’est portée volontaire. Elle devait déposer un vieux carton et avait l’autorisation de jouer en bas de l’immeuble.

Une trentaine de minutes plus tard, un énorme orage a éclaté. Très vite, ma mère s’est inquiétée de ne pas voir Charazed remonter. Sur le coup, nous avons pensé qu’elle avait dû se mettre à l’abri, peut-être se réfugier chez un de nos voisins, mais quand la pluie a cessé, Charazed n’était toujours pas rentrée.

"Faut arrêter de jouer avec le téléphone."

Seule, je suis allée toquer à quelques portes du voisinage. A chaque fois, je revenais dépitée sans avoir trouvé la moindre trace de Charazed :

"Elle n’est pas là."

Les heures filant, l’inquiétude est montée. Avec ma mère, nous avons continué nos recherches près de la piscine, puis dans tout le quartier. En vain. À l’époque, nous n’avions pas de téléphone, c’est donc mon frère et ma sœur qui se sont rendus dans une cabine téléphonique pour avertir la gendarmerie. On leur a répondu :

"Faut arrêter de jouer avec le téléphone."

Les policiers, alertés par des voisins, ont fini par venir sur place aux alentours de 18h30.

Une chambre vide


Je me souviens très bien du lendemain de sa disparition. Je me suis levée pensant qu’il ne s’agissait que d’un mauvais rêve, avant de réaliser que sa chambre était vide et qu’elle avait bel et bien disparue. J’étais en colère et craintive. Qui me garantissait qu’une personne de mon entourage ou du quartier n’était pas responsable de ce qui venait de se produire ? Une méfiance tenace est née ce jour-là.

Et puis, j’entendais les adultes prononcer des mots que je ne comprenais pas. "Séquestration", "pervers", "pédophile", ces termes, je les ai compris à travers les médias ou en les cherchant dans les dictionnaires.

J’ai grandi comme j’ai pu. Je me disais que ma sœur avait disparu, mais qu’elle était recherchée. Parfois, je voyais quelques portraits d’autres enfants disparus. Plutôt étonnée de ne jamais voir celui de Charazed parmi eux, je me disais qu’il y en avait tellement. Le sien devait être diffusé ailleurs.

LIRE LA SUITE
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
2 + 5 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10