|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
7 Personne(s) en ligne (6 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 7

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org
Si vous pensez que ce site, Domaine doit vivre et continuer à vous informer, Vous pouvez nous faire un petit cadeau d'anniversaire à Nounoursaris le 07/ 04 et Galopin le 05/04, le nom de JC Masse au départ..
nous capitalisons 150 ans à nous deux.
Depuis 22 ans nous portons à bout de bras le contenu de sos-enfants.org







Merci pour ce geste aussi minime soit il.

**** 37 ans après la disparition de son frère Ludovic, Jérôme témoigne « dans les yeux d’Olivier » , ce mercredi 8 avril 2020.

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 07/04/2020 14:52:43

Image originale


Ludovic Janvier a disparu sous les yeux de son petit frère, Jérôme en 1983. Il avait 6.5 ans et Jérôme 7. Depuis, l'habitant de la Sarthe et sa famille le cherchent sans relâche.

37 ans après la disparition de son frère, Jérôme Janvier témoigne encore et toujours avec l’espoir, un jour de savoir. Ce mercredi 8 avril 2020, l’habitant des environs du Mans (Sarthe) témoigne, avec sa soeur, Virginie, face aux caméras de France 2 dans l’émission « Dans les yeux d’Olivier ».

A 44 ans, Jérôme a gravé à jamais dans ses souvenirs, les quelques minutes qu’il aura suffit pour que son frère disparaisse. Le 17 mars 1983, la famille vient de s’installer à Grenoble.

"Mon père nous a envoyé chercher des cigarettes, nous n’avions qu’à traverser une place c’était juste à 80 mètres »."

Jérôme, 7 ans part avec Ludovic 6 ans et demi et leur petit frère de deux ans, Nicolas. « Au retour, j’ai été accosté par un monsieur. Il nous a demandé de l’aider à chercher son chien, en ajoutant qu’il nous offrirait des bonbons ». L’homme part avec Ludovic, Jérôme part de son côté en tenant Nicolas par la main.

« Je suis vite rentré alerter mes parents »

« J’ai senti que quelque chose n’allait pas, je suis vite rentré pour alerter mes parents. Mon père est parti en trombe pour le chercher. Ma mère a appelé les secours ». Hormis un appel téléphonique le soir même, dont ils ne connaîtront jamais l’authenticité, aucune trace, aucune piste ne permet de comprendre. Ludovic s’est volatilisé.

On a toujours pensé qu’il pouvait avoir été emmené en Italie vers une famille en manque d’enfant ».

Jérôme se rappelle d’un homme « habillé comme s’il sortait de l’usine et avec un casque pour se camoufler ». Il a été entendu à plusieurs reprises par les gendarmes. « Ils sont venus me chercher à l’école et j’ai regardé des classeurs de photos ». Les épreuves se succèdent. Le père de famille est arrêté. « Malgré ce que j’ai pu donner comme info, ils ont quand même pensé que ça pouvait être lui. Ma mère a fait un scandale. Il a été relâché. Si ça avait été mon père, je l’aurais reconnu ».

Aucune piste et les années passent

Aucune piste n’offre le moindre espoir.

On mettait des affiches partout, mais nous n’avons jamais eu de témoignage ».

Les années passent. Les juges d’instruction se succèdent. Le dossier est finalement clos. In extrémis, voici 10 ans, les nouveaux avocats de la famille parviennent à le faire rouvrir. « Ils ont tout repris à zéro ».
Jérôme revient en Sarthe voici une vingtaine d’années suivi de son frère Nicolas et de sa sœur Virginie.

Jérôme, « Dans les yeux d’Olivier »
Olivier Delacroix est de retour sur France 2 avec son émission « Dans les yeux d’Olivier ». Ce mercredi 8 avril, à 22 h 35, sur le thème des « Affaires non élucidées », il part « recevoir les confidences d’hommes et de femmes au destin singulier » dont celui de Jérôme Janvier.
« Des personnes ont vu des choses »

Pour Jérôme, chaque émission de télévision est un espoir. Il a témoigné à de nombreuses reprises avec Michel Field, Jean-Luc Delarue… L’an dernier « nous avons a été contacté par l’équipe d’Olivier Delacroix. On a accepté, on est tombé sur une équipe formidable ». Il y témoigne aux côtés de sa sœur. « Ils sont venus tourner en Sarthe, ma fille aînée et ma nièce ont aussi participé ». Leur objectif premier : « que l’on n’oublie pas ».

Dans les yeux d'Olivier, nouvelle saison inédite, dès le 08 avril en seconde partie de soirée sur @France2tv #DLYO pic.twitter.com/PCcULz4F3W

— DansLesYeuxdOlivier (@DLYO_Officiel) April 2, 2020

Jérôme souffle

J’ai perdu mon père, il ne saura jamais ce qu’il est arrivé à son fils, ça nous a meurtri. On montre à notre mère qu’on se bat encore ne serait ce que pour réussir à lui dire quelque chose sur Ludovic ».

Le Sarthois en est certain. « Ce soir-là, il y avait du monde dans la rue, je suis persuadé que des personnes ont vu des choses et pourraient aider ».

https://actu.fr/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
7 + 8 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10